Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 00:01
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!

Donc nous attaquons 2020.C'est rigollot 2020 ,cela se lit à l'envers,c'est comme caca ou pipi et je ne doute pas que 2020 sera certainement une année de ce genre là.Quand on voit la haine qui se développe sur les réseaux sociaux,la violence ambiante envers ce qui symbolise l'autorité,on peut être certain que 2020 sera caca,pipi ou popo.

Quand on constate que les émissions les plus regardées sont celles qui se complaisent dans le buz,on peut être sûr que 2020 sera caca boudin,non ?

Et puis,quelle déception pour moi que 2020: sur la photo de mes voeux de 1968(remise au goût du jour par la grâce de l'informatique) j'étais un jeune homme qui s'imaginait qu'en 2020 ,le cancer serait vaincu,que les voitures seraient des objets volants,que le travail serait fait par des robots,que je ferai un petit voyage sur une autre galaxie,que la nature serait reine,que les hommes seraient moins cons et donc que les guerres n'existeraient plus,les maisons seraient à énergie passive,que la Démocratie aurait envahi le monde,que les animaux seraient protégés,que plus personne ne vivrait dans la rue et que plus personne ne mourrait de faim,que les guerres de religion auraient disparues (mon Dieu,c'est le cas de le dire,que les Hommes sont cons) .J'avais imaginé tout cela,naïvement,sans penser une seconde que le roi deviendrait la monnaie,l'argent,le fric,le flouze,l'artiche,et que les écarts se creuseraient encore et toujours au nom de ce nouveau Dieu qui permet tous les coups.En réalité,rien de tout cela,la CGT est toujours là,Bernard Arnault est devenu l'homme le plus riche du monde,Amazon se fait des couilles en or au détriment des petits commerçants,on bouffe du glyphosate de façon quotidienne,les colorants ont envahi nos assiettes les animaux sauvages disparaissent,les poissons se raréfient,on roule encore au diesel,pas de robots pour faire le ménage chez moi et la Démocratie est en danger partout dans le monde.Bravo les Hommes ! à quand un monde dirigé par des femmes dont le taux de testostérone est au plus bas.Mais tout compte fait,ne suis-je pas heureux des échecs de l'hyper technologie ??

Avant de vous présenter mes meilleurs voeux je vais essayer de vous dire ce que je me souhaite:"charité bien ordonnée commence par soi-même ", non ?

Tout d'abord je voudrai trouver la sérénité.Cela ne va pas être facile et même impossible quand certains savent combien quelqu'un a besoin de moi,mais que j'ai aussi besoin de lui,définitivement.

Mais , pour lui,je me dois  d'être en forme,de vivre avec le sourire,de rester l'aimable plaisantin que j'ai toujours été,et d'être l'UTILE au quotidien.

Je vais être en retraite et j'espère accueillir le 15 mars quelqu'un en qui j'ai toute confiance (ma Fifille) , j'espère la prendre dans mes bras,j'espère lui passer mon écharpe tricolore et j'espère bien dormir dans la nuit du 15,le repos du guerrier (sic)

Je me dirige lentement mais sûrement vers une vie d'écolo (pas bobo) avec l'amour de la nature,le respect de l'animal et mes rations de viande qui deviennent de plus en plus rares,et le passage à la frugalité dans la consommation en général.

A côté de moi et même près de moi,très près,vit un petit bout de femme au sourire permanent que je dois gâter car j'ai souvent été absent,depuis 52 ans.Le Tandem va nous réunir un peu plus,même si ce sera difficile de faire mieux qu'auparavant.

Enfin,il y a les potes,particulièrement ceux qui ne m'ont pas lâchés depuis 3 ans maintenant,mais aussi ceux qui ont surgi inopinément pour me dire ou me faire comprendre combien nous nous apprécions,qui me demandent régulièrement comment m'aider dans la difficulté et qui me posent souvent cette question toute bête mais tellement bienveillante et qui fait tant de bien: "et toi,comment tu vas ?"

Alors,à toutes et à tous,je vous souhaite une bonne année 2020,pas caca,pas pipi,non,une année 2020 pas bobo,pas cucul mais plutôt mimi,plutôt dodo,pour certains papa,ou Titi (c'était le petit nom de mon fils quand il était petit),enfin quoi,une année sympa,avec des projets,des rencontres,des fêtes,du sport,de l'amitié,de l'amour,des fiestas,de la réussite,et du bonheur.

Un peu déjanté , mes voeux,mais mon âge mental a toujours été décalé avec la couleur et la densité de mes cheveux.

Et si en 2020 il y avait  un miracle ? ce serait formidable pour un mécréant comme moi,non ???

Je vous embrasse.

Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!
Demain sera le premier jour du reste de ma vie......et de la vôtre ,mes amis !!

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 17:06

De temps en temps, je me réveille la nuit, et je me demande ce que je vais faire de mon mètre quatre vingt dix et de mon usine à gaz située sous les quelques cheveux qui me restent et j’avoue avoir de la crainte ou au moins quelques doutes. 

En effet, je vis à 100 à l’heure depuis ma tendre enfance avec l’école et mon surnom d'Alain Bavard, le lycée ou Alain Pas sage, les études,ma période exaltée, la médecine à la campagne qui fut et reste ma passion,la Mairie et une expérience inopinée unique,MDM ou la fraternité avec les plus fragiles, et voilà que, en principe , tout s’arrête le 15 mars prochain, créant un vide abyssal sous mon 44 fillette. 

J’ai passé ma vie à répéter à l’envi que l’adaptation est le meilleur signe d’intelligence , alors ,Alain, ne sois pas trop con !!!

J’ai toujours vécu avec des rêves éveillés que je me suis évertué à réaliser ( même si Maire n’était pas un rêve mais plutôt un accident) 

Je sens frémir des choses qui ne relèvent nullement de la chaise longue ni d’un challenge mais plutôt de l’intérêt de l’inconnu, vous savez , ce qui vous intrigue et vous attire . En serais-je capable à 73 ans ? 

Nous verrons si la bête est encore solide, et je ne parle pas du physique mais de la volonté de mener à bien un projet avec les articulations qui grincent,les soucis et peines familiales qui vous assaillent.

Car des projets, nous en avons toutes et tous, des projets et des rêves mais les réaliser est une autre paire de manches !!!

Petit à petit je me fais à l’idée que dans quelques semaines je serai un « ex », un de tous ceux qui ont participé à la rénovation de Puget,un merveilleux village à la campagne du Sud Luberon. Un village que je vais laissé entre de bonnes mains,je l'espère et je ferai tout pour cela.

Un ex , je l’ai déjà été en 2003 quand, un 4 juillet, je suis parti définitivement de mon village d’adoption, en Picardie, Lesdins, un village dans lequel j’ai laissé tant d’enfants qui sont aujourd’hui des femmes et des hommes devenus parents et des adultes devenus des seniors grisonnants.J'y ai laissé tant de souvenirs qu'ils habitent la plupart de mes rêves incongrus.Je les ai tant aimés (je veux parler de mes patients,presque amis) et je les aime encore 16 ans après et les nouvelles quotidiennes des Hauts de France m'émeuvent toujours.(comme ma petite Florine qui vient d'accoucher,par exemple).J'ai vécu tant d'histoires familiales tragiques que je raconterai un jour dans un livre ,des histoires incroyables qu'aucun metteur en scène ne voudrait pour en faire un scénario,tant elles sont improbables ,mais aussi des moments de bonheur partagé avec toutes ces femmes et tous ces hommes et enfants que j'ai suivi pendant des dizaines d'années.

Mais cette périodede transition  fut un peu différente puisque j’ai rebondi instantanément vers la médecine bénévole des pauvres et des sans grades avec dans un premier temps Promosoins à Toulon puis avec Médecins Du Monde à Marseille pendant 10 ans. Une aventure , une école d’humilité  qui remplit le cœur de bienveillance,mais aussi de la peine quand on va soigner les gens sous les tentes, la nuit,en maraude, avec les rats qui rôdent:quel malheur que notre monde indifférent.J’ai continué à assouvir ma passion qu’est la médecine mais de façon très différente et ce fut une expérience très forte avec une incroyable leçon d’humanisme au quotidien.

Je sens que je me tourne tout doucement vers la nature , que l’homme, ingrat, passe son temps à détériorer, une nature que j’ai toujours aimé, dès ma plus tendre enfance avec la rivière , si belle et "la montagne" si petite,à Beaurieux,près du Chemin des Dames,où nous faisions nos bêtises sur l'eau ou en motocross mais aussi que ce soit à la montagne avec la fascination de l'altitude, à a campagne avec le potager, les balades en vélo ou en tandem,les randonnées pédestres ,les randos dans la neige mais aussi les fleurs.(c'est mon côté féminin aurait dit Annick de Souzenelle dans son livre extraordinaire:" le féminin de l'être")

L'espérance de vie en bonne santé n'est plus pour moi très longue et je dois me hâter,lentement,pour ma dernière ligne droite de passion de la vie pour finir en beauté avant que les flammes de mon coeur ne finissent en cendres avec le reste de mon grand corps.

Alors,Alain,dis-nous ???

Il serait ,pour moi, impossible de m'allonger plus de trois minutes pour rêvasser,impossible de passer des heures à ne rien faire,impossible d'être mono-occupation ,même si elle est merveilleuse comme la lecture,l'écriture,l'ordinateur ou la télé,non,impossible sans qu'il y ait pour moi un projet lointain,un but,une découverte,une espérance et donc une satisfaction tout au bout du chemin.Je peux procrastiner mais il n'est pas question d'inactivité qui me tuerai à petit feu,m'enfermant dans une camisole physique mais aussi cérébrale qui me conduirait tout droit dans l'urne.

Rassurez-vous , je ne manque pas de projets et il va me falloir choisir car tout faire est souvent synonyme de ne rien faire de bien et ça,je ne pourrai pas le supporter.Et puis,je ne suis pas seul,j'ai près de moi depuis plus de 50 ans un chou qui veille sur moi mais aussi qui compte sur moi; alors traçons une route commune , une route qui nous permettra de nous épanouir encore un peu par la découverte,par l'apprentissage de l'inconnu et le rêve lointain.

Brel chantait dans la quête une chanson qui me va bien:(je vous rappelle,pour ceux qui n'aurait pas lu cet épisode, que j'ai fait le mur du pensionnat à 16 ans pour le voir,c'est dire l'admiration que je lui ai toujours portée)

"Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part"

et il continuait en disant:

"Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D'atteindre l'inaccessible étoile"

Voilà,cette inaccessible étoile me tente et je suis sur les starting blocks.

PS:je vous mets Brel en prime.Écoutez bien,mais seulement après avoir écouter Julien Clerc

 

 

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 23:36

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j'ai eu dans le passé,j'ai aujourd'hui ,et j'aurai je l'espère encore demain ,toujours les mêmes moments de grâce qui jalonnent ma vie et ces moments sont toujours d'une extraordinaire simplicité :

- Il y a d'abord les promenades dans la nature,que ce soit en automne avec les feuilles dorées et rougies ,lumineuses au soleil rasant,mais également en été ,à l'ombre des chênes et des pins d'Alep,accompagné des odeurs de thym et de romarin,mais aussi au printemps,quand les fleurs bordent les fossés et les chemins mais encore en hiver quand le froid sec nous engourdit et que nos paroles s'accompagnent de fumées à chaque respiration devant un paysage dépouillé et silencieux.

- L'hiver à la montagne,en promenade ,bien chaussés ou en raquettes,le sac à dos ficelé solidement avec le sandwich et la thermos,les gants réchauffant nos mains accrochées et même soudées aux bâtons,s'arrêter pour regarder le paysage et nous apaiser,l'émotion à chaque fois renouvelée nous envahit tant la beauté des montagnes enneigées et sauvages nous saisit et nous remet à notre place de minuscule terrien.Dîtes-moi,qui n'a pas été saisi et pétrifié d'admiration devant un paysage montagneux?je me souviens de ces 10 années passées à escalader tous les massifs du Mont Blanc (dont je vous ai déjà parler) et le ressenti indescriptible devant l'immensité des ces massifs hostiles enneigés.La Montagne,ça vous gagne,dit la PUB,et moi je dirais plus que cela:"la Montagne,c'est sauvage " mais que c'est beau et propice à l'introspection.

- Un repas avec des amis,les vrais,ceux avec qui on s'en paye une bonne tranche mais qui sont aussi ceux avec qui on va au fond des choses,les amis qui se soucient de vous et dont vous connaissez tout de leurs problèmes,que vous aidez quand ils sont dans la panade et qui vous le rendent bien,avec des échanges spontanés,ceux avec qui on peut plaisanter devant une bonne bière ou un bon verre de vin toujours partagés.

- Une partie de golf est pour moi toujours un moment d'oubli car nous sommes dans un magnifique décor,un parcours magnifique quelquefois gâché par une petite balle blanche.

- La félicité du tandem avec cette sensation étrange de faire équipage, avec les arrêts ponctués d'admiration des collines verdoyantes,des villages perchés qui nous tendent les bras,des maisons en pierres recouvertes de vignes vierges sauvages et incontrôlées,des châteaux qui paraissent inatteignables (mais que nous atteignons) ,des rivières sauvages qui me rappellent mon enfance avec l'Aisne,des vignes de toutes les couleurs selon les saisons,des tournesols éblouis par le soleil ,des champs de coquelicots disparaissant progressivement avec le glyphosate,mais aussi les petits chemins que nous prenons à l'improviste et qui nous conduisent quelques fois à un cul de sac mais si beaux que la récompense égale le détour.La pomme que l'on croque,pleine de sucre,qui nous permet de souffler,le pique nique ,assis sur le bord de la rivière longtemps à regarder et à écouter le ruissellement de l'eau,cette sensation unique de faire un grand voyage en osmose alors que la destination n'est pas toujours très éloignée.

- Une soirée près du feu dans le poêle à bois avec la flamme qui danse et qui chauffe après une belle journée ensoleillée,un bon bouquin à la main,avec un canapé qui nous tend les bras et une soupe accompagnée de croûtons frottés à l'ail qui souvent nous suffit.

- Écrire un article à l'ordinateur dans le calme de la nuit accompagné de ma playlist et de mon chat qui squatte mon bureau mais aussi mon bras.(photo)

- Cultiver mon jardin , au figuré comme au sens propre,mettre les mains dans la terre au printemps,sans gant,quand elle devient suffisamment chaude pour recevoir la petite graine,voir avec patience les semis faire route et admirer ensuite les salades,les tomates et les fleurs qui les accompagnent.

- Prendre la mer,s'éloigner du rivage et admirer les calanques,constater sa propre solitude toute émue devant ce paysage,qui,comme la montagne,change en permanence,avec le soleil,le vent,les risées et les ombres des rares cumulus de passage.Un rêve qui va devenir réalité.

- Rester coi devant un coucher de soleil qui met le feu à l'horizon mais aussi à l'âme.

- Faire une partie d'échec avec ma petite fille et la regarder réfléchir.Je me demande toujours ce qui se passe dans une tête de 10 ans mais le mystère perdure.

- Aider une personne en difficulté peut rendre soucieux mais avoir l'impression d'avoir servi,un tout petit peu,à apaiser l'autre,donne à l'esprit une certaine félicité ou plutôt une félicité certaine.Que la vieillesse est injuste et inégale !!

- Manger avec les anciens du village et le CCAS et les voir rire et parler.Voir toutes les belles rides s'animer avec bonheur et les yeux s'illuminer lors d'évocations de vieux souvenirs.

- Dernièrement,la visite du Panthéon et plus particulièrement la tombe de Simone Veil m'a rempli d'émotion.Mais il est vrai que la visite d'un musée peut aussi me mettre en extase,même si cela est plus difficile mais une seule toile peut valoir le détour.

- Enfin ,au summum ,sans être dans l'hypnose ni en "lévitation transcendantale " comme disait Francis Blanche,un concert peut m'atteindre au plus profond de moi-même,dégageant une émotion incontrôlée et incontrôlable ,comme Les Méditations de Thaïs de Massenet peuvent et savent le faire et c'est sans doute la réminiscence d'une soirée passée "jadis"avec Ivry Gitlis qui en est la cause.(merci à Olivier qui a récidivé lors de mon anniversaire)

Vous voyez,les amis,rien dans tout cela n'est extraordinaire,rien n'est impossible et cela pourrait se résumer à la nature,le sport,l'art et les amis.C'est en réalité ce qui nous entoure au plus près qui peut nous rendre heureux,en particulier dans les moments difficiles que nous traversons lors de notre existence.

Sans doute en vieillissant se détache t-on progressivement du "matériel" et très certainement que les plaisirs simples deviennent suffisant pour nous aider à vivre et oublier.

 

Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie
Les plaisirs simples de la vie

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 16:37
Charlie et ses drôles de dames.De gauche à droite:Christelle Fernandez,actuellement adjointe,Amélie Jean,postulante au poste de Maire,Suzanne Bouchet,Vice-Présidente du Département,Viviane Rossi,actuellement adjointe et Charlie.

Charlie et ses drôles de dames.De gauche à droite:Christelle Fernandez,actuellement adjointe,Amélie Jean,postulante au poste de Maire,Suzanne Bouchet,Vice-Présidente du Département,Viviane Rossi,actuellement adjointe et Charlie.

Et oui mes amis,ça vient et je sens venir la fin après 12 années passées avec mes compagnes et compagnons de route.Sans regret,sans nostalgie mais avec le sentiment d'avoir fait bouger les choses et d'avoir modernisé le village avec l'aide de mon équipe municipale.

Ce furent 12 très belles années,passionnantes ,attachantes,quelquefois angoissantes,mais déterminantes pour notre village.Il y eut aussi des moments très difficiles avec le décès de mon ami Jean Daniel puis celui de Danielle,des moments de chagrin et de désespoir.

Je dis toujours que pour être Maire d'un petit village, c'est exactement comme pour être médecin généraliste en campagne ou plutôt médecin de famille comme je l'ai été pendant plus de 30 ans en Picardie,et également comme mon activité à Médecins Du Monde pratiquée à Marseille,car la similitude existe en dehors des actes techniques car dans toutes ces activités ,il y a un point commun, il faut aimer les gens.Je ne voudrai pas pour diriger ma commune de quelqu'un qu'on ne voit jamais dans le village,qui n'a jamais participé à rien,à aucune festivité,qui ne fait partie d'aucune association,qui n'a jamais été bénévole et qui viendrait seulement pour la place.

Je suis arrivé à Puget,en Provence , en 2003,mes enfants ayant élu domicile dans le sud.Peut-être que s'ils s'étaient installés dans le Nord,je serai resté dans Ch'Nord.Personnellement ,j'aime la montagne,et je voulais m'installer près d'Annecy,une ville et une région que j'adore.Les enfants en ont décidé autrement mais je ne regrette pas et l'intégration a été immédiate,le Luberon étant ma montagne au soleil.

Quand je suis arrivé en 2003 ,ayant toute ma vie fait partie d'associations diverses,j'ai créé une association, appelée Puget Loisirs,qui est florissante aujourd'hui,association qui a été développée par les Présidents successifs et dans laquelle on peut pratiquer absolument toutes les activités et j'ai l'habitude de dire que je ne vois vraiment pas d'activité qui n'existe pas dans notre village.Très vite,on m'a demandé de me présenter à La Mairie et,même si ce n'était pas mon voeu le plus cher,j'ai accepté après un malaxage de neurones, et une rude bataille s'est alors enclenchée car un gars du Nord qui arrive et qui prend les clés de la Mairie ,ce n'était pas bien vu par tout le monde.Mais l'élection fut gagnée au premier tour,sur un projet qui est totalement terminé 12 ans après,un projet ambitieux que je détaillerai dans un prochain article.

Je dis souvent que j'étais un pur clinicien car notre génération de médecins n'avons pas été élevés au biberon des échographies, dopplers, scanners,IRM,etc  mais,en devenant Maire,je me suis aperçu que , en dehors de la médecine qui m'a polarisée, j'étais ignare sur beaucoup de choses et en particulier sur la gestion d'une commune et être Maire m'a tout appris: les finances d'une collectivité (un autre langage),la construction de l'école point par point et même prise par prise (électrique)...,l'urbanisme,les relations avec les services de l'état,la gestion de la plaine agricole,les relations avec le Département,la Région,l'Europe,les subventions (ça c'est mon dada et je saute sur tout ce qui bouge et,en dehors de la construction de l'école,tous les investissements ont été subventionnés à au moins 70% et la commune n'a toujours qu'un seul emprunt,non toxique,emprunt dû à l'école).Bref cette période m'a passionnée.

Nous n'avons pas tout réussi mais le bilan global est extraordinaire pour tous ceux qui me disent avoir connu Puget avant et après.

L'heure de passer le témoin est arrivée et j'ai demandé à une jeune femme de 41 ans,Amélie Jean, de me succéder et de se présenter à ma succession.Cette jeune femme a été celle qui a dirigé le centre de loisirs de Puget que nous avions créé en début de mandat et elle a été parmi nous de 2009 à 2015 , avec un succès indéniable puisque tous les villages environnants venaient nous confier leurs mômes.J'avais déjà,à cette époque,beaucoup de considération pour elle et même beaucoup d'affection.

Ce centre de loisirs , j'y tenais,comme je l'avais fait en Picardie (avec ma compagne Andrée ?),car ,pour moi,l'école et le centre de loisirs sont le moteur du village,la vie du futur mais c'est aussi le lieu où les enfants apprennent la vie en collectivité et où on leur inculque les valeurs du partage et de la bienveillance. Amélie ,habitant à l'époque Lauris,a parfaitement réussi le pari.Elle est venue ensuite vivre à Puget avec son mari et sa fille,puis est devenue chef de service enfance jeunesse pour les villages de Puget Lauris et Puyvert .Elle dirige les centres de loisirs mais aussi les espaces jeunes,les cantines,les écoles et donc,connait parfaitement le fonctionnement d'une collectivité et ses contraintes.

Mais ce n'est pas pour ces raisons que j'ai demandé à Amélie de se présenter à ma succession,c'est avant tout parce qu'elle a la même philosophie du village que moi,qu'elle aime les gens,qu'elle est fraternelle et bienveillante , tout en étant très rigoureuse et qu'elle a des idées nouvelles concernant l'évolution d'un village à l'époque du développement durable.Je suis persuadé qu'elle fera de Puget un merveilleux village où il fera toujours bon vivre et je sais que sa rigueur au travail n'a d'égale que son sourire bienveillant. Amel,comme je l'appelle,c'est une fille bien.

Elle va être aidée,entre autres, par 3 dames déjà très impliquées dans le présent conseil,à savoir Suzanne Bouchet,Vice-Présidente du Département,élément indispensable de stabilité et de relation avec notre plus gros financeur,Christelle Fernandez,travailleuse indépendante,une bosseuse déterminée qui a pris en charge toute l'école et le centre de loisirs et plus encore(je ne peux tout détailler) et Viviane Rossi,arrivée comme un spoutnik de Moselle,élue après le décès de Jean Daniel,travailleuse acharnée et infirmière scolaire à Cadenet.

Bien entendu ces "drôles de dames "qui , je l'espère,succèderont à Charlie (votre serviteur),seront entourées d'un conseil équilibré,déjà au complet,avec la parité car rassurez-vous il y aura des hommes,avec des moins jeunes et des plus jeunes(dont Sylvain Meyssard,un enfant du pays déjà dans le Conseil),toutes et tous en phase avec Amélie et qui seront présentés au début de l'année,après un très gros travail sur le programme des années à venir.

Je vais les soutenir et les parrainer car je crois en eux mais je leur ficherai la paix car il faut savoir tourner la page définitivement et je dois m'adapter à mon nouveau statut.Il me reste tant de choses à faire et cela presse car à 73 ans et demi .........les années comptent.

J'ai compté,il me reste cent jours à occuper le siège de Maire avec encore quelques innovations qui vont arriver en décembre et janvier: tout d'abord un panneaux lumineux d'information couplé avec les smartphones des Pugétains pour les infos urgentes, ensuite les plantations du centre village à terminer, l'aménagement de l'espace vert près du stade multisports avec jeux,bancs,tables et l'aménagement du chemin des Beaumes Relenques , près du chemin du Coulet pour être en conformité avec le Plan de Prévention des Risques d'Incendie de Forêts.Ouf !!

Enfin viendra le moment du repos,enfin pas tout à fait car d'autres projets personnels m'attendent et je vous raconterai cela en temps voulu.(je parle surtout à 90% de mes abonnés qui sont mes anciens patients et à qui j'avais promis de donner de mes nouvelles et qui me le rendent bien 16 ans après).Une passion inopinée est venue ,tout à fait par hasard,me taquiner et j'ai hâte de concrétiser.

Cet article est un article personnel qui n'engage que moi et aucunement tout le Conseil Municipal actuel,mais tous les Pugétaines et Pugétains qui m'ont toujours fait confiance sauront ce qu'elles ou qu'ils devront faire devant l'urne le 15 mars prochain.

Bon vent à ces 15 personnes et particulièrement à Amélie,Charlie prépare ses valises.

Ma dernière ligne droite en tant que Maire de Puget et mon parrainage (tranche de vie)

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2019 5 29 /11 /novembre /2019 18:40

Le prétexte de ce voyage a été le congrès des Maires,dont je me balance comme de ma première chemise car tout en haut,ils n'apporteront jamais de solutions à ceux qui sont tout en bas,mais ce voyage va me permettre d'avoir l'occasion de visiter les lieux de pouvoir.Pour les grincheux,rassurez-vous,j'ai tout payé de ma poche !!!

Nous sommes donc partis mon épouse et votre serviteur le lundi de bon matin à Avignon.Notre TGV nous a conduit en 2h 40 dans le centre de Paris.Quelle merveille que cette invention....quand elle n'est pas en grève.

Nous avions trouvé un hôtel dans le quartier latin (à conseiller rue Cujas),près du Panthéon que nous sommes allés visiter,près de la Sorbone,du Lycée Henri IV etc..

Notre première sortie a été pour Notre Dame et nous fûmes envahis de compassion pour cette vieille dame en voyant son corps martyrisé par les flammes (photos).C'est une blessure historique et moi,le mécréant,j'en fus tout chamboulé.

Dès 14 h nous étions au Louvre que nous connaissons bien,pour nous rafraîchir la mémoire: quelle réalisation ! je suis sur le cul à chacune de mes visites.Bravo à l'architecte de cette pyramide tant décriée lors de sa construction,l'élément central pour visiter ce musée,un des plus beaux du monde.À 16h Léonard de Vinci nous attendait avec ses rares toiles mais surtout ,pour moi,avec tous ses livres d'anatomie ,d'astrophysique,de dynamique des fluides,d'optique...... ouf,j'ai eu l'impression d'être fasciné par cet homme ,excellent sur tout,et dont les écrits,étalés sous les vitres protectrices m'ont hypnotisées indiscutablement.Léonard était pour moi jusqu'à ce jour de novembre le peintre de la Joconde et il est maintenant bien plus,beaucoup plus,une sorte de nimbus savant sans équivalent.(photos)

Le soir superbe resto quai de Rivoli en tête à tête avec ma belle et retour à pied par l'île de la cité.J'adore flâner dans ces rues parisiennes et regarder à la fois l'architecture des immeubles mais aussi regarder vivre les Parisiens,toujours avec le feu au derrière mais avec le smartphone branché,soit à l'oreille directement,soit avec des écouteurs,ce qui fait que les gens marchent en donnant l'impression de parler tout seul.Je me souviens ,dans un temps très ancien,avant l'ère du numérique,quand les gens lisaient le journal dans le métro.

Le mardi a été justement une véritable partie de Métro en allant tout d'abord visiter l'Assemblée Nationale de fond en comble et j'ai été très impressionné par la bibliothèque , ne sachant pas encore que je verrai encore mieux au Sénat.Cette visite a été placée sous le signe de la sécurité et ceci m'a semblé normal mais je ne m'attendais pas à une telle différence avec le Sénat,beaucoup plus cool. Notre Député nous a ensuite invité à manger au restaurant de l'Assemblée Nationale et ce fut un moment convivial très sympa avec l'aperçu de quelques députés célèbres et de ministres de passage.(surtout dans la salle des pas perdus où les journalistes s'en donnent à coeur joie)(photos)

Nous avons filé vers la porte de Versailles pour écouter le Président de la République mais ma surprise a été totale car 4000 places et 12000 personnes!! vous voyez le "bordel" !! J'ai fini par sortir pour écouter le discours à la radio,discours où je n'ai absolument rien appris car j'ai eu l'impression que les petites communes de moins de 1000 habitants sont absolument incomprises.(j'ai entendu parler d'aide pour créer des postes de policiers municipaux !! vraiment ils ne connaissent pas notre budget,ils ne savent pas que les Maires des petites communes donnent la main pour tout et rien,à l'école,le dimanche quand un arbre est arraché par le vent et la pluie comme ce matin,quand il faut annoncer un décès accidentel,quand il faut distribuer des repas aux personnes âgées et qu'il y a un employé d'absent etc etc... comment voulez-vous qu'ils comprennent ?).

Je suis allé visité les stands qui m'intéressaient pour la communes puis nous avons filé vers le Sénat pour une visite très amicale et cool,visite faite par les 3 Sénateurs du Vaucluse que je connais très bien.L'ambiance fut très familiale,et la sécurité soft .Quelle bibliothèque,et quel hémicycle !!  (photos)Après un bon repas  nous sommes rentrés au quartier latin en flânant et c'est toujours un moment délicieux,le meilleur moment pour visiter Paris,une ville merveilleuse,la plus belle du monde,sans chauvinisme,les surprises architecturales nous surprenant à chaque coin de rue en levant la tête.

Le mercredi  à 10 heures nous étions au Grand Palais pour l'exposition sur Gréco ,une pure merveille,même si ce n'est pas la peinture que je préfère(photos) et nous n'étions pas au bout de notre émerveillement puisque nous avons enchaîné sur l'expo Toulouse Lautrec,un peintre que j'adore par sa modernité et ses couleurs joyeuses et son côté libertin.

Les pieds commençaient à chauffer mais nous n'étions pas au bout de nos pas puisque nous avons enchaîné sur la visite de l'Opéra Garnier,de fond en comble,un pur joyau dû à l'architecte du même nom,Charles Garnier,un joyau gâché,à mon avis,par un sinistre archi qui a voulu faire dans l'originalité mal placée en installant des pneus de tracteur dans l'escalier central !! quel malheur ! on croit rêver.(photos)

J'ai ensuite filé à L'Elysée où Monsieur Macron nous a reçu royalement avec moult buffets mais je n'ai pas eu le plaisir de voir Brigitte.La visite vaut le coup d'oeil ! que de dorures!! ça doit être sympa de vivre sous les ors de la République et d'avoir nombre de serviteurs qui courent dans tous les coins pour vous servir.Mais je vous avoue que je préfère ma place de petit Maire,au contact permanent de vrais gens (comme dit un certain député) et moins isolé que le Président dans ce château doré (photos)

Ensuite dîner avec nos sympathiques trois sénateurs et retour au bercail,rue Cujas,crevé mais satisfait.

Enfin,le dernier jour a été encore une course effrénée avec tout d'abord la visite du Panthéon et les tombes de Hugo,Dumas,....mais surtout de Simone Veil qui est pour moi une femme admirable,une femme comme il n'en existe peu et qui reste pour moi un totem.Puis nous avons enchaîné sur la merveilleuse église Sainte Geneviève ,la Sainte Chapelle et ses vitraux absolument uniques et éblouissants de beauté pour aboutir au musée d'Orsay que j'adore pour l'expo Degas à l'Opéra puis sur les impressionnistes et nous avons revu toutes les toiles les plus célèbres de Renoir,Monet,Cézanne, etc etc  encore et toujours une merveille!! (photos)

Avant d'aller prendre notre TGV gare de Lyon , nous sommes allés sur les grands boulevards pour voir les illuminations des Galeries Lafayette et du Printemps ainsi que les vitrines animées et nous avons alors retrouvé notre âme d'enfant pendant quelques heures.

Le TGV nous attendait à 20 h et à 22h40 nous étions arrivés,heureux mais fourbus.

Paris est vraiment magique !! (sauf au foot car ils se neymardisent)

Que retirer de ces 4 jours hyperactifs ?

Tout d'abord l'impression que nos politiques vivent dans des cages dorées mais ....on s'habitue.Mais il faut aussi penser et dire que tout ceci fait partie du patrimoine historique de la France,à conserver,à faire vivre et il y a peu de pays qui peuvent se targuer de posséder autant de "vestiges" historiques du passé.

Et puis,que la ville est magnifique,même en dehors des monuments car il suffit de lever les yeux  au détour des rues pour découvrir des éléments architecturaux magnifiques,des portes sculptées,des balcons originaux,et puis,la Seine et ses ponts est propice à la flânerie bucolique avec ses quais et ses bouquinistes heureusement toujours présents .Enfin que de patrimoine artistique,que de peintres et sculpteurs féconds dans ce qui est décidément une ville riche en art.

 

Notre Dame blessée
Notre Dame blessée
Notre Dame blessée
Notre Dame blessée
Notre Dame blessée
Notre Dame blessée

Notre Dame blessée

Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault
Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault

Léonard de Vinci avec les deux tableaux du Louvre que j'adore à savoir "La liberté guidant le peuple "de Delacroix et "le radeau de la méduse " de Géricault

L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet
L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet

L'Assemblée Nationale et notre Député,Jean Claude Bouchet

Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut
Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut

Le Sénat et un de nos trois Sénateurs , Alain Duffaut

Gréco
Gréco
Gréco
Gréco

Gréco

Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec

Toulouse Lautrec

L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur
L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur

L'Opéra Garnier et ses merveilleux pneux de tracteur

L'Elysée
L'Elysée
L'Elysée
L'Elysée
L'Elysée

L'Elysée

Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle
Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle
Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle
Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle
Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle
Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle

Le Pathéon avec la tombe de Simone Veil,l'église Sainte Geneviève et la Sainte Chapelle

Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay
Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay

Degas à l'Opéra et les impressionnistes dans le magnifique Musée d'Orsay

Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards
Les illuminations et vitrines des grands boulevards

Les illuminations et vitrines des grands boulevards

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2019 5 15 /11 /novembre /2019 08:21
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et
Que l'homme peut être con (tome 2 sic)Et

Donc nous avions hérité d'une planète,bleue,mais aussi verte ,nourricière sur son sol et dans son sous-sol,avec de la pluie,des neiges et des glaciers,de belles montagnes,des eaux ,des rivières et des mers poissonneuses,et on y a installé symboliquement (ne t'inquiète pas Darwin,je ne trahis pas) un mec et une nana et ça a commencé à déconner.

Dès qu'il y a eu deux gars,ils se sont disputés pour leur petit bout de terre comme le font les chats qui font leur territoire en pissant ,et, gare à celui qui dépasse les gouttes d'albumine.La société capitaliste était née !

Dès qu'il y a eu deux femmes,elles se sont crêpées le chignon pour garder leur mec et pour protéger leurs progénitures.Il y avait quelques excès mais MeToo n'était pas encore là.

Les gamins jouaient dehors car les smartphones ne les avaient pas encore intoxiqués,,mais aussi travaillaient et se promenaient dans la forêt sans crainte pour les parents.Pas de vol de mobylette ou de trottinette électrique (mdr)

Petit à petit les "gros" ont exploité les "petits",les blancs ont exploité les colorés,on a vécu le temps des seigneurs,des cerfs et des esclaves,et c'était déjà au nom d'un Dieu jamais cité qui s'appelait le fric.Les plus futés ont inventé les punitions du ciel pour tenir les gens en respect,au nom de quelque chose ou de quelqu'un qu'on n'a jamais vu,un juge suprême invisible qui a engendré des guerres tout au long de l'histoire de l'humanité et qui continue de déchirer toutes les sociétés.

L'Homme a ainsi vécu jusqu'à la révolution industrielle du début du siècle précédent et,ce que certains ont appelé "le progrès" , et il a commencé à permettre tout et n'importe quoi,et ainsi de commencer à casser notre belle planète,en polluant à qui mieux mieux,en vidant les mers des poissons avec des bateaux monstrueux et la surpêche,avec  l'empoisonnement de la terre et des champs avec des pesticides que nous ingérons ou respirons quotidiennement etc etc ,je ne vais pas faire un catalogue car j'y serai encore demain.

Bref,l'homme s'est mis à casser son jouet ,mais attention,seulement au nom du profit !!!le pauvre plouc qui n'avait pas de voiture,qui n'avait pas de chauffage,avec des étoiles sur les vitres les matins d'hiver,qui cultivait ses salades avec ses excréments comme seul engrais (quel recyclage excessivement moderne) ,non,ce pauvre plouc ne polluait pas.Mais quand le progrès technique au service d'un capitalisme fou  a poussé notre plouc bien aimé à avoir une voiture,un smartphone,une télé bien sûr avec ses émissions débiles entourées de pub tentantes,les banques qui vous mettent des crédits accrochés à votre cou pendant 30 ans ou même plus,enfin tout cela a conduit notre Sain plouc à polluer (et il n'y a pas de faute à sain!!) pour devenir ce qu'on appelle couramment un consommateur.

Nous sommes dans la position d'un enfant qui vient d'avoir un très beau cadeau pour Noël  et qui le casse,engendrant un désespoir et un chagrin durable.

L'incivisme peut être conscient ou inconscient.Que dire quand , en voiture,on voit la bagnole qui vous précède ouvrir la fenêtre et balancer une bouteille plastique  dans le fossé??? problème d' éducation ? méchanceté ? inconscience ? j'ai beaucoup de mal à comprendre.

Mais quand la pollution est au nom du profit poussé à l'excès,pourquoi la tolérance existe t-elle ? c'est sans doute parce que cela donne du boulot au plus grand nombre ? d'autre part,quand le soja transgénique ou les pesticides envahissent nos assiettes alors que les politiques sont sans réaction,que doit-on faire?

On casse en choeur mais sans coeur notre jouet,en toute conscience et en toute impunité si ce n'est la solution finale !je ne suis pas "collapsologue" mais je m'inquiète,non pour moi mais pour mes petits enfants.

Décidément,l'Homme avec un grand H est insaisissable ,même si j'ai l'impression qu'une grande partie de la population commence à avoir peur en voyant les maladies proliférer avec les allergies,les cancers,les insuffisances respiratoires,mais aussi avec le réchauffement climatique,la disparition des oiseaux,des poissons,des insectes, des ours blancs,des félins sauvages,des éléphants ....bon j'arrête car je vais être obligé de me mettre sous antidépresseurs.

 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 16:54
Que l'Homme peut être con !!Que l'Homme peut être con !!

Je regarde,comme vous sans doute , le monde avancer vers le vide,sans vergogne pour les uns dont le dollar est devenu un Dieu,et avec appréhension pour tous ceux qui sont,soit au bord du précipice à cause de la faim et du non logement,soit déjà en dessous du seuil de pauvreté, soit 8,8 millions de personnes qui gagnent moins de 867 euros par mois. N'oublions pas que le seuil de pauvreté dans le monde est situé à environ 5 dollars par jour ce qui implique que la moitié de la planète est sous le signe de pauvreté soit 3,5 milliards d'individus.

Cela étant dit ,cet avant propos n'est pas complètement mon sujet mais ce rappel peut vous éclaircir les idées pour la suite de cet article.

Certains vont penser que je verse dans la nostalgie mais si je mélange,les guerres territoriales ,les guerres civiles,le terrorisme,la haine ambiante semée sur les réseaux sociaux,la recherche du buzz permanent à la télé dont le seul but est la peur,le climat qui se dégrade avec des politiques qui s'en tapent,les relations humaines qui ne passent plus que par les smartphones,la bouffe qui nous empoisonne,les oiseaux qui disparaissent,75% de la biomasse d'insectes volants en moins au cours des huit dernières années, autrement dit, 3 insectes sur 4 qui ne sont plus là,la cellule familiale qui explose,les excès religieux,les intolérances généralisées,la télé poubelle,l'école qui n'apprend plus les bases ,la médecine générale qui part en couille,les écarts entre les riches et les pauvres qui se creusent,les burn out dans les entreprises,les suicides des policiers et des enseignants ,tous de plus en plus fréquents,121 féminicides en 2019,les quartiers de plus en plus délaissés et de plus en plus en feu,le service public qui se délite,l'automatisme généralisé des réponses téléphoniques (tapez 1,tapez 2 etc) avec disparition de la relation humaine,même aux caisses automatiques des supermarchés etc etc etc....ouf

Tout cela mes amis ,uniquement au nom du profit car l'actionnaire prime sur le travailleur.Certes les actionnaires mettent l'argent des investissements mais le juste milieu n'existe plus.C'est le capitalisme fou ultra libéral qui rend fou.

Comment voulez-vous,avec ce que je viens d'énumérer sans être exhaustif,que je ne sois pas un peu nostalgique !!!

Je ne vous parle pas de l'ascenseur social en panne(il faudrait appeler Otis). Tous mes amis des années 50 ont fait mieux que leurs parents,en tout cas sur le plan éducation,alors qu'on assiste à une détérioration de notre langue,que notre classement PISA est passé des premiers rangs au classement mondial au....... dernier rang ou presque.

Je suis effaré par les querelles des voisins ,pour des sottises qui vont de la branche qui dépasse au coq qui chante ( à la campagne) car les rurbains arrivent dans les villages pour des raisons économiques ou pseudo écologiques,sont incapables faire pousser une salade et préfèrent la pelouse,rentrent à 18h , ferment leur porte automatique,allument leur télé,leur ordinateur,leur tablette,et basta,allez vous faire voir.Ils ne connaissent pas leur voisin,ne participent à aucune activité  de leur commune etc etc

Tout cela me désole,pas du tout pour moi car mes jours sont comptés (comme vous tous) mais pour mes petits enfants qui doivent se préparer à une planète en décomposition,même si je continue de penser que l'homme,quand il aura le feu au derrière,trouvera des solutions d'urgence.

Mais comment en est-on arrivé là.Nous avions vécu les 2 guerres abominables de 14/19 et 35/45 sans en tirer les leçons.Après cette époque douloureuse,le monde est devenu binaire:l'est contre l'ouest,le communisme contre le capitalisme avec la guerre froide qui nous a fait peur.Après le 9 novembre 1989,dont je me souviens parfaitement,et la chute du mur que j'ai visité et étudié et qui m'a passionné,tout le monde a cru que tout était fini mais en réalité les foyers de tensions et de guerres se sont multipliés,le terrorisme religieux est arrivé,le capitalisme fou a gagné juqu'à exploser avec les bulles immobilières,bref,tout ceci a engendré un monde peu sûr , un monde où tout le monde a peur,un monde où les enfants ne vont plus seuls à l'école, insouciants,un monde où aller à un concert,voyager et visiter la planète en solo présente un risque et tout cela devient difficile.

Il nous reste un bon petit repas avec une bonne bouteille de rouge à déguster entre amis puis la lecture et la musique pour s'évader d'un monde cruel et stigmatisant car quoi qu'il arrive,le responsable c'est toujours et encore l'autre.

C'est l'heure du zapping alors appuyons sur la télécommande et trouvons un juste milieu,entre avant et maintenant,entre la pauvreté et la richesse extrême,entre les religions,entre les cultures,entre les sectaires et les écolos responsables,avec un service public digne de ce nom,une médecine ré humanisée, une école moderne ,intéressante ,respectueuse mais efficace et une relation humaine bienveillante et apaisée.Ce n'est pas gagné,Il y a du boulot et la télécommande doit être impartiale et équilibrée.

Bonne nuit les petits

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 07:21
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?
Tout le monde sait que le moral influence les guérisons,mais comment ?

Depuis que je suis jeune médecin généraliste,je me souviens avoir toujours expliqué à mes patientes et patients combien le moral,la dynamique,la tonicité,l'activité,avaient une influence sur la guérison.

C'est d'ailleurs presque devenu un dicton populaire au fil des années car le bon sens ,l'observation, montrent cette vérité flagrante: "si tu as le moral,tu vas guérir " .Indiscutablement,les tumeurs se développent moins,récidivent moins vite et moins souvent,et ça,ce n'est pas moi qui le dit mais toutes les études statistiques faites depuis 20 ou 30 ans.De même les souffrances du corps,les lombalgies,les céphalées (ou maux de crâne chronique),les colites chroniques,disparaissent progressivement avec des techniques telle que la méditation de pleine conscience.

Comment est-ce possible ? je pense déjà que l'apaisement de l'esprit est bénéfique au corps,moins tendu et que le seuil de la douleur change avec la perte du moral: on souffre moins en compagnie agréable que seul,on souffre plus si on est déprimé et cette souffrance est réelle.

Ceci peut se comprendre mais comment le moral peut-il agir sur la mitose (division cellulaire) des cellules tumorales ? là,nous rentrons dans un grand mystère et,comme me l'a dit 100 fois mon fils psychiatre,nous ne sommes qu'aux balbutiements de la connaissance du cerveau,de son fonctionnement ,de la pensée et de ses presque 100 milliards de connexions.

Nous perdons 85000 neurones par jour (et sans doute plus pour certains !!) et le bébé en fabrique 250 000 par jour.Nos presque 100milliards de neurones sont connectés par l'intermédiaire de 10000 milliards de connexions (synapses) et la vitesse d'information de connexion est d'environ 430 km/heure mais bien sûr sauf pour les cerf-volants!(humour nocturne).Pas mal pour un organe qui pèse un peu plus d'un kg et qui nous "bouffe" 20% de notre énergie.

Après ces élucubrations et ces petits rappels,je voudrai que vous regardiez la vidéo ci-dessous pour que vous compreniez que tout cela n'est pas que dicton populaire mais est aussi une vérité statistique et scientifique , même pour les cancers les plus développés,et bien d'autres expérimentations arrivent aux mêmes conclusions: on gagne plus souvent avec le moral et la combativité.

Le corps peut-il guérir,au moins en partie,par la force de l'esprit ? c'est ce que me suggère quelqu'un de très proche qui pense que la vie de l'esprit permet beaucoup de choses,bien sûr sur le plan mental,mais aussi sur le plan physique.

Vous remarquerez qu'en fin de vidéo,on parle de médecine générale,de médecine globale,de médecine de famille,du médecin qui connaît son patient depuis 30 ans,ce médecin qui disparait petit à petit pour de la technologie et uniquement de la technologie (scanner,IRM, échographie,bilan de sang etc etc) en abandonnant la clinique qui comprend successivement les antécédents,l'interrogatoire,l'examen et ..et..bien entendu la relation humaine.(et je ne parle pas des économies engendrées).

Je ne suis pas nostalgique , je suis réaliste et j'observe ,mais,comme je suis optimiste,je pense qu'on reviendra un jour en arrière et que la relation humaine prendra le dessus tout en gardant les progrès toujours de plus en plus étonnant de la technologie.

Bonne vidéo.

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 20:25
Mon expérience de permacultureMon expérience de permacultureMon expérience de permaculture
Mon expérience de permacultureMon expérience de permacultureMon expérience de permaculture
Mon expérience de permacultureMon expérience de permaculture

J'ai fait du potager toute ma vie en Picardie,répétant les gestes de mon père qui faisait un jardin pour 30 ou 40 personnes alors qu'ils n'étaient que deux.Il distribuait ainsi des légumes gratuitement à tous les "vieux" de la commune qui avaient toujours eu l'habitude de faire pousser leurs légumes et qui étaient devenus des amis ou plutôt des complices jardiniers mais qui avaient perdu la forme.

J'ai déjà écrit un article sur la psychothérapie du jardinier car si j'ai la conviction que la terre est notre notre mère nourricière ,je pense aussi qu'elle est notre amie,bien sûr et qu'on lui manque de respect .

Je reprends le fil de mon article: depuis que je suis en colline de Provence j'avais quelques arbres , arbustes et plantes qui ne poussaient pas ou mal.J'étais étonné car tout poussait en Picardie.Il me suffisait,le soir,après avoir étudié la météo et appris qu'il allait pleuvoir,de courir en rentrant de mes consultations vers mon havre de paix,je veux parler de mon jardin potager,pour planter comme un fou et simplement mettre en terre les plants que m'avait donné mon bon Monsieur Tassin,mon jardinier philosophe préféré,et ensuite de rentrer satisfait car plus besoin d'arrosage,la pluie faisant un travail que le robinet ne fera jamais.

Mon potager faisait ainsi environ 400 m2 et j'avais absolument tout:carottes,endives,patates mais seulement des rattes du Touquet (mon ami Monsieur Tassin se moquait de moi pour mon peu de rendement,mais que de délices quand elles rissolent dans la poêle)des poireaux par centaines car quoi de meilleur qu'une soupe poireau pommes de terre,des tomates et je suis allé jusque 64 pieds de tomates au cours d'un concours avec un copain,des échalotes,des oignions,des choux etc etc .

Quand je suis arrivé en Provence,en retraite ou pseudo retraite,je me suis mis à refaire un potager,sans me douter que le sol,fait de cailloux ,dur comme du béton ainsi que les pins qui diffusent leur acidité et le ciel bleu qui ne déverse que très rarement ses larmes (car étant en colline,je n'ai pas l'avantage des canaux d'irrigation de la plaine où se trouve le jardin de la France),et bien sans me douter que tout ceci allait m'envoyer directement au casse-pipe,c'est à dire vers une déception qui rend les bras du jardinier ballant de désolation devant une récolte si menue qu'il a l'impression d'avoir travaillé toute l'année pour rien.

Alors je me suis mis en quête de moyens pour résister et réussir quand même un potager car j'ai la tête dure,même si je ne suis pas Breton,et j'ai alors découvert la permaculture.

Le mot permaculture est un mot-valise formé de «perma» (permanent) et «culture» (agriculture),  il signifie d’abord  « agriculture permanente » puis « culture de la permanence ». Par «permanence» il faut comprendre ce qui s’inscrit dans un temps long et qui vise donc l’auto -suffisance alimentaire, mais aussi énergétique. Dans le modèle de la permaculture, le producteur est aussi le consommateur : il sait ce qu’il consomme puisque c’est lui qui l’a produit, par opposition à un consommateur passif qui ne sait souvent même pas d’où vient et comment a été produit la nourriture qu’il consomme.

Dans la permaculture le côté humain et social est fondamental.L’origine de ce qu’on appelle la permaculture remonte au Néolithique, aux origines de l’agriculture. C’est ce qu’on appelait le bon sens  à une époque où l’humain vivait avec et grâce à la Nature sans autre énergie que celle de ses bras, de son intelligence et de la connaissance de son milieu.La permaculture, c’est mettre ses idées en pratique, vivre selon ses idées.

Je me suis donc mis à faire quelques carrés (en réalité des rectangles),j'ai décaissé la  terre, sur 20 à 30 cm,j'ai rempli ce potager avec  beaucoup d’autres matières végétales. Le but, c’est de créer un sol vivant et presque inépuisable pour y cultiver les futurs légumes.J'ai mis du bois en décomposition,des feuilles,des herbes sèches,des résidus de tonte,du fumier,des cartons,beaucoup de cartons,et enfin ,j'ai remis la terre décaissée. (ouf)

Comme il ne faut jamais laisser la terre à l'air,je l'ai recouverte avec des feuilles séchées et ballotées par notre cher mistral.

Tous les petits travailleurs du sol que sont les bactéries, les champignons, les vers de terre se sont mis au boulot pour décomposer le mélange qui a servi à remplir ainsi mon potager.

Ma toute première expérimentation a été pour un figuier qui passait son temps ,chaque année, à perdre ses feuilles chaque été malgré des arrosage conséquents.Les cartons,les herbes folles,les tontes,les feuilles mortes se sont décomposées et mon figuier vit une nouvelle vie avec des fruits délicieux et cela m'a incité à passer au potager avec une certaine réussite.

Il est clair que si la permaculture était pratiquée à grande échelle, cela entraînerait un certain nombre de bouleversements dans l’organisation et la division du travail. Un certain nombre de professions pourraient disparaître.Par exemple,qu’adviendrait-il des professions qui nécessitent un grand nombre d’années d’étude, comme la médecine par exemple ? mais si tout le monde appliquait les méthodes de la permaculture, on n’aurait plus de plante malade, donc on serait moins malade et on aurait peut-être moins  besoin de médicaments et de médecins. En permaculture, on considère en effet que, dans notre modèle de société actuel, la plupart des végétaux et des animaux que nous consommons sont malades et sont, avec les autres types de pollution les principales causes de maladies humaines.

Pourquoi cet article , me direz-vous ? et bien parce qu'on est , à mon avis,dans une impasse agricole,dans une course aux rendements impliquant des désherbants,des engrais,et encore des désherbants,et encore des engrais (30 à 40 fois pour faire pousser une simple pomme)le tout tuant les insectes et les oiseaux et je ne donne pas cher de notre planète au long cours,comme le dit Yves Cochet qui prévoit la fin de notre société dans un maximum de 10 ans! brrrrrrrrh , ça fout la trouille.Mais comme je suis un optimiste , je pense que des solutions sont possibles et que l'homme a suffisamment de ressources dans sa petite tête pour en venir ou plutôt pour en revenir à la simplicité de la terre et de ses cultures.

Certains vont lever les bras au ciel en disant qu'on revient aux méthodes ancestrales mais pourquoi refuser d’utiliser de nouvelles méthodes(sic) si elles sont jugées également bonnes.Dans la philosophie de la permaculture il n’y a pas de rejet en bloc de la science et des connaissances rationnelles sur la nature, bien au contraire : on garde les choses anciennes qui fonctionnent.

La permaculture souhaite des individus actifs et responsables par opposition à un individu qui serait un consommateur passif et qui ne se soucierait pas d’une responsabilité qu’il a envers le monde, les autres, les générations futures et le plus grand changement qu’on peut attendre, on l’attend d’abord de soi-même : il s’agit de se transformer soi-même en transformant son mode de vie.(un vrai écolo,le père Sage,même si je ne suis pas un sectaire)

Bon , j'arrête là mes élucubrations car vous allez me traiter de dingue mais le potager est pour moi plus qu'une psychothérapie , nécessaire dans la période actuelle.

Je retourne à mes cartons !!!

Bises à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 07:49

L'âge ne fait perdre le rythme qu'à ceux qui n'ont jamais eu le courage d'avancer tout seuls

 

                                     Paulo Coelho

Philosophie du troisième âgePhilosophie du troisième âge
Philosophie du troisième âgePhilosophie du troisième âge

Tout d'abord ,ceci est un article personnel et qui n'engage que moi.

J'ai donc 73 ans et je me souviens,lors de mes 70 ans et d'un voyage en Norvège,j'ai,pour la première fois rencontré une jeune fille dans un bus norvégien qui s'est levée et m'a cédé sa place.Cela a été le premier jour du reste de ma vie, le premier jour où j'ai compris que j'étais vieux ou plutôt que les autres me voyaient vieux.Un vrai coup de bambou !!!

Parce que moi,mes amis,mon défaut, (mais est-ce un défaut ?)j'ai toujours l'impression d'avoir 20 ans , de vivre à 100 à l'heure,de vouloir tout savoir,tout diriger,tout apprendre,tout comprendre ..., peut être pour ne pas avoir la sensation d'être mis au banc de la société,notre chère société,où le jeunisme et la "viellophobie" sont palpables.

Bien entendu il y a les problèmes personnels ,adoucis par tous mes amis de 40 ans qui s'occupent très amicalement de moi et qui m'entourent d'une amitié très importante pour mon équilibre .J'ai alors souvent l'impression de rajeunir de 40 ans,époque où j'étais vraiment dingue.

Mais revenons à la philosophie du troisième âge,en espérant qu'il y aura un quatrième âge pour moi comme pour vous.Pour moi,être philosophe c'est avoir quelques principes de base tels que la patience (que je n'avais pas avant) la tolérance et la bienveillance qui ont été mes maître-mots fondateur d'une certaine ligne de conduite,mais encore le désintéressement par le bénévolat,comme tous mes amis de Médecins Du Monde.(ouah,il a les chevilles qui gonflent le père Sage)

Mais il y a également des "qualités" et des "défauts" que l'on perd comme le pardon,souvent remplacé par l'ignorance de l'autre, mais aussi l'égocentrisme,souvent remplacé par le partage quand la tête blanchit.

On fait ainsi un bout de chemin qui nous transforme peu à peu,sans que nous nous en rendions compte, allant de 50 à 60 avec l'espoir pour certains de la retraite et le farniente et pour d'autres une autre vie très différente et passionnée.Quand l'heure du départ a sonné,vers les soixante balais , on commence à sortir les rames car 70 fait peur.En effet,rappelez-vous,il n'y a pas si longtemps,on était vieux à 70 ans,très vieux,et je m'abstiendrai de faire une caricature qui risque de me porter préjudice.

Comment passer toutes ces années sans , soit avoir peur,soit de s'encroûter,soit de se soûler d'activités pour oublier ? je pense que les solutions,enfin,mes solutions vont dans trois axes:

1- vivre au jour le jour,dès le matin en ouvrant les volets,et se dire chaque que matin est le premier jour du reste de sa vie.Ce n'est pas si facile ,ça l'est seulement à dire.C'est un travail sur soi considérable pour certains et plus léger pour les plus philosophes.Cela vient peu à peu vous envahir,vous gagner les lobes et vous enrichir,même si un jeune con a toutes les chances de devenir un vieux con.

2- se servir de notre magnifique nature,que ce soit à pied,à cheval,en vélo(en tandem en particulier), prenons du temps pour regarder,pour sentir et pour écouter.Regarder les arbres,les plantes,les champs,les bois,les rivières,les montagnes,les champignons et les animaux qui paissent.Nul besoin d'aller à "perpette" pour cela;allez derrière chez vous et ,si vous habitez en ville, il y a toujours un parc qui vous tend les bras.Respirez,respirez très fort,avec votre ventre comme pour un exercice de yoga,et la sérénité vous montera au cerveau en passant par le front , comme si vous aviez eu une injection intra-veineuse de sérotonine.

3- allez vers les autres,particulièrement ceux qui sont en difficulté,mais aussi tous les autres au travers du bénévolat qui vous remplira d'aise en rentrant dans vos pénates.Car la vie n'est pas uniquement la vôtre , c'est celle de votre micro société qui vous entoure,où l'entraide physique et morale est plus que nécessaire dans une société qui devient chaque jour un peu plus égoïste.

4- lisez et écoutez de la musique.Tous les livres ou journaux et toutes les musiques,et,au besoin,associez les,que ce soit un livre  facile avec la Soul Music mais aussi le classique ou l'opéra avec "Le voyage au bout de la nuit".Et surtout,n'oubliez pas d'éteindre la télé !!!!!! (et votre ordi)

5- et enfin , arrêtez avec les certitudes et le "c'était mieux avant" qui donnent l'impression aux autres que vous êtes un vieux con.La nostalgie est normale car elle représente notre jeunesse et notre vitalité mais cette nostalgie doit vous rester personnelle et ne pas englober notre société qui évolue depuis la nuit des temps.Je reste persuadé que les facultés d'adaptation de l'homme sont incommensurables en cas d'urgence , en particulier climatique,et que tous nos jeunes s'adapteront dans un monde futur qui n'est désormais plus le nôtre.

Voilà 5 pistes pour vous que j'essaie,je dis bien j'essaie d'appliquer au quotidien,même si ce n'est pas toujours facile mais un quart d'heure de sérénité avec sa femme,ses enfants,ses petits enfants,ses amis,son chat ou en pensée avec un être cher disparu mais aussi quelques fois seul au milieu d'un océan de pensées positives n'est-il pas un pur moment de bonheur ?

Dans 5 mois,je vais encore changer de vie et peut être vous surprendre.Ce sera sans doute l'objet d'un article.

 

Ô jeunesse, jeunesse ! Je t’en supplie, songe à la grande besogne qui t’attend. Tu es l’ouvrière future, tu vas jeter les assises de ce siècle prochain, qui, nous en avons la foi profonde, résoudra les problèmes de vérité et d’équité, posés par le siècle finissant. Nous, les vieux, les aînés, nous te laissons le formidable amas de notre enquête, beaucoup de contradictions et d’obscurités peut-être, mais à coup sûr l’effort le plus passionné que jamais siècle ait fait vers la lumière, les documents les plus honnêtes et les plus solides, les fondements mêmes de ce vaste édifice de la science que tu dois continuer à bâtir pour ton honneur et pour ton bonheur. Et nous ne te demandons que d’être encore plus généreuse, plus libre d’esprit, de nous dépasser par ton amour de la vie normalement vécue, par ton effort mis entier dans le travail, cette fécondité des hommes et de la terre qui saura bien faire enfin pousser la débordante moisson de joie, sous l’éclatant soleil. Et nous te céderons fraternellement la place, heureux de disparaître et de nous reposer de notre part de tâche accomplie, dans le bon sommeil de la mort, si nous savons que tu nous continues et que tu réalises nos rêves.

Emile Zola Lettre à la jeunesse, 1897

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2019 4 19 /09 /septembre /2019 13:21
L'Ardèche en tandem

Nous venons de passer quelques jours en Ardèche et de parcourir les petites routes,visiter les magnifiques villages en pierres,soit perchés,soit jouxtant les rivières,et , bien qu'ayant déjà fait ces parcours,en VTT,en moto ou en voiture, nous nous sommes encore régalés.

Avant de passer à la visite,je voudrai signaler combien j'ai été surpris et même inquiet par la sécheresse qui sévit en Ardèche avec des rivières affluentes à sec et même avec une Ardèche presque impraticable en canoë,moi qui avait fait la descente intégrale avec un débit propice à se retourner,je n'en croyais pas mes yeux.Un petit filet d'eau,des rapides très pauvres et très "lents",3 ou 4 canoës ou kayaks rouges bleus ou jaunes qui donnaient un peu de gaieté à cette eau que les herbes envahissent à cause d'un débit insuffisant.

Et puis, et puis,et surtout même,les arbres sont tous en grande souffrance,bien plus que dans notre Luberon avec des collines jaunies,automnales,ce qui nous a donné un magnifique spectacle mais nous ne sommes que mi-septembre,et là est le problème !!

Ceci dit et  outre l'inquiétude d'un climat qui ne cesse de se dégrader avec un réchauffement patent,bien entendu,mais surtout avec une sécheresse jamais vue,nous avons fait un merveilleux séjour que je vous conseille,en septembre ou en mai,les routes et les chemins sont tranquilles,les villages presque déserts,rien que pour nous,et nous pouvions abandonner le tandem pour se balader dans les vielles pierres sans avoir peur de le voir,non pas disparaître car il faut être habitué à le piloter mais "cambriolé" !

Ah,ces magnifiques villages d'Ardèche qu'il faut mériter car souvent perchés sont d'une beauté sereine,et il n'est pas rare de voir passer un minou,sans aucune peur,qui va se lover sur une pierre chauffée par le soleil tiède de septembre.Cela semble une image d'Épinal mais c'est ce que nous avons vu.

Bien entendu,vous pensez tous aux petits villages de Voguë,Balazuc ou Labeaume,mais ce qui nous a enchanté est d'un tout autre calibre avec Naves,Banne,Vinezac ou Lanas et encore Aiguèze (mais qui se trouve dans le Gard,de l'autre côté de Saint Martin d'Ardèche).

Alors que dire de ces villages que nous avons tant aimé,me direz-vous ? et bien l'absence de touristes,les ruelles pavées,étroites,tortueuses,créant un lacis pentu au milieu des maisons en pierres,rustiques,fleuries, avec des arches multiples,des calades tapissées de lierre menant souvent à de magnifiques petites chapelles,tout ceci nous a foudroyé de plaisir et de reconnaissance pour tous ces habitants qui aiment leur village et ne les encombrent pas de leurs voitures,qui acceptent un parking à l'entrée du village sans rechigner et qui donnent à voir avec plus de plaisir  leur petite commune.

La pierre est l'autre élément de l'Ardèche,à tel point qu'un monument lui a été dédié ou plutôt dédié à tous ceux qui ont déplacé ces pierres tout au long des siècles passés.Car l'Ardèche est un vrai tas de pierre où la rivière Ardèche et ses affluents ont creusé des gorges impressionnantes qui nous ramènent à ce que nous sommes,de petits êtres vivants qui sont sans doute au bout d'un cycle alors que la nature continuera à évoluer sans nous.Toutes ces collines et ses gorges sont parsemés de chênes verts,de buis mourants,mais aussi de champs de thym et de lavande mais surtout de magnifiques vignobles qui m'ont donné un petit vin sympa au cours du repas du soir.

Allez en Ardèche et ne restez pas uniquement à Vallon Pont d'Arc mais au contraire,parcourez les petits villages isolés,et passez le long des gorges,le long de toutes les gorges.(l'Ardèche,la Baume,la Drobie,le Chassezac,la Ligne,la Lande.....)

Je vous mets quelques photos à regarder sur grand écran,de préférence.

L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem
L'Ardèche en tandem

Partager cet article

Repost0
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 07:58

J'ai reçu un mail récemment où il était question de planter 1000 milliards d'arbres pour résoudre le problème du climat et de la couche d'ozone en capturant le CO2.

Nous n’imaginons pas tout ce que les arbres font pour nous. Leurs racines préviennent l’érosion des sols, leur canopée nous offre de l’ombre ; leurs feuilles se décomposent en nutriments bénéfiques aux plantes qui alimentent le bétail.

Les arbres offrent aussi un habitat pour nombre d'animaux et quantité de produits essentiels à nos modes de vies et nos économies,comme le caoutchouc ou le café.

Dans le monde entier, ils contribuent aussi à marquer les frontières et jouent un rôle spirituel , culturel et social primordial au sein de nombreuses communautés de petits exploitants.

En 2015, les biologistes on avait dénombré pour la première fois le nombre d'arbres sur la planète et en était arrivé au chiffre de 3.000 milliards, soit environ 422 arbres pour un habitant. D'après une nouvelle étude  , il serait possible d'en ajouter 1.000 milliards de plus, ce qui ferait diminuer de 25 % le taux de CO2 dans l'atmosphère.

En excluant les surfaces déjà recouvertes de forêt ou utilisées pour l'agriculture et les villes, ils ont déterminé combien d'arbres additionnels pourraient être plantés et en sont arrivés à 0,9 milliard d'hectares, soit 1.000 milliards d'arbres et l'équivalent de la superficie des États-Unis. Ces arbres pourraient alors capturer 205 gigatonnes de CO2 dans les prochaines décennies, cinq fois la quantité émise en 2018 dans le monde et les deux tiers de tout ce que l'Homme a généré depuis la révolution industrielle. En plantant tous ces arbres , nous pourrions avoir une baisse de 25% du CO2.

La moitié du potentiel de reforestation se situe dans six pays seulement : Russie (151 millions d'hectares), États-Unis (103 millions), Canada (78 millions), Australie (58 millions), Brésil et Chine. Et pour les auteurs, il n'y a pas de temps à perdre car il va falloir quelques décennies pour que ces arbres atteignent leur potentiel de stockage.

La meilleure solution reste sans aucun doute d'arrêter de brûler les énergies fossiles car il faudrait planter un milliard d'hectares de forêt afin de limiter le réchauffement à 1,5 °C d'ici 2050.

Avant de planter des arbres, il faudrait surtout songer à protéger les forêts existantes.

Mais soyons réalistes et critiques car tout n'est pas aussi limpide et facile qu'il n'y paraît,même si c'est une vraie solution partielle à nos soucis de pauvres humains en train de casser leur jouet.En effet,certains remettent en cause la validité des calculs sur la quantité de carbone stockée. Car la capacité de stockage d'un arbre dépend en effet d'un grand nombre de facteurs, comme l'espèce, le climat, le niveau de CO2 atmosphérique et l'écosystème général. Une étude de 2017 suggère ainsi que la capacité d'absorption des forêts subtropicales ou tropicales aurait été largement surévaluée car le sol sur lequel elles poussent est trop pauvre en nutriments. De plus, les forêts plantées artificiellement sont beaucoup moins efficaces que les forêts naturelles pour stocker le CO2. En 2016, une précédente étude avait de son côté montré que le remplacement des forêts naturelles par des forêts gérées en Europe avait entraîné une réduction de 10% du stockage de carbone.

Vous voyez , mes amis,c'est sans doute une solution,même si elle est imparfaite.Vous vous souvenez toutes et tous de vos cours de sciences naturelles,de la photosynthèse et je me souviens encore aujourd'hui avoir été à cette époque (ancienne) incrédule en entendant que le CO2 que nous expirons est capté par les arbres.Mais l'homme se fiche de tout cela car sa motivation première reste l'appât du gain et après l'homme le déluge.

On creuse des puits de gaz de schiste" à tout va" aux States ,on détruit les forêts en Amazonie et en Afrique pour y faire cette chère huile de palme qui encrasse vos artères,les assassins et autres criminels mettent le feu dans toutes les forêts du globe,car 95% des incendies sont d'origine criminelle,bref l'homme ,sans doute plus bête et cynique que tous les animaux de la terre court à sa perte en chantant et remplit son porte monnaie à ses dépends.

Le climat est un bien commun,de tous et pour tous,a dit un jour le pape François.

Alors,l'Australie va lancer un vaste programme visant à planter un milliard d'arbres d'ici 2050, soit 400.000 hectares de forêts supplémentaires, avec sa « grande muraille verte », la Chine a déjà planté 66 milliards d'arbres le long du désert de Gobi depuis 1978 afin de stopper l'avancée du sable. Le Pakistan a annoncé en juillet dernier que 10 milliards d'arbres seront plantés à travers tout le pays d'ici 2023. En 2017, l'Inde a battu le record du monde de 66 millions d'arbres plantés en seulement 12 heures grâce au concours de 1,5 million de bénévoles. Même les villes s'y mettent : en décembre,Milan s'est ainsi fixé un objectif de 3 millions d'arbres d'ici 2030 pour  améliorer la qualité de l'air et l'environnement des habitants . Et cela semble fonctionner : une toute récente étude vient de montrer que la planète verdit: elle a gagné 5,5 millions de km2 de forêt entre 2000 et 2017, soit l'équivalent de l'ensemble de la forêt amazonienne.

Mais tous ces programmes sont-ils au final bien efficaces en matière de réchauffement ?

Les chercheurs disent que planter 1.200 milliards d'arbres pourrait absorber suffisamment de CO2 pour annuler dix ans d'émissions humaines.

Malgré l'énormité de l'objectif, on estime pourtant que ce reboisement massif serait possible sans empiéter sur les terrains agricoles ou urbains, en ciblant « les parcs ou terrains abandonnés ». On a un peu de mal à voir où ces milliards d'hectares sont ainsi vacants.

D'autre part, si les forêts absorbent bien 2 milliards de tonnes de CO2 par an, les arbres peuvent se transformer en émetteurs de CO2 en cas de sécheresse ou d'assauts d'insectes par exemple. Quant aux incendies, « ils peuvent envoyer dans l'atmosphère en quelques heures tout le CO2 qu'une forêt a patiemment accumulé au fil des décennies »,met en garde l'inra. De plus, toutes les forêts ne se valent pas : les conifères sont ainsi plus efficaces que les feuillus pour absorber le CO2.

Bref,tout ceci est vrai mais théorique car il ne suffit pas d'annoncer des chiffres spectaculaires pour qu'un reboisement soit efficace. En Chine, par exemple, on estime qu'à peine 15 % des arbres plantés ont effectivement survécu : la monoculture de peupliers a été décimée par une maladie et dans certains endroits, les plantations ont carrément aggravé la situation en pompant les rares ressources en eau et en éliminant les herbes fixant le sol.

Vous voyez,les arbres ne suffiront pas,même si c'est une solution partielle indiscutable.Il nous faut surtout arrêter de produire du CO2 et ça,on n'y est pas,mais alors pas du tout,à notre époque de l'argent roi,car si certains considèrent que ce système de replantation est gagnant-gagnant pour l’environnement, indépendamment de qui le met en œuvre, la compensation ne consiste en réalité en rien d’autre qu’une nouvelle forme d’écoblanchiment utilisée par les entreprises,avec des monocultures d'arbres à croissance rapide car il faut gagner vite de l'argent,or,nous savons qu'il faut mélanger les espèces pour avoir une absorption maximale.

Vous voyez les amis,on n'y est pas vraiment et l'homme aura toujours la cupidité au fond de sa poche.Enfin,quand je dis l'homme,j'aurai du dire certains hommes car l'immense majorité de ceux qui habitent la planète en souffrent et particulièrement les plus pauvres.

En même temps,et je ne sais pas si ceci est en rapport , mais je lis par ailleurs dans un article (dont je vous mets le lien en bas de page) que la famille la plus riche du monde empoche 70.000 dollars par minute, 4 millions par heure et 100 millions par jour,alors que les employés de leurs magasins sont payés 11 dollars de l'heure.(soit 10 euros).On a du chemin,beaucoup de chemin à parcourir !!

Il faudrait planter 1.200 milliards d’arbres supplémentaires sur la planète pour absorber l’équivalent de dix ans d’émissions de CO2 anthropiques. © vitaga, Fotolia

 

Partager cet article

Repost0
7 août 2019 3 07 /08 /août /2019 09:50
Le décès d'un MaireLe décès d'un Maire
Le décès d'un MaireLe décès d'un Maire

J'ai entendu,comme vous,parler de cet "accident"du Maire de Signes,sans doute tué pour avoir montrer le droit chemin et je voulais rebondir sur la dégradation indiscutable du civisme communal.

Je suis Maire d'une petite commune de 700 âmes,nichée tranquillement au pied du Luberon,très boisée (et nous verrons que cela  a son importance) et à priori sans histoire.

Mais la société change,les anciens partent et sont remplacés par des rurbains et le civisme a été remplacé par un" j'menfoutisme " impressionnant: les points d'apport volontaires où les gens peuvent trier sont "salopés" en permanence,les gens déchargent n'importe quoi n'importe où ,alors qu'une déchetterie est à portée de voiture (quand on a chargé sa voiture , pourquoi ne pas pousser un peu plus loin ?).On retrouve des sacs poubelles au pied des containers,les couvercles ne sont pas refermés et les chiens s'en donnent à coeur joie pour déchiqueter le tout.Une vraie honte !!

Mais je voudrai revenir sur l'incident ayant occasionné la mort du Maire de Signes en vous donnant quelques exemples montrant que cet "accident" n'en est pas vraiment un car tous les Maires sont impactés par ce problème.

Plusieurs fois,à Puget,des personnes,voyant quelqu'un faire n'importe quoi dans un point de tri(même si les lâches viennent souvent la nuit) ces personnes,donc,expliquent aux contrevenants qu'il faut aller à la déchetterie,ou qu'il faut mettre dans les containers et ces malheureux se font copieusement insulter et traiter de tous les noms d'oiseaux par ces individus souvent menaçants.Le numéro d'immatriculation de la voiture m'est alors communiqué et je retrouve alors avec surprise un couple de jeunes gens,qui semblait bien sous tous rapports mais dont toute l'éducation civique est à refaire ainsi que les bases de la vie en collectivité.Ceci arrive très souvent.

Autre exemple : Puget est la seule commune à ramasser dans tout le village chaque mois les déchets verts (car le village est vraiment très boisé) et cela coûte près de 30000 euros par an à la commune mais il en va de la sécurité incendie.Normalement,les personnes déposent leurs déchets verts les 3 derniers jours du mois et le ramassage se fait  dans la foulée sauf pendant l'été car les risques d'incendie étant trop importants,le Préfet interdit à juste titre ces dépôts.

Et bien je vais vous citer deux cas de figures:

1-à peine le tractopelle a t-il ramassé les déchets verts,à peine est-il arrivé au bout de la rue que certaines personnes déposent à nouveau,sans scrupule,des déchets verts qui vont donc stagner un mois avec les risques que cela implique.

2-Autre attitude:certains se permettent de déposer pendant l'été un peu n'importe où des déchets verts qui vont rester ainsi jusqu'en septembre avec des risques majeurs.Dernièrement un habitant faisait déverser  ses déchets verts par un entrepreneur qui déboisait chez lui et je l'ai surpris avec mon adjoint.Nous avons bloqué le camion et j'ai appelé la gendarmerie.Très rapidement,la secrétaire a reçu un coup de fil du propriétaire,très menaçant, disant que: je le cite " le Maire et son abruti d'adjoint commencent à me casser les c....". Car ces gens là n'ont pas de civisme mais en plus,ils n'ont pas la politesse infuse (la science non plus d'ailleurs)

Certaines personnes sont très menaçantes et la mort du Maire de Signes ne m'étonne pas outre mesure.On a déjà tiré à balles sur le commerce de Puget parce que la lumière était trop forte !!!! invraisemblable,non ?

La société change,certaines personnes ne respectent plus rien,surtout quand ce n'est pas chez eux ou devant chez eux,ils se foutent de tout,jettent les bouteilles en plastique par la fenêtre de leur voiture,comme les mégots etc etc.

Personnellement,je pense que seule l'école peut faire quelque chose en reprenant à zéro l'éducation civique car la génération actuelle est en partie perdue et seuls,les enfants peuvent obliger les parents à retrouver un comportement exemplaire.

Le Maire de Signes est devenu le symbole de la dégradation de notre société,ce n'est pas un accident isolé,c'est un attentat au civisme collectif.

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 08:38

La France crève de chaud.Je me souviens de 2003 et ses milliers de morts.Je faisais le tour de la France en moto avec mon épouse et nous sommes arrivés à Paris avec 42°.Difficile de visiter la ville.Nous avions eu l'idée d'aller visiter Notre Dame en espérant la fraîcheur mais tout le monde avait eu la même idée et tout ce monde avait réchauffé cette magnifique bâtisse maintenant blessée.

En Vaucluse , nous avons l'habitude des épisodes caniculaires de l'été mais 44° cette année a été éprouvant.

 Difficulté à dormir, perte d’appétit, problème de circulation sanguine, déshydratation peuvent vous guetter et notre corps est mis à rude épreuve. 

Si notre corps fatigue, c’est avant tout parce qu’il met tout en œuvre pour éviter la surchauffe et tenir le rythme. Quand la température extérieure dépasse les 37°C, notre organisme doit tout faire pour rester à cette température. Dans ce combat pour ne pas courir le risque de l’hyperthermie, ses défenses sont assez efficaces.

D’abord via notre circulation sanguine qui permet de transporter la chaleur aux extrémités de notre corps. Les vaisseaux sanguins se dilatent et une partie de la chaleur est ainsi évacuée. L’évaporation ensuite est l’arme la plus efficace que nous ayons à notre disposition. Nous sécrétons une hormone antidiurétique pour permettre à l’eau de ne plus être évacuée par la vessie mais par la transpiration. Les reins ralentissent alors leur travail.

Les glandes sudoripares qui sont responsables de la transpiration fonctionnent ainsi à plein régime. La transpiration rafraîchit le corps naturellement car l’air autour de nous circule sur cette fine pellicule d’eau.

Si cette machinerie fonctionne bien, ce processus “est extrêmement fatigant pour l’organisme. Assez rapidement, une réaction négative se fait sentir, surtout quand la température ne baisse pas la nuit.

Outre les mécanismes d’auto-préservation que met en place notre corps, réussir  à rafraîchir le corps quelques heures par jour suffit à atténuer une grande partie des effets sanitaires, mais si cela suffit à ne pas trop souffrir de la prochaine canicule, qu’en sera-t-il quand les températures très élevées seront bien plus courantes, qu’elles arriveront dès le printemps et jusqu’au début de l’automne? 

Le scénario le plus probable et souhaitable sur le court et moyen terme est celui d’une adaptation des sociétés, plutôt que d’une évolution génétique de notre organisme, c’est-à-dire d’une meilleure protection contre les vagues de chaleur en aménageant nos modes de vie, nos habitats, nos villes. C’est ce qu’on observe dans certaines villes. Cela se fait parfois via un recours accru à la climatisation, ce qui n’est pas tenable du point de vue du bilan carbone, surtout si l’électricité n’est pas produite à partir d’énergies renouvelables.”

Le climatologue américain de l’Université de Purdue, Matthew Huber,va plus loin dans l’idée que nos corps pourraient subir des modifications. “La réponse physique la plus directe des humains et qui prendrait des milliers d’années si tel est le cas (nous allons plus probablement changer nos comportements) est de devenir plus petits et plus fins, de réduire notre volume et d’utiliser au mieux la surface de notre corps pour évacuer la chaleur avec plus d’efficacité”.

En fait, le problème ne vient pas forcément de la seule chaleur mais de la conjugaison de celle-ci avec un taux d’humidité élevé car notre corps ne sera plus capable de mettre en place de l’évaporation par sudation.

Selon les simulations de certains spécialistes du climat, le golfe Persique, la Chine et l’Inde pourraient connaître d’ici 2100 une chaleur humide inédite de 35°C. Sur le papier, ça n’a pas l’air si terrible? Une chaleur sèche de 35°C conjuguée à un taux d’humidité de 100% serait pourtant un cocktail mortel pour bien des espèces, dont la nôtre.  Malgré tous ses efforts via la circulation sanguine, les organes vitaux s’arrêteront les uns après les autres. 

Tous les experts s’accordent à dire que la solution ne viendra pas de notre capacité physique à nous adapter mais d’un changement de mode de vie. Penser des villes plus résilientes à la chaleur et aux canicules, repenser nos modes de consommation.

Il y a tant d'hérésies sur notre planète:

-consommer des pommes  bon marché venant du Chili avec un bilan carbone terrifiant que nous payons différemment

-acheter des vêtements en Chine fait souvent par des ados ou des femmes exploités et , chez nous,payer des chômeurs à rester chez eux et fermer tout le textile.Nous payons aussi ces vêtements bon marché autrement !

-délocaliser et encore délocaliser avec les drames sociaux que cela implique !

- acheter,avec les récentes signatures commerciales avec le Canada et l'Amérique du sud ,des animaux le plus souvent nourris avec des farines animales.Nous n'avons pas tirer les leçons de la vache folle

- continuer à ne pas favoriser les énergies renouvelables

- importer des fruits et légumes pleins de pesticides alors que les maraîchers crèvent et que l'avenir est aux circuits courts.

Je pourrai continuer ma liste indéfiniment mais je suis ,comme vous sans doute,fatigué de crier dans le vide,les hommes politiques n'ayant aucunement la volonté d'améliorer le sort de la planète...ou si peu !!

Bonne journée à l'ombre,à Lesdins,à Beaurieux,à Reims,et bien sûr à Puget

Partager cet article

Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 08:07
Le cannabis thérapeutique

J'aurai dû appeler cet article :le cannabis "soit-disant" thérapeutique !! vous avez été abreuvé depuis quelques mois par l'expérimentation du cannabis thérapeutique et encore plus aujourd'hui par ce mouvement journalistique,à type de vague,avec du flux souvent suivi de reflux.

Je vais vous raconter une histoire que je connais sur le bout des doigts.

Il est prouvé depuis pas mal de temps que le cannabis est bénéfique dans les affections neurologiques comme dans les tremblements de la maladie de Parkinson ,dans la dépression,dans les douleurs chroniques,dans la maladie d'Alzheimer,dans les douleurs de la sclérose en plaques,dans l'épilepsie,le glaucome,dans la chimiothérapie des cancers,la schizophrénie,dans la SLA,appelée aussi Maladie de Charcot,car ce cannabis apaise les malades,leur permet de mieux dormir et aurait même des effets sur le ralentissement de la progression de la maladie.Les preuves de ces effets n'ont nullement été amenées par les chercheurs mais tout bêtement par les malades qui ont tous le même discours selon leur pathologie en disant : je me sens moins douloureux,je me sens apaisé,je fais moins de crises,la maladie semble évoluer moins vite,etc,etc.....

De temps en temps,lors d'une vague un peu plus haute,tout ceci est "blablaté" par les radios,les télés et ,bien entendu,les hommes politiques pour qui parler et faire des promesses est un sport national.Peu importe pour eux le sort des malades ,ils préfèrent aller dans le sens du vent,c'est à dire se plier à l'opinion publique qui vote,composée des plus de 40 ans.

Allez dans les plus grands hôpitaux,allez dans les pharmacies,et on vous opposera un étonnement et un sourire poli car ce cannabis thérapeutique n'existe pas.La Timone,le plus grand hôpital du sud de la France va seulement,peut-être,un jour,débuter une expérimentation qui va durer des lustres !! pendant ce temps là,les malades s'enfoncent dans la détresse.

Alors,il faut que les familles s'en procurent par la bande,en allant glaner cela dans des réseaux plus ou moins douteux,en allant dans les quartiers dits sensibles ou tout bêtement en en cultivant,avec les risques que cela implique.

Nous voyons par cet exemple l'inertie,le manque de c...... des hommes politiques qui ne savent que parler,qui se moquent pas mal des malades et de leur famille,et qui n'ont qu'un seul mot à la bouche: "c'est un projet!!"

Si un Maire se comportait de la même manière , en promettant monts et merveilles,sans jamais passer à l'acte,ses administrés le sanctionneraient rapidement et ce serait normal.Car cela fait des lustres que l'efficacité du cannabis dans les maladies neurologiques est reconnu à l'étranger,dans plus de 30 pays,et pas plus loin que notre voisine la Belgique,ou encore l'Allemagne,mais chez nous,en France,on parle,on parle ,mais nous n'agissons que très peu.

Par exemple,le "Sativex",mis au point en 2014 contre la sclérose en plaques,n'est toujours pas commercialisé pour des raisons financières obscures.

Les députés Allemands ont légalisé le cannabis thérapeutique pour les maladies graves et en l'absence d'alternative efficace ; c'est déjà un premier pas intelligent,non ?

Pourtant,l’intérêt du cannabis utilisé à des fins thérapeutiques est aujourd’hui prouvé scientifiquement à l'étranger dans certaines situations. C’est ce que montre un très récent rapport de l’Académie américaine des sciences, qui fait le point sur les effets du cannabis à la fois « récréatif » et médical. Au total, les auteurs ont passé en revue plus de 10 700 articles.Il a été démontré que le cannabis est antiinflammatoire et anxiolytique,cette dernière action étant très importante pour les maladies évolutives et sans traitement possible.

Pendant encore longtemps les familles devront s'en procurer sous le manteau,avec des qualités plus ou moins bonnes,avec l'impression d'être un délinquant,en évitant d'en parler à l'entourage de peur d'être suspect d'être un consommateur.

Messieurs les politiques,messieurs les décideurs,passez à l'acte car les malades attendent un geste de votre part,pour leur bien-être,pour apaiser leur survie mais aussi pour effets thérapeutiques positifs.

Faudra t-il aller vivre à l'étranger pour certains malades pour éviter la souffrance et l'évolution ? la loi Leonetti autorise la sédation profonde en fin de vie,pourquoi ne pas enfin s'occuper de ceux qui n'ont pas tout de suite envie de partir ?? Les malades souffrent,leurs familles souffrent , alors.......

Légalisez le cannabis thérapeutique !!

 

Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju