Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 09:50


Un murmure arrive à mes oreilles et gagne tout le Luberon : les moulins à huile ouvrent leurs portes.
Aussitôt  , c'est le branle-bas dans la campagne. En effet tous les particuliers ont leurs oliviers , essayant au minimum d'avoir leur consommation de l'année.Certains , comme moi , cueillent à la main , d'autres avec des peignes .
C'est un moment important dans notre région , comme une cérémonie , un rituel annuel , un peu comme les vendanges . C'est aussi un repaire saisonnier : nous allons entrer dans une saison ou les journées sont ensoleillées  avec les repas pris sur la terrasse et les nuits froides et étoilées imposant une petite flambée.
J'aime cueillir les olives , toucher ce petit fruit un peu gras , vert ou déjà un peu mûr , se cachant dans ce feuillage si léger qui frémit à la moindre brise . Sans doute cet amour pour l'olivier n'est pas étranger au fait qu'il soit le symbole de la paix . Mais comment ne pas aimer ces champs , d'un vert si changeant au gré du vent , qui agrémente notre Luberon.
Cette année j'ai trouvé de la main d'oeuvre bon marché pour m'aider , comme vous pouvez le constater sur la photo. Ma petite fille avait à coeur de remplir sa caisse plus vite que moi. Mon petit fils était moins assidû mais il ajoutait quelques cailloux .Il ne me reste plus qu'à aller au moulin , ressentir l'agitation qui gagne  notre Provence et goûter ma nouvelle huile.
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:08
Je vous ai dit que je lisaais actuellement "Ennemis publics" de Houellbecq et BHL.
Les premiers chapitres parlent de leurs parents et je me suis rendu compte que peu de personnes connaissaient bien le parcours del eurs parents et leurs grands-parents.Certes, nous en connaissons les grandes lignes mais ce qui fait le piment de l'existence c'est le détail.Comment se passèrent leur jeunesse , leurs rencontres qui a changé leur vie , leur rapports avec leurs parents , avec la famille , avec les frèeres et soeurs , la première vie amoureuse , la rencontre avec ce qui deviendra notre mère,leurs coups de blues , leurs cafards, les ennuis d'argent,les problèmes de travail,leur penchant pour la bonne bouffe ou le vin , leurs défauts , leurs colères , leur pensée sur la politique , le monde , la religion etc..etc..etc..
Voilà ce que le jour de la fête des morts .(comme si les morts pouvaient avoir une fête alors que l'on peut y penser tous les jours) je me dis en pensant à mes parents et en regardant leur photo.Je sais des choses mais malheureusement pas assez sur mes parents aujourd'hui disparus.Alors questionnez vos parents pour ceux qui ont la chance de les avoir encore.
Alors je m'adresse à tous les lecteurs de mon blog:
si vous êtes grand-père ou grand-mère racontez vous à vos enfants et petits enfants.N'oubliez pas que le souvenir se perpétue et que vos petits enfants seront (peut-être) intéressés par leurs ascendances.
La vie est courte et nous sommes une comète de passage, alors enracinons nous dans le souvenir.


Le souvenir commence avec la cicatrice.

           Alain
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 12:25
C'est un bonheur particulier que celui d'être grand-père.En effet ,à part les détraqués et les misanthropes, tout le monde adore ses petits-enfants.C'est d'ailleurs une sensation et un sentiment assez particulier.La génétique et notre sens animal de la filiation intervient.En effet on rencontre d'autres petits-enfants sympas et même adorables.Mais les vibrations ne sont pas les mêmes.
A chaque vacances j'ai cette sensation étrange d'avoir chez moi un bout de mes enfants.
Il ressemble à qui ? elle a le même caractère que sa mère!! Ce sont des réflexions qui se rapportent toujours à nos propres enfants.Cela relève vraiment de l'instinct animal.
Et puis on a tous raté quelque chose dans l'éducation de nos enfants: une fois parce qu'on était étudiant , une fois pour la suractivité professionnelle et son angoisse, une fois parcequ'on a privilégié nous même par le sport ou les copains pour la détente et le défoulement.Nous sommes la génération du "Moi" premier .
Nous nous sommes élevés tout seul , nos enfants un peu moins , mais maintenant l'enfant roi est à nos portes.
Alors nous , les grands parents , nous n'avons pas d'obligation de réussite , mais une obligation de plaisir.


Les enfants vieillissant,les photos jaunissent et les grands-pères un jour sont oubliés.

                      François Morel


Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 12:12
 Voici une interview de Jacques Brel datant du 1/1/68 . Il souhaitait le bonheur pour tous.Je n'ai rien a ajouter.





Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,
et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,
et d'oublier ce qu'il faut oublier.

Je vous souhaite des passions. 

Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil
et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de résister à l'enlisement,
à l'indifférence,
aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d'être vous.



Partager cet article
Repost0
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 10:37

    « Tous les hommes louent le passé et blâment le présent, et souvent sans raison. Ils sont tellement férus de ce qui a existé autrefois, que non seulement ils vantent les temps qu’ils ne connaissent que par les écrivains du passé, mais que, devenus vieux, on les entend prôner encore ce qu’ils se souviennent d’avoir vu dans leur jeunesse. Leur opinion est le plus souvent erronée, et pour diverses raisons. La première, c’est qu’on ne connaît jamais la vérité tout entière sur le passé. On cache le plus souvent les événements qui déshonoreraient un siècle ; et quant à ceux qui sont faits pour l’honorer, on les amplifie, on les raconte en termes pompeux et emphatiques. La plupart des écrivains se laissent si bien subjuguer par le succès des vainqueurs, que, pour rendre leurs triomphes plus éclatants, non seulement ils exagèrent leurs succès, mais la résistance même des ennemis vaincus ; en sorte que les descendants des uns et des autres ne peuvent s’empêcher de s’émerveiller devant de tels hommes, de les louer et de les aimer »

 

                                                             Machiavel   

 

Ce texte est intéressant pour illustrer mon propos:

La nostalgie a fait partie intégrante d'une petite parie de ma vie,vers la cinquantaine , quand le corps lâche un peu et que mes exploits sportifs s'en sont ressentis.Mais très vite , l'axtivité cérébrale a repris le dessus et la raison a primé.

J'ai alors estimé avoir beaucoup de chance d'être en bonne santé physique et cérébrale , avoir un formidable métier , et réunir autour de moi une très belle famille et de merveilleux amis.D'où viendrait ma nostalgie ?De plus notre époque a été bénie des Dieux et nous avons eu la chance ,tous, de profiter de l'ascenseur social .

Je crois plus à la nostalgie de l'enfance et de nos parents.Mais ce sont surtout des souvenirs qui nous sont bénéfiques pour affirmer notre identité.

Ce n'était pas mieux avant , c'était différent!!!!!!! et la seule raison d'être nostalgique est que nous avançons inéluctablement vers la mort et là est la principale raison de notre peur du futur et donc la raison dvalable e notre nostalgie.

La nostalgie? ça vient quand le présent n'est pas à la hauteur des promesses du passé.

                                        Bissondath

 


 


Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 10:45


LA VIE, L'AMOUR , LA MORT.


La Vie est une période étrange
qui passe comme une hirondelle
c'est une zone de libre échange
l'Amour est notre sentinelle

La Vie se déroule sur un tapis
notre planète est le témoin
l'Amour est souvent notre répit
des tracas et autres coups de poing.

La Vie se passe en coup de vent
l'Amour c'est aussi la famille
profitez, bonne gens!
la Mort arrive comme une aiguille.

La Vie c'est aussi la douceur
de vivre avec les amis
l'Amour vibre avec coeur
et quelquefois mélancolie.

La Vie s'ébroue dans la nature
l'Amour est une sève changeante
la Mort arrive à toute allure
comme une flèche perçante

Mais après le Vie il y a la Mort
et avant la Mort il y a l'Amour
mais pendant l'Amour on vit encore
les souvenirs c'est pour toujours.


                       Alain Sage
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 10:39

 
Cet arbre millénaire
Que tout le monde vénère ,
j'aime son feuillage clair
bruissant au gré du vent.
toute l'année il éclaire
le Luberon  vibrant.

C'est un symbole de paix
il est donc respecté ,
la planète est en danger
pourra t-il nous sauver ?

Les olives sont cueillies
une saison est passée ,
les nuits froides arrivées
la couette est sur le lit.

L'huile coule à flot
elle sent notre contrée ,
on remplit tous les pots
c'est bon pour la santé!

                         Alain Sage
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 12:22
La nature est pleine de ressources et nous ne sommes qu'au début de son exploitation.

- Tout d'abord les vagues.Une structure a été mise au point ,ondulant sur les vagues et une plate-forme d'essai sera lancée en 2010.
- Puis il y a les courants et les marées.Bien sûr l'usine marée motrice de la Rance est complétement dépassée.Place à l'hydrolienne qui est un équivalent sous marin de l'éolienne.A partir de 2011 un projet fournira 5000 foyers bretons.Les côtes françaises représentent 20% du potentiel européen derrière la Grande Bretagne.L'énergie pourrait ainsi fournir 3% de la production française d'électricité.
- Et l'éolien ,me dirait vous ? L'an dernier l'électricité tirée du vent correspondait à 2 centrales nucléaires.D'ici 2020 elle correspondra à 20 centrales.L'Allemagne en est déjà là et est très en avance.Le problème : ce n'est pas très beau et c'est bruyant, d'où l'idée de les mettre en mer.
- la méthanisation correspond à la dégradation naturelle des matières organiques qui émettent un gaz composé à 60% de méthane.Récupéré au sein d'une usine,ce gaz est utilisé pour le chauffage urbain,l'électricité ou les moteurs de bus.En France nous avons 3 sites , les allemand 40 sites.En plus cela résoud en partie le problème des déchets.
- La géothermie avec ses pompes à chaleur explose:+30% en 2007.C'est très prometteur.En Guadeloupe elle fournit 10% de l'électricité de l'île.
- l'électricité photovoltaïque a bondi de 200% en 2007.Mais nous sommes très en retard par rapport aux Allemands: 3850 MW outre Rhin et 45 mW en France.
- Le chauffage solaire se multiplie mais là encore nous sommes très en retard.


Pourquoi tout ce retard ? parce que tout est basé sur le Nucléaire et que ,même s'il est nécessaire,il paralyse les solutions innovantes.

C'est sans doute la multiplication des idées nouvelles qui est source d'espoir.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 15:18
Une lecture intéressante:

Le dernier homme qui roulera dans une voiture à essence est sans aucun doute déjà né.Nul ne peut sans doute dire avec certitude quand la dernière goutte d'or noir sera extraite des entrailles de la terre,mais les experts fixent actuellement l'échéance à une quarantaine d'années,pour les réserves dites"prouvées".Le mythe du transport facile et du chauffage aisé à vécu.
Il y a le retour en grâce du charbon quand il est facile à extraire, avec des réserves de plus d'un siècle,mais la houille est l'énergie la plus destructrice de la nature.
Les réserves de gaz sont importantes mais les méthaniers sont très coûteux.
Le nucléaire se porte mieux que jamais car elle ne produit pas de CO2 .Mais tous les pays émergents le revendiquent et qu'adviendra t-il de la sécurité ?
Les énergies renouvelables,hier célébrées par les écologistes, paraissent pouvoir résoudre tous les problèmes.Elles sont nécessaires mais ne peuvent alimenter tous les besoins.Reste que ce secteur pétille et que la recherche y est fantastique.Quand les éléments naturels , l'eau , l'air ,le soleil et la terre deviennent source d'espoir !!!

Le prix des énergies doit-il s'envoler pour empêcher les consommateurs de polluer ?

Comment assurer le surcoût por la consommation en période de crise ?

L'homme est face à son destin.Il a toujours su surmonter les obstacles ,le saura t-il cette fois-ci ?
Je n'en doute pas, sa faculté d'adaptation est formidable,même s'il frise cette fois la correctionnelle!!!!


La terre est le probable paradis perdu.

        Frédérico Garcia Lorca


Partager cet article
Repost0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 13:05
J'aime l'Automne, ses couleurs , sa lumiére , sa douceur et sa sérénité.
J'aime pas l'Automne  car une année est en voie d'achévement , l'été est partie , la chaleur des rayons du soleil avec lui  et l'hiver se prépare avec les jours qui raccourcissent .
Enfin , vivont ensemble cet Automne 2007 qui je l'espère vous apportera douceur et bonheur.
Voici le très beau texte d'Apollinaire sur l'Automne:à méditer.

Automne malade

Automne malade et adoré
Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies
Quand il aura neigé dans les vergers
Pauvre automne ! Meures en blancheur
Et en richesse de neige et fruits mûrs.
 

Aux lisières lointaines, les cerfs ont bramé
Et que j'aime ô saison, que j'aime tes rumeurs
Les fruits tombant, sans qu'on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
 

Les feuilles qu'on foule,
Un train qui roule
La vie s'écoule...

 


Guillaume Apollinaire

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 10:20
PB010007.JPG
L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver.

L'automne, c'est cousu de moments de grâce, qui ne durent pas.

Les nouvelles sont comme les feuilles d'automne. Le vent qui les porte les malmène.

Automne. Le post-scriptum du soleil.

L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'été.

L'automne est une demeure d'or et de pluie.

L'automne est une saison sage et de bon conseil.
PB020012.JPG

L'automne a beau se parer, comme une vieille coquette, s'orner de feuillages pourpres ou mordorés, il n'est que leurre et trompe-l'oeil.

Ce qu'il y a parfois de beau avec l'automne, c'est lorsque le matin se lève après une semaine de pluie, de vent et brouillard et que tout l'espace, brutalement, semble se gorger de soleil.

L'automne est le printemps de l'hiver.

Quand le chagrin est là, une journée dure autant que trois automnes.

Rien de pire que de souffrir d'une dépression nerveuse en plein automne. L'automne est une circonstance aggravante.

A l'automne des saisons, ce sont les feuilles qui meurent. A l'automne de la vie, ce sont nos souvenirs.

Les femmes aussi ont leurs saisons. L'été ne dure pas toujours et après l'été... Ah oui ! Les splendeurs de l'automne ! Mais combien éphémères !! Qui prend le temps de regarder et d'aimer l'automne ?   
PB020019.JPG
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 07:18
dscn4128-1.jpg
Je voue salue ,ô roses d'automne , étoiles solennelles.
Roses , roses joyaux vivants de l'infini,
Bouches , seins , vagues âmes parfumées,
Larmes , baisers ! grains et pollen de lune,
Ô doux lotus sur les étangs de l'âme,
Je vous salue , étoiles solennelles.

Garcia Lorca ( la Prière des Roses)

DSCN4991.JPG
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 07:34
Voici une vidéo qui peut vous amener à vous déplacer sur cette ville délicieuse et envoûtante, où la vie de la rue n'a d'égale que les plafonds des églises et la qualité des musées.
On dit que la vie est paisible à Rome et je peux en témoigner.
Mais que de richesses !!!il suffit souvent de lever la tête dans la rue pour apercevoir une sculpture ou une peinture,et de la baisser pour savourer les pâtes , les pizzas et les gélatis.
Il y a 11 obélisques à Rome et voici une vidéo qui les montre.Il manque que les gélati




Partager cet article
Repost0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 09:25

Quel merveilleux voyage que ce périple en Italie.La moto a été fidèle à elle-même et  tout s'est passé comme dans un rêve.
Un voyage culturel et ludique .
Qu'ai-je retenu de l'Italie ?
- la richesse de son patrimoine évidemment ,ses peintures , ses icônes ; ses sculptures , ses mosaïques , ses églises toutes plus belles les unes que les autres , ses trésors cachés.
--mais aussi la vie de la rueavec des touristes peut-être mais surtout des Italiens flânant une glace à la main vers 22 heures.
- la quantité de scooters dans les rues (on se serait crû au Vietnam)
- la bouffe délicieuse avec bien sûr les pâtes et les pizzas , mais aussi ce délicieux risotto et ses non moins fameuses gélati.
Nous partîmes à 2 et revinrent des milliers dans notre coeur .
Tout d'abord ce fut la Ligura et pour ceux qui ne la connaissent pas , aventurez-vous:c'est à 100 km à l'est de Gênes avec des villages merveilleux et aurhentiques ayant gardé leur cachet d'antan.Pas d'immeuble qui défigure la côte , que de bonheur  dans les yeux!!
Et puis ce fut Pise et  surtout Florence , véritable musée à ciel ouvert  Florence , la Divine,rassemble toutes les formes de beauté.Idéalisée par sa lumière ambrée , elle mêle harmonieusement l'art et la vie.
Je peux vous assurer que la tour de Pise penche beaucoup et je soupçonne l'architecte d'e l'avoir fait exprès pour montrer son talent.
Le musée des offices de Florence est peut-être un des plus riches du monde avec ses Boticelli, Vinci , Bernini , et De Angélico:vraiment une pure merveille.
Puis ce fut Sienne et sa fameuse place du Pallio, une architecture à vous couper le souffle.Sienne "la bien aimée" est douce et apprécié pour sa devise:"Sienne t'ouvre mieux son coeur" Bien sûr toute la ville resplendit de la couleur terre de sienne.
 Le détour par les tours de San Giminiano vaut le coup.Le village a conservé son aspect médiéval.Il reste 14 tours sur les 72 construites au départ.Chacun voulant avoir une tour plus haute que son voisin!!!
Puis ce fut Assise qui  respire la tranquillité et la sérénité.C'est la cité du silence et des oiseaux,protégés (pour les croyants) par Saint François.La ville est joliement étalée en éventail sur les pentes du mont Subasio.La ville entourée de ses remparts n'a pas changé depuis le Moyen Age.Il est vrai que c'est un lieu de pélerinage important . L'architecture et la vue sont admirables et apaisants.
Enfin la moto nous a emmené à Rome , la ville éternelle , considérée par beaucoup comme la plus belle ville du monde.La lumière enveloppe les rues étroites et fraiches,ses fontaines jaillantes.C'est le berceau des civilisations Chrétiennes et Occidentales.C'est la cité du monde la plus riche en chef-d'oeuvres.
Bien sûr le Vatican et sa chapelle Sixtine mais aussi tous ces lieux magiques : la fontaine de Trévi , la Piazza de Spagna , la piazza Navona , le Forum Palatin et le forum romain et bien sûr le Colysée. Mais toutes les petites églises sont admirablement décorées avec des peintures et des sculptures étonnantes et des plafonds surprenant de richesses.
Rome c'est aussi la vie de la rue , intense du matin à minuit avec des millions (sans exagération) d'Italiens dans les rues , se promenant , toutes les échopes étant ouvertes , les pizzérias pleines à craquer: une ville étonnante.
Je vous joins l'album photo intitulé la Toscane et Rome situé à gauche sur votre écran.Cliquez sur chaque photo pour les agrandir.J'en ai fait 500. Si vous voulez une photo particulière n'hésitez pas à la demander à alain.sage@wanadoo.fr

Deux années de suite en Italie en moto ont vraiment fait mon émerveillement : l'an dernier les lacs et cette année l'art.
Je crois que je recommencerai l'an prochain en allant à Naples et en Sicile.



Partager cet article
Repost0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 16:55

Enfin nous sommes à Rome.
C'est la visite culturelle par excellece.
Tous les chemins mènent à Rome , c'est bien connu.
Rome est la grannde révélation d'un voyage en Italie.
Vingt huit siècles d'histoire sont ici présents:attendez , je respire!!!et oui je ne serai jamais qu'un péquin , pour ne pas dire un pélerin , de passage. Soyons humble.


Les voyages améliorent les sages et empirent les sots.

             Proverbe Anglais



  
Partager cet article
Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju