Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 13:31
J'ai 10 ans (enfin c'est que je pense !!)

(mettez la musique ci dessous en lisant )

Je viens de fêter mon anniversaire,de fêter mes 76 ans et,j'avoue que je n'en suis pas peu fier. Pourquoi,me direz-vous ? (questions et réponses faites de ma part)

Et bien,parce que ,non seulement j'ai eu une vie extrêmement bien remplie,un parcours que je ne renie pas et que je referais volontiers et enfin parce que,malgré mes 76 balais,j'ai l'impression d'en avoir toujours 10.

En effet,toujours rigolard,malgré les épreuves,amical avec tout le monde (ou presque) parce que ce qui me caractérise c'est que j'aime les gens,que ce soient mes amis,bien entendu,mais cela  a aussi été le cas pour mes patients,tous,plus ou moins,ceux avec qui je discutais mais aussi les chieurs à qui je pardonnais tout,même leur appel à 23 heures pour un nez qui coule ou 37,8°.

Et oui,j'aime les gens et je m'y suis retrouvé dans mes douze années de Maire (à part 2 ou 3 c o n (s) qui se reconnaitront) mais aussi dans mes 15 années de médecin bénévole à Médecins Du Monde,durant lesquelles nous recevions toute la misère du monde et s'intéresser à leur misère c'est déjà les guérir un peu.Cela leur faisait du bien mais je dois dire que cela me faisait aussi du bien de voir leur réaction quand un peu d'intérêt se portait sur leur misérable personne.

J'avoue me sentir très bien avec les jeunes qui font la fête et qui m'incluent dans leur délire que j'ai connu il y a plus de 50 ans et qui n'avait rien à envier à celui d'aujourd'hui.

Alors,suis-je un ado attardé ? peut être mais cela me fait plaisir car je préfère un ado attardé à un vieux con!!  Frédéric Dard était mon auteur de chevet et ceci explique peut être cela.Je me souviens que je le recouvrais avec une fausse couverture pour le lire devant les élèves que je surveillais (alors pion d'internat au lycée Georges Clemenceau à Reims,pour payer mes études de médecine),mais San Antonio et le gros Béru me faisaient rire et les élèves me demandaient ensuite de leur prêter !!

Je ne peux pas en dire autant des comas que je surveillais ,toujours pour la même raison,dans une salle commune avec 30 comas (en 1966) mais personne ne réagissait!!(bon,celle-là ne va peu-être pas vous faire rire ?)

J'ai avancé doucement,comme ça,toujours avec la plaisanterie au bord des lèvres,même lorsqu'on disséquait des cadavres car il fallait bien se montrait fort (surtout devant les filles).

Le seul moment où j'étais concentré et sérieux , c'était pendant mes consultations (sauf au début et à la fin car la tchatche reprenait le dessus) mais aussi quand j'étais à l'adresse au golf,le seul sport parmi tous ceux que j'ai pratiqué qui nécessitait de ma part une tête sans la moindre pensée négative ou positive.

Donc je reste un ado attardé,je le conçois. Mais pourquoi donc ?

Je pense que dans ma jeunesse,le grand con que j'étais n'avait qu'une seule arme pour attirer à lui tous les gens que j'aimais déjà :l'humour.Ceci est devenu ensuite ma marque de fabrique.J'en ai connu deux ou trois dans le même cas,des copains devenus des amis intimes et qui se prénomment ou se prénommaient également Alain.

Serait-ce un problème de prénom ? que tous les Alain lèvent le doigt et qu'ils me récitent les premières lignes de "Si ma tante en avait ..." ou qu'ils me chantent ce qui a été notre chant de carabins "c'est la grosse B... à Dudulle...)

Mais c'était une autre époque ,une époque sans interdit,une époque de tous les dangers de dérive,une époque où je faisais le tour de l'Europe mais aussi des USA en stop,sans téléphone portable,sans adresse précise,avec un pote,mais aussi sans peur et sans danger (ou sans peur du danger)

Alors,attention les bisounours,je ne dis pas que c'était mieux avant,je dis que c'était plus marrant car la déconne remplaçait le téléphone portable,l'ordinateur,les réseaux sociaux.Nous parlions,beaucoup, passionnément,à la folie,nous lisions,nous écoutions de la musique et , d'ailleurs,je remarque que les jeunes écoutent la même musique que moi quand j'avais 15 ou 20 ans.

J'ai aimé ces 76 ans passées,même si ça n'a pas toujours été drôle pour moi mais l'humour a tout balayé sur mon passage pour un essai transformé,l'essai du noir au blanc,du sombre à la lumière et des pleurs au rire.

J'écris sur mon ordi,dans mon bureau,devant mon mur de photos qui me rappelle que j'ai été plus jeune,pour ne pas oublier les bons moments car on ne photographie jamais les moments difficiles,comme pour les effacer de notre mémoire,comme pour les enfouir au plus profond de nos souvenirs.Chaque photo me fait sourire car sur la pellicule apparait soit une période de déconne soit une période de bonheur.

J'ai 76 ans et je suis un gamin qui ne pense encore qu'à faire des tours aux copains ,des farces comprises ou non,ou qui a toujours un bon mot qui,quelquefois,ne fait rire que moi,mais .....j'ai 76 ans !!

 

J'ai 10 ans (enfin c'est que je pense !!)
Partager cet article
Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju