Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 16:06

C'est un spectacle qui tient de la cour des miracles (et j'en fais partie) que je côtoie deux fois par jour.  Il y a les "tout cassé" comme moi qui m’interpellent : je me demande et devine très vite quelle est leur fracture. Je me surprends à guetter les même fractures que mois en demandant la date de l'accident pour pouvoir me projeter dans l'avenir.je constate les progrès. J'interroge sur les douleurs résiduelles....

Et puis il y a les prothèses qui marchent très vite et me font envie (à quand la mienne du genou ?) Enfin il y a les accidents vasculaires des personnes âgées qui semblent dans un autre monde.  Tout ce monde discute, échange, plaisante et je n'ai pas remarqué de mauvaise humeur.  La vie est ainsi faite qu'il existe partout des micros sociétés qui essaient de s'en sortir ou de survivre. On ne les voient pas, ils souffrent en silence et relativisent leur douleur par rapport à leur voisin. Je regarde les kinésithérapeutes qui prodiguent leurs conseils, travaillant muscle par muscle, avec un attirail impressionnant où chaque mouvement demande un effort considérable au malade.  Voilà, c'est dans cette société bancale que je passe le plus clair de mon temps.  Je travaille et j'observe mes camarades d'infortune et je me dis que l'on passe souvent en VTT près de ces bâtiments et que l'on ne soupçonne pas la misère qui s'y cache.  Certes c'est souvent un passage mais quelques mois c'est énorme dans la vie.  Aujourd'hui c'était la saint Michel et l'on en a un de 80 ans alors c'était la fête !!!!!!!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick Roux 30/09/2009 22:51


Une journée de plus vers le retour au normal.
Toujours avec toi en pensée chaque jour.
Patrick et Hélène


delphine de Charlet 30/09/2009 13:44


Bonjour mon Docteur préféré!

Je vous souhaite un bon rétablissement. L'établissement où vous êtes va bien finir par vous virer. En plus un docteur là dedans ça doit faire concurrence...


Toute la famille vous souhaite bon courage.
Delphine de Charlet


roswitha 29/09/2009 23:28


Merci Alain de partager ces petits riens qui font du bien. cela me fait penser à ces petits brins d'herbe qui sortent du béton ou du macadam... comme une force invisible qui pousse qui pousse et
hop un jour, le brin d'herbe... Alors pousse aussi Alain, pousse encore jusqu'à faire péter la bouteille de champagne lorsque tu mettras le pied par terre. Je t'embrasse. La Rose de la
Fraternité  et oui... j'habite au 2 allée de la fraternité !!!


Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju