Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 21:08
Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)
Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)

J'ai vu , sans doute comme vous,la retransmission des obsèques de Johnny: c'était plus que grandiose ,c'était du jamais vu mais une chose m'a frappé : la France d'en haut,les politiques,les artistes,les décideurs étaient tous dans l'église et on a vu qu'ils se connaissaient tous très bien et les embrassades volaient bas (comme disait Coluche,vous n'en faites pas partie,et moi non plus ) .La France d'en bas ,elle,était dehors,debout et fervente,ce n'étaient pas les courtisans,c'étaient les vrais fans et j'ai alors compris la force de Johnny qui est sans doute le seul à avoir su réconcilier ces deux "France" pendant près de 60 ans.C'est cela qui a fait sa force ,sa popularité et son génie.Chapeau l'artiste !!

Mais attention à ce qui va suivre  "BREAKING NEWS "

Ce matin très tôt une vidéo m'a été envoyée de l'au-delà ,de façon anonyme,vidéo me montrant la rencontre entre ciel et nuages entre Jean d'Ormesson, notre cher Johnny et Marguerite ma poule bien aimée,tous les trois disparus en trois jours.

Cette vidéo confidentielle (que je garde jalousement )entre trois êtres si différents est absolument sublime.Pour les profanes je vous rappelle que Marguerite et Jean d'O ont 98,5% de patrimoine génétique en commun et sans doute un peu plus pour Johnny, mais certains diront que je suis méchant.Non,pas du tout,je suis chambreur,car Johnny a été un compagnon de route.

Contrairement à ce qu'on aurait supposé et pensé , c'est Marguerite ,posée sur un petit nuage orangé par un magnifique coucher de soleil,qui a caqueté la première: la pauvre avait son oeuf à faire et ne trouvait plus le foin préparé par mes soins.

Johnny a immédiatement rebondi en lui chantant "j'ai oublié de vivre" et a ajouté qu'il avait "un problème",lui aussi.

Très vite,Jean d'O pris le dessus avec sa verve habituelle en délivrant  un long message chuchoté mais optimiste, en leur répondant que la vie est naturellement une vallée de larmes mais qu'elle a aussi été une vallée de roses.Il ajouta les dernières lignes écrites avant sa mort:" tout passe,tout finit,tout disparaît; et moi qui m'imaginais devoir vivre toujours,qu'est ce que je deviens ? Mais que je sois passé sur et dans ce monde où vous avez vécu est une vérité et une beauté pour toujours et la mort elle-même ne peut rien contre moi"

"Perdu mon Jean d'O,rétorqua Marguerite car moi je sais que je serai partie en cuisine  dès que mon trois millième et dernier oeuf aurait été pondu,car les hommes sont ingrats et seul la tune et le profit les intéressent.Une poule sans oeuf est toujours condamnée dans notre société actuelle "(reconnaissez-vous le message du Sage).

Johnny a toujours eu l'habitude d'écouter avant de s'exprimer.Il le fit comme d'habitude en chanson en appelant ma poule Marie au lieu de Marguerite mais il avait l'habitude des lapsus:"Oh Marie,si tu savais ! "puis il parla de ses "souvenirs,souvenirs "et essaya de "retenir la nuit",mais sans succès.

Mais rien n'y fit,les nuages les ont enveloppés et j'ai cru entendre des brides de paroles où étaient mêlées "que la vie fut belle ",mais aussi "cot, cot , cot,cot cot" ,et encore"envie d'avoir envie" "au revoir et merci" et re "cot, cot cot" puis ce fût le trou noir(noir c'est noir) et le silence enveloppa la pénombre et on vit virevolter dans une brise légère des pages de livres  où il était écrit "un jour je m'en irai sans en avoir tout dit" mais aussi "Pléiade".Il y avait aussi des oeufs,des jaunes,des blancs,des en chocolat ainsi que des "couleur crête" et encore des CD,des milliers de CD où j'ai pu entrevoir et entendre dans un silence assourdissant "je te promets que je vais allumer le feu"

Bref,nos 3 compères se sont volatilisés dans la nuit étoilée,dans cet espace si mystérieux qui se refuse à nous mais très vite ils nous enverront des cartes postales quelques fois dans les librairies mais aussi des CD chez les "disquaires" avec des rééditions et des rééditions ainsi que chaque année , à Pâques,des oeufs cachés dans les buissons pour le bonheur des enfants.(chacun son domaine !)

Merci Marguerite !

Merci Johnny !

Merci Jean d'Ormesson

Bon vent tous les trois.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Didier 10/12/2017 11:53

Pas besoin de la voir la vidéo tellement l'audiodescription est précise !

Cornaline 10/12/2017 11:24

Et merci à toi pour ce sourire plein de finesse au milieu du grand deuil qui te frappe...qui NOUS frappe.

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju