Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 17:00
Je pense qu'avant d'analyser la rancune il faut se poser la question:<< suis-je rancunier ? >>
Indiscutablement je répondrai négativement à cette demande.Je pense avoir deux attitudes très différentes en fonction des gens à qui je m'adresse.
Je m'explique : si je suis en face de personnes que je n'apprécie pas , en particulier pour leur intolérance ,je deviens complétement indifférent.Si au contraire une "crasse" m'a été faite par des gens que j'aime , je fais du "boudin" c'est à dire que je me referme sur moi-même , en guettant une geste ou une parole d'apaisement pour renouer rapidement.
.Il existe aussi le cas où l'on s'adresse à des gens "bêtes" et là je pardonne facilement(quand je dis bête je ne parle par de leur quotient intellectuel mais de leur éducation)
Je suis atteint d'un syndrome de Stockholm permanent et je trouve toujours une bonne raison aux autres pour leur conduite diffamante ou sordide: la génétique , l'enfance malheureuse , le manque d'amour des parents , le manque d'amour tout court etc..etc..
Nous vivons dans un monde hostile dès que nous sortons de nos sentiers battus et je comprend les personnes qui sont sur la défensive et même l'attaque à peine la tête sortie de leur tanière où leurs défauts peuvent transpirer sans que les autres ne s'en rendent compte.
Je ne suis pas croyant et pourtant je pense que tout se pardonne,hormis l'intolérance et le sectarisme qui relèvent de la psychiatrie avant tout.

Toutes les rancunes viennent de ce que,restés en dessous de nous-même,nous n'avons pu nous rejoindre.Cela,nous ne le pardonnerons jamais aux autres.

                            Cioran

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 17:37

Je hais ou plutôt j'ai longtemps haï le dimanche soir.

En effet j'ai fait toute ma scolarité dans le secondaire en tant que pensionnaire et je ne rentrais chez moi que tous les 15 jours.Quand on a dix ans et demi c'est dur. Tous les dimanches soirs je reprenais le bus vers 17h30 , je quittais mes parents , je laissais mes copains d'enfance et mon village chéri,et je repartais vers mon internat difficile et sévère.Pas le droit de parler au dortoir , en étude,dans les rangs , enfin bref , un autre âge.

Cela marque les esprits et je fus longtemps , même à l'âge adulte un handicapé du dimanche soir.

C'est avec une telle situation que l'on voit que l'on peut marquer un enfant pour presque toute sa vie.Je dis presque car il est vrai qu'aujourd'hui j'ai passé ce cap mais j'y repense quelquefois et un nuage s'assombrit dans mon imagination.

En réalité je n'ai jamais été angoissé par l'école mais par l'internat et ses brimades permanentes et partisanes.

Par la suite pendant mes études de Médecine,j'ai été Maître d'internat ou pion , comme on le veut, et j'ai toujours essayé de dédramatiser le dortoir du dimanche soir en discutant avec les élèves et en leur faisant raconter leur week end avec le sourire en n'essayant de ne garder que les bons moments.Quand je voyais que l'ambiance était détendue , je mettais tout ce petit monde au lit, en espérant que la lumière close ne serait pas une source d'anxiété pour mes petits.

Voilà , aujourd'hui je suis libre le dimanche soir et j'en suis heureux.


L'enfance est le trou noir où l'on a été précipité par ses parents et d'où l'on doit sortir sans aucune aide.


                              Thomas Bernhard

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:34

J'ai mis plusieurs photos de mon père devant mon bureau et je me suis rendu compte que très tôt il avait déjà les cheveux blancs , comme moi.J'ai même l'impression de l'avoir connu avec sa tignasse blanche.Je le repérais facilement dans les fêtes ou rassemblements.

Les cheveux blancs ou "poivre et sel" sont un signe de maturité et d'expérience chez l'homme :il n'y a qu'à me regarder (elle est bien bonne n'est-ce pas ?). Il n'en va pas de même chez la femme chez qui ils sont synonymes de vieillesse , de ménopause et de négligence de soi.(macho avec cela!!)

Pourquoi avons-nous des cheveux blancs ? (le côté médical resurgit)

Le blanchiment des cheveux provient du ralentissement, puis de l'arrêt de la synthèse du pigment qui colore nos cheveux, la mélanine. La mélanine n'étant plus synthétisée au niveau de la base des cheveux, ceux ci perdent leur couleur naturelle et blanchissent.Inutile de les arracher car à partir du moment où ils blanchissent, ils repousseront toujours blancs.


A qui la faute ???


-Au temps qui passe:
les premiers cheveux blancs apparaissent vers 40 ans. Si certains n'auront que des mèches blanches parsemées dans la chevelure, d'autres auront les cheveux "gris" ou encore "poivre et sel", d'autres enfin finiront par avoir tous les cheveux blancs sans exception.

-A l'hérédité : vos grands-parents et vos parents ont eu des cheveux blancs très tôt.

-A un choc psychologique quelquefois: une grande frayeur ou un choc nerveux peuvent détruire la mélanine.

Cela est souvent dramatique chez la femme (encore que de plus en plus d'hommes fassent des teintures ) mais il existe des femmes qui assument et restent blanches , même très jeunes.Cela peut être considéré comme un signe vis à vis des autres femmes car celles qui luttent contre leurs propres cheveux blancs sont renvoyées ipso facto à leur combat de "jeunisme"  et cela peut être vécu comme une provocation . En France les femmes comme Françoise Hardy  ont depuis longtemps imposé ce choix.Alors voir de jolies femmes, pimpantes , stylées , arborer sans complexes un des signes distinctifs de la vieillesse , une marque apparente de l'avancée dans l'âge à une époque où les codes esthétiques et la pression sociale n'ont jamais autant imposer de rester jeune , ça épate !!!   Il faut avouer que , pour l'instant , c'est très Parisien.
Ce phénomène est en hausse depuis plusieurs années . Il va de pair avec l'acceptation de soi , l'aspiration au bien être et à la sérénité, surtout quand on n'est pas encore rentré dans le quatrième âge!!

Enfin 2 citations de 2 grands auteurs :

"les cheveux gris sont les archives du passé " disait Edgard Poe .

"cheveux gris , poussière du temps "  affirmait Jules Renard.

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 18:33

Je suis venu voir Van Gogh et j'ai découvert Monticelli.En effet il y a peu de Van Gogh mais que de couleurs!!!

Pressez vous de découvrir l'exposition Van Gogh - Monticelli à la Vieille Charité à Marseille.Vous y découvrirez des bouquets merveilleux et quelques peintures aux couleurs chatoyantes.

Van Gogh disait dans sa correspondance que les peintres n'osaient pas  transcrire les couleurs de la nature qui paraissent trop vives.Il osait ,lui ,mais Monticellei aussi.Ce dernier a influencé Van Gogh et sa peinture est également lumineuse.Mais rien ne vaut un beau Van Gogh et ses blés dorés.C'est assurément avec Vermeer un de mes peintres préféré.Il traduit merveilleusement bien la luminosité de la Provence.



On ne peint pas pour faire de la peinture,ou même pour être peintre : seuls les amateurs en sont là.On peint pour des raisons plus profondes et qui n'ont rien à voir avec la carrière ; ce qui est essentiel pour un peintre,c'est le rapport entre son art et tout ce qui n'est pas la peinture,c'est ce désir de capter les couleurs et les saveurs du monde.


                                     Audeguy


 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 13:17

leversoleil11mai07--18-.jpeg

leversoleil11mai07--27-.jpeg

Indiscutablement le lever de soleil est toujours mystérieux , comme chaque naissance. Il redonne  la vie à la nature et rend les âmes sensibles , par la beauté de cet instant mais aussi par sa fugacité .

Tous ceux qui ont assisté à cet instant du sommet du Mont Blanc vous diront avoir vécu un instant magique. Je me souviens de la couleur rose parcourant très vite les sommets autour de nous et également de sentir la tiédeur de ses rayons sur notre visage glacé.

Il n'est pas nécessaire non plus d'aller sur une haute dune  pour méditer dans cet immensité qu'est le désert comme nous l'avons fait avec les amis .

Oui , vous pouvez participer à cette communauté des participants aux plus beaux levers de soleil en allant derrière chez nous , à Puget , sur le sommet du pied de l'aigle, une véritable magie quotidienne!!
Le plus beau lever de soleil auquel j'ai assisté , en tout cas celui qui m'a le plus marqué est le lever  de soleil  dans le désert auquel j'ai assisté accompagné de mon fils en moto , perdu  tous les deux parmi les dunes.Un vrai moment de recueillement et de communion.

Bien sûr comme disait Yvan Audouard :" c'est faire honneur au soleil que de se lever après lui " , mais avouez que le soleil levant est un atiste peintre exceptionnel et qu'il vaut bien un réveil précoce!


Avec les amis...


IMG-7838.JPG 

Et puis pour finir mon premier lever de soleil dans le désert au cours de mon voyage en moto avec le fiston.
scan-75179155-1.jpg

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 06:35
De par mes fonctions je fais maintenant partie du conseil d'école de mon village et ceci m'a incité à me pencher sur les problèmes d'éducation.
Tout d'abord il y a toujours un différentiel entre les enfants aidés par les familles et les enfants délaissés .Ceci existe depuis la nuit des temps et sera je le pense malheureusement toujours valable , en dehors des différences relatives au QI des enfants.
Tout le problème est de savoir si les instituteurs et professeurs doivent se substituer aux parents et combler les lacunes par des aides personnalisées.Pour ma part je pense que c'est une bonne chose et que cela essaie de planifier le niveau.Mais est-ce le rôle des enseignants? ne doivent-ils pas donner le même enseignement à tous?
Qu"est-ce que l'éducation ?
Philosophiquement il s'agit d'un questionnement sur le genre de vie qui convient à l'homme, capable de lui procurer le bonheur. Et c'est le plus souvent par le savoir d'où le rôle important des enseignants mais aussi des parents dont la mission et d'enseigner tout ce qui n'est pas fait à l'école (hors programme) mais aussi d'enseigner tout simplement ce qu'est LA VIE sur terre , une certaine idée des autres , de la différence par la tolérance et de la philosophie du bonheur que j'ai évoqué il y a quelques jours.
Bien sûr ,en disant cela on voit d'un côté la responsabilité des enseignants et de l'autre le poids sur les épaules fragiles des parents .Fragiles car à 30 ans , alors que l'on se débat dans des problèmes professionnels pour faire son trou et souvent des problèmes d'argent et de logement, c'est difficile l'éducation de ses enfants.Je pense que les nouvelles générations y sont plus attentives.
Ce que l'on peut reprocher à l'éducation moderne c'est la domination des sciences humaines et sociales sur la pensée.
Cette dernière est avant tout l'apanage des parents mais aussi des copains et autres relations.Ceci engendre des différences énormes selon les milieux , selon les cultures , selon les croyances.
Bien sûr une société monolithique serait triste à vivre et l'image du bonheur béât est à proscrire.Chacun a eu sa propre éducation et a droit a son propre bonheur personnel.
Bon, je m'arrête là car je ne veux pas vous asphyxier avec mes idées et pensées personnelles.Bon dimanche.

L'éducation est une chose admirable,mais il est bon de se souvenir de temps en temps que rien de ce qui est digne d'être connu ne peut s'enseigner.

                         Oscar Wilde


Partager cet article

Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 06:16
Il y a des jours où l'on se sent bien et si l'on prend conscience du bonheur que l'on a , c'est formidable.Le but est que ces moments reviennent souvent et cela se travaille.
J'ai vu qu'il y avait une conférence près de chez moi intitulée :l'art de voir. Et oui ,savoir regarder est un art ou plutôt un don naturel,mais on peut s'en approcher par le travail sur soi.
Bonheur. En latin bona hora, " bonne heure ". Tout est dit. Le bonheur est la bonne heure, ce qui vient à point nommé. Ni trop tôt, ni trop tard. Juste comme il faut. Juste quand il faut...
Tout le monde aspire au bonheur. Mais qu'est-ce que le bonheur ? Et que faire pour être heureux ? Parce qu'il est porteur d'un idéal profond, le bonheur n'est ni facile ni instantané. C'est pour cela qu'il faut le penser en apprenant à bien écouter les mots qu'il véhicule : plaisir, douceur, gentillesse,tolérance... Car, comme toutes les grandes choses, le bonheur se prépare.
Comment , me direz-vous? tout d'abord par l'écoute et le regard.On y voit un monde , notre monde , celui que l'on s'est façonné à travers toutes ces années, à travers toutes nos relations amicales, un monde que l'on a épuré en avançant dans notre parcours tortueux qu'est la vie.
Je prendrai deux exemples concrets ou plutôt trois:tout d'abord écouter la musique , la vraie ou celle de notre vie,ensuite savoir détailler des paysages et les apprécier à chaque tournant du sentier ou de la route,et enfin savoir apprécier les amis et les écouter.Ecouter leur bonheur , leurs problèmes mais également leur détresse.C'est la diversité de la vie qui fait le bonheur.C'est l'aventure , la nouveauté , l'amitié (encore) ,l'évolution neuronale,le souvenir des êtres chers,l'art,etc....

 
Qu'est-ce que le bonheur sinon l'accord vrai entre un homme et l'existence qu'il mène ?

                           Albert Camus


Partager cet article

Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 13:58
J'ai eu pas mal de remarques par mail direct (et oui , vous avez du mal à laisser des commentaires) sur l'article consacré à Obama et plus particulièrement sur l'Irak.Je dis ne pas être d'accord avec Obama  sur le fait de retirer ses hommes d'irak. Pourquoi ?
Les  Etats Unis n'auraient pas du aller en Irak mais faire pression sur Sadam Hussein pour le génocide Kurde en particulier, pression par embargo mais aussi pression militaire sur la tête de cette dictature.Mais maintenant qu'ils y sont il faut savoir y rester mais sans doute de manière différente.Avec une date de départ conditionnée par un retour à la démocratie sinon c'est la dictature religieuse  islamique qui prendra le dessus et gare à la suite.
Toutes mes réserves mis à part (port d'armes , peine de mort et avortement ) je suis évidemment très content du résultat de ces élections et je pense que c'est une avancée importante dans l'avenir du monde et de la mixité.Les USA ont beaucoup progressé sur le racisme et nous n'en sommes pas là (une seule députée noire à l'assemblée et récemment un Préfet noir et c'est tout,Dati et Yade cachant la forêt)
Je pense que cette élection va nous aider à faire évoluer les mentalités mais je ne suis pas pour la discrimination positive qui ne fait que renforcer l'aigreur.A compétence égale , travail , nomination et salaire égal.Quand on en sera là ce sera déjà bien

.


   Tout espèce de racisme conduit inévitablement à l'écrasement de l'homme.

                                  Jean Paul II

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 22:34
Je viens de voir avec émotion le très beau film sur la guerre 14/18 sur la 2.
Je suis d'atant plus ému que je suis né et que j'ai fait toute ma jeunesse sur le Chemin des Dames où la boucherie a été à son comble avec toutes les mutineries et la célèbre chanson de Craonne, interdite à l'époque.(honte à Nivelles)
J'ai joué dans les trous d'obus , dans les tranchées , sans savoir vraiment ce qui s'était passé jadis. On retrouvait partout des têtes d'obus et quantité de cartouches.Je n'ai pas réalisé l'horreur, étant tout gamin.
D'ailleurs , je trouvais les cérémonies aux morts pour la France un peu désuètes.
Ce n'est que tardivement que j'ai compris cette guerre , souvent occultée par la guerre 40 et la barbarie des nazis.
Ce qu'ont enduré nos troupes fut inimaginable pour des êtres humains.
Je me souviens avoir visité une grotte appelée la caverne des dragons parce que ,dans le noir complet ,ce fut une boucherie , tout le monde pouvant tuer son ami.On avait envoyé au combat les Sénégalais!!!
Je suis devenu très respectueux de ces commémorations et je pense qu'il faut les maintenir , même en l'absence des fameux poilus. C'est un devoir d'histoire qui durera encore un moment puis qui tombera dans l'oubli quand plusieurs générations seront passsées:on ne fête plus les victoires de Napoléon bien sûr.
Perpétuons ce souvenir par ces images et ces documents d'archives magnifiques qui contribuent à détester la guerre.

Ecoutez la chanson de Craonne jusqu'au bout ! on était fusillé à l'époque si on la chantait ou la fredonnait.





Il n'y a pas cinquante manières de faire la guerre,il n'y en a qu'une : la sale.

                              Cavanna

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 09:32
Je ne me suis pas encore exprimé sur la victoire d'Obama.C'est que , bien qu'il fut mon favori,je serai plus modéré sur le concert de louanges et sur la reconnaissance de la diversité aux USA.
Bien sûr que  un noir ou un métis , comme vous voulez, mais sa victoire est surtout due à la faillite de Bush et des républicains. Sa couleur de peau est sans doute révélateur d'un grand pas en avant dans le monde contre le racisme ,et la génération montante , plus diversifiée et métissée est elle même plus tolérante car plus habituée à cohabiter.
Obama reste pour le port d'armes, pour la peine de mort et contre l'avortement et cela si ce n'est pas faire preuve d'un conservatisme, américain en particulier, qu'est-ce donc ?
Il est pour le fait de laisser ses hommes en Afghanistan et se retirer en Irak, certainement au moment où il faudrait les aider par l'intermédiaire de l'ONU;Dès qu'ils auront le dos tourné l'Irak redeviendra une dictature religieuse.
Je pense que nous sommes gouvernés par les fonds de pension américains et Obama a du souci à se faire,sans compter sur les probables attentats contre sa personne.
Que cela donne t-il en France?
Nous seront dans la même situation que les USA quand nous aurons élu,non pas un black, mais un Magrhébin à la tête de l'état.Et ça ce n'est pas pour demain ni après demain.
Les USA n'ont pas d'histoire de colonies comme nous pouvons l'avoir avec tous les ressentiments que cela provoque.
N'oublions pas qu'un petit fils d'Algérien reste un Arabe aux yeux de notre pays alors qu'il est d'abord Français.
J'entend déjà ceux qui parlent des sifflets de la Marseillaise.Oui , c'est difficile à admettre ,pourtant cela révèle une mauvaise intégration .
Cherchez un boulot si vous étes Maghrébins... je vous souhaite bien du plaisir , sauf si c'est pour jouer de la pelle ou de la pioche.Quand nous aurons dépassé cela nous aurons fait un grand progrès.
Pour les récalcitrants , c'est reculer pour mieux sauter car dans trois ou quatre générations la société mondiale sera multiraciale et métissée.
J'aime l'Afrique ,et les pays du Maghreb (je ne connais pas l'Algérie)  et je n'ai jamais eu de problèmes dans ces pays que j'ai parcouru en VTT ou en moto.Je pense que c'est la société occidentale qui les pollue et les "ghéttoïse".
D'aucuns vont me rétorquer:" qu'ils restent alors chez eux" mais quand il y a un gros gâteau c'est difficile de résister.
L'évolution des voyages , du tourisme , des échanges, des relations entre les peuples,va indiscutablement vers la mixité et c'est tant mieux.Si nous arrivons à retrouver des hommes et des femmes avec les qualités de tous les peuples , quelle avancée formidable.Les grincheux diront que l'on peut évoluer avec tous les défauts. C'est la différence entre l'optimiste et le pessimiste.
Pour l'instant, nos ministres de la justice et des droits de l'homme sont l'arbre qui cache la forêt.
Je terminerai par une petite histoire:j'ai dans ma famille un neveu par alliance Tunisien , bien de sa personne , très cultivé , science Po , etc.. Il est Français et depuis 10 ans il galère pour trouver un job en France (marié , une fille).Mais devant l'impossibilité d'embauche due à son nom et ses origines il est parti aux USA où il a un super poste de représentant de l'ONU dans le monde.Voilà tout est résumé de la différence entre la France et les USA.


Le racisme est une manière de déléguer à l'autre le dégoût de soi-même.

              Robert Sabatier

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 17:41

Aujourd'hui il fait un grand soleil,le ciel est lumineux,quelle merveille!
La température est douce et incite à la ballade .Le luberon est derrière chez moi et me tend les bras.
La montée dans les vignes est magnifique de disparité de couleurs:des feuilles rousses,des jaunes , des rouges , quelle splendeur. Je grignote au passage quelques amandes restées sur les arbres.
Puis vient l'ascension dans le massif avec ses romarins qui refleurissent et cette odeur de pin si particulière au pin d'Alhep.
Le sentier nous laisse découvrir des paysages uniques sur la Durance et ses méandres , les Alpilles, la Saint Victoire et le très joli promontoire de Lauris.
Indiscutablement je me sens bien , dans mon élément,loin des voitures et de leur bruit, loin des petits tracas. C'est à chaque fois une renaissance et je ne peux m'empêcher de dire comme à chaque randonnée : c'est beau !!!! car je ne me lasse pas de ces paysages verdoyants et serains.
Le retour se fera par les vgnes et je vous joins quelques photos .Nous grapillons quelques grappes de raisins encore comestibles et sucrées.
La vie est douce et j'essaie de mesurer ma chance sur l'échelle du bonheur !!!!
Je termine en pensant aux malheureux , aux sans abris, à ceux qui sont en guerre ou en état de catastrophe naturelle: la vie est injuste et le sac de bonheur n'est pas bien réparti sur le monde.Un enfant meurt de faim toutes les 3 secondes.Depuis que j'ai débuté cet article environ ,environ trente sont partis.Quel gâchis que notre monde !!!!!!!!!!!!!!!!!! Et quelle honte!
Alors profitons mais sachons reconnaître cette chance et pensons aux autres



Ah! que le monde est grand à la clarté des lampes!
Aux yeux du souvenir que le monde est petit !

                         Baudelaire


 

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 00:00
Courrez voir ce très beau film documentaire sur l'école en quartier difficile et vous comprendrez aisément pourquoi notre société est en train de se creuser  ,vous verrez que  les inégalités viennent des familles mais beaucoup également du milieu scolaire.
Le métier de prof dans ces conditions(dans les ZEP:zone d'éducation prioritaire) devient de l'héroïsme et relève de l'apprentissage social et culturel , de l'assistanat pratiquement.Combien de ces professeurs j'ai vu craquer au cours de mon activité médicale? je ne pourrai pas les compter !!!!! c'est un vrai sacerdoce.
Notre société est en péril.Je me souviens avoir diné avec quelqu'un de très important et qui m'avait dit que l'état envisageait la société de l'avenir comme suit : 1/3 de gens qui font tourner l'économie( employeurs et employés) ,1/3 de d'assistés ( chômeurs , minima sociaux)et 1/3 représentant les enfants et les retraités.Un tracteur et une remorque!! cela fait froid dans le dos et si les conditions d'éducation ne s'améliorent pas cela va être un désastre social dans les décennies à venir.
Je reviens à ce film docu passionnant et que tous les parents et les enfants devraient voir.Cela devrait être sans doute projeté dans les écoles .
Notre société dépend beaucoup du corps enseignant qui n'est pas là pour se substituer aux parents et à leur autorité mais pour enrichir leurs enfants.Le film montre bien la dérive du but réel de l'enseignement .
Je suis ressorti du film triste ou plutôt inquiet pour une partie de la future société.
Qu'y a t-il de commun entre une classe de ZEP et Henri IV  ? rien sinon en principe le programme.
Quelle est la solution ? je ne sais pas.Bien sûr les profs en sortiront quelques uns mais combien ?
Il faudrait sans doute de petits groupes pour y faire un travail de fond.J'ai peur qu'une génération soit déjà sacrifiée.Le mieux est de repartir avec les  tout petit ,de se fixer une barre haute,de tout faire pour trouver un principe égalitaire d'enseignement..
Quel boulot!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L'enseignement qui n'entre que dans les yeux et les oreilles ressemble à un repas pris en rêve.

              Proverbe chinois



Partager cet article

Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 11:38
La confiance peut être de deux ordres: la confiance en soi et la confiance dans les autres.

La confiance en soi est avant tout le résultat d'une éducation,d'un travail parental et d'un travail sur soi.
L'éducation est primordiale , soit par mimétisme vis à vis d'un des parents(ou des deux), soi par la sérénité en l'avenir portée sur les enfants,la responsabilisation des enfants et  la confiance des parents entre eux et avec leur progéniture.
La confiance ne doit jamais être aveugle mais mesurée et évaluée mais on touche là presque à la méfiance.
Le plus beau est la confiance aveugle des amoureux ou des enfants vis à vis de leurs parents dans des jeux périlleux physiquement.Cela me rappelle la confiance de mon chat qui est inféodé à son maître.
Lorsque nous abordons l'insécurité dans des domaines aussi diverses que les réunions, le public ou les joutes oratoires , c'est l'accumulation d'expérience qui donne de la confiance.Certaines personnes perdent leur confiance dans l'improvisation et aiment à savoir de quoi demain sera fait.Là c'est aussi le travail sur soi qui va porter ses fruits et libérer du stress qui fait perdre la confiance.Le yoga , la relaxation , le fait de parler devant des groupes de parole restreints peut être bénéfique.
Mais la confiance en soi c'est aussi croire en sa bonne étoile et engendre inévitablement une certaine naïveté qui peut être salutaire mais qui eput également donner une mauvaise image de soi.
La réussite , scolaire , sociale, familiale sont aussi des facteurs positifs.
Pour ma part , j'avoue avoir la chance d'avoir confiance en moi ,en l'aveniret dans les hommes.A chaque fois que j'ai hésité j'ai travaillé pour retrouver cette confiance perdue dans les cas d'inconnu ou de nouveauté stressante.
Je pense que c'est une chance et un facteur de réussite mais je pense que c'est également un travail sur soi car ma jeunesse a été toute différente et j'ai dû travailler pour trouver cette confiance qui n'existait pas spontanément  chez moi.
Cela est valable pour tout le monde

La confiance est une forme de paresse



Partager cet article

Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 09:50


Un murmure arrive à mes oreilles et gagne tout le Luberon : les moulins à huile ouvrent leurs portes.
Aussitôt  , c'est le branle-bas dans la campagne. En effet tous les particuliers ont leurs oliviers , essayant au minimum d'avoir leur consommation de l'année.Certains , comme moi , cueillent à la main , d'autres avec des peignes .
C'est un moment important dans notre région , comme une cérémonie , un rituel annuel , un peu comme les vendanges . C'est aussi un repaire saisonnier : nous allons entrer dans une saison ou les journées sont ensoleillées  avec les repas pris sur la terrasse et les nuits froides et étoilées imposant une petite flambée.
J'aime cueillir les olives , toucher ce petit fruit un peu gras , vert ou déjà un peu mûr , se cachant dans ce feuillage si léger qui frémit à la moindre brise . Sans doute cet amour pour l'olivier n'est pas étranger au fait qu'il soit le symbole de la paix . Mais comment ne pas aimer ces champs , d'un vert si changeant au gré du vent , qui agrémente notre Luberon.
Cette année j'ai trouvé de la main d'oeuvre bon marché pour m'aider , comme vous pouvez le constater sur la photo. Ma petite fille avait à coeur de remplir sa caisse plus vite que moi. Mon petit fils était moins assidû mais il ajoutait quelques cailloux .Il ne me reste plus qu'à aller au moulin , ressentir l'agitation qui gagne  notre Provence et goûter ma nouvelle huile.

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:08
Je vous ai dit que je lisaais actuellement "Ennemis publics" de Houellbecq et BHL.
Les premiers chapitres parlent de leurs parents et je me suis rendu compte que peu de personnes connaissaient bien le parcours del eurs parents et leurs grands-parents.Certes, nous en connaissons les grandes lignes mais ce qui fait le piment de l'existence c'est le détail.Comment se passèrent leur jeunesse , leurs rencontres qui a changé leur vie , leur rapports avec leurs parents , avec la famille , avec les frèeres et soeurs , la première vie amoureuse , la rencontre avec ce qui deviendra notre mère,leurs coups de blues , leurs cafards, les ennuis d'argent,les problèmes de travail,leur penchant pour la bonne bouffe ou le vin , leurs défauts , leurs colères , leur pensée sur la politique , le monde , la religion etc..etc..etc..
Voilà ce que le jour de la fête des morts .(comme si les morts pouvaient avoir une fête alors que l'on peut y penser tous les jours) je me dis en pensant à mes parents et en regardant leur photo.Je sais des choses mais malheureusement pas assez sur mes parents aujourd'hui disparus.Alors questionnez vos parents pour ceux qui ont la chance de les avoir encore.
Alors je m'adresse à tous les lecteurs de mon blog:
si vous êtes grand-père ou grand-mère racontez vous à vos enfants et petits enfants.N'oubliez pas que le souvenir se perpétue et que vos petits enfants seront (peut-être) intéressés par leurs ascendances.
La vie est courte et nous sommes une comète de passage, alors enracinons nous dans le souvenir.


Le souvenir commence avec la cicatrice.

           Alain

Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju