Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 16:53

P1190383

Séville m'a permis de me retremper dans l'histoire et le mélange de l'art chrétien,mélangé aux restes de l'art arabe.Quelle beauté !!

Je vous invite à regarder mon album intitulé "Sévilla" qui vous permettra de voyager si vous ne connaissez pas ce merveilleux lieu qu'est l'Alcazar.

Voir Séville et mourir pourrait-on dire. A défaut, pour bien démarrer l'année, la capitale andalouse, l'une des villes les plus festives d'Espagne, est une destination de choix, toute en douceur, à seulement 2 h de Marseille. Au sommet de la Giralda, ancien minaret de la grande mosquée reconverti en clocher culminant à 98 mètres, la vue embrasse le fleuve Guadalquivir et les trésors de la ville, tel le palais de l'Alcazar et ses jardins, classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Mais Séville abrite des endroits moins connus et tout aussi passionnants, comme le musée de la danse flamenco, installé dans une superbe demeure organisée autour de son patio andalou. Le centre piétonnier bordé d'orangers (on en compte 80 000 !) et de façades au style néo-mudéjar dégage un charme fou. Perdez-vous dans le dédale des ruelles étroites et pittoresques des quartiers de la Juderia, Santa Cruz et El Arenal, au hasard de petites places et patios fleuris et n'hésitez pas à traverser le Guadalquivir pour vous perdre dans le quartier populaire de la Triana, ancien fief des marins et des gitans. Pour les 12 coups de minuits, rendez-vous sur la place d'Espagne: ambiance garantie !

J'ai passé cette soirée du 31 dans un cabaret flamenco et j'ai vraiment aimé cette danse .

A minuit on avait tous une petite boîte avec 12 grains de raisin et on en avalait un à chaque coup de l'horloge.Tout le monde fait cela à Séville car ce sont "Las doce uvas de la suerte" (les 12 grains de raisins de la chance) que vous devrez manger aux douze coups de minuit !

A l'origine, le flamenco a été un cri de souffrance et de peur, mais aussi de délivrance et d'espoir. De là lui vient le nom de « blues espagnol ». Le berceau du flamenco c'est l'Andalousie. Les gitans par leur nomadisme, ont fortement contribué à la dispersion et la diffusion du flamenco. Les premiers cafés cantantes, apparus vers 1842, reçoivent les groupes de gitan qui chantent, accompagnés à la guitare, l'injustice sociale, la prison, la faim et l'histoire des gitans espagnols. Ces premiers thèmes du flamenco, dans son étape de formation et de diffusion, commencent à être admiré et applaudi. Progressivement, la danseuse ou le danseur de flamenco vient compléter cet art. De nos jours, le flamenco s'organise toujours autour de ses trois axes : le chant (cante), la danse (baile) et la guitare (toques).

Je reste toujours profondément ému par le chant et la danse,cette provocation du corps qui est pour moi un art très pur.

P1190392

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 00:00

284.jpg

De Séville,la belle Andalouse,je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2014 avec bien entendu la santé ,mais en insistant sur la tolérance et la fraternité sans lesquels le bonheur n'existe pas.

Appuyer sur le bouton "pause" du logiciel de la vie,faites le bilan avec cet espoir jamais démenti : on peut toujours s'améliorer.

 

De gros "poutous" à tous mes lecteurs,en espérant que 2014,100 ans après le début de l'effroyable guerre des tranchées,l'amour des autres sera plus fort que la haine,que les 7 milliards de petites fourmis se rendent compte qu'ils sont une poussière dans l'univers et que le prochain challenge n'est que leur survie qui nécessite un "bien vivre" ensemble.

P1070278.jpg


Partager cet article

Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 09:09

Nous arrivons à la période des voeux pour l'année qui se présente et je me suis posé la question que peut-on souhaiter pour 2014 ?

Qu'on sache enfin qui est le Père Noël ?

Que Jésus fasse une bonne bouffe avec Mahomet ?

Que Dieudonné se brûle en bricolant son four?

Que des extraterrestres arrivent sur la terre pour remettre un peu d'ordre ?

Que les politiques deviennent honnêtes ? (hum,c'est pas gagné..)

Qu'une panne d'électricité mondiale montre aux hommes combien ils sont gâtés ?

Que l'homme devienne enfin l'égal de la femme ?(elle est bonne celle-là)

Que Depardieu soit dégoûté des repas à base de frites et de vodka ?

Qu'il pleuve la nuit et fasse beau et chaud le jour ?(bon, faut pas se plaindre à Puget,le Maire fait bien les choses)

Que la France rachète le Qatar ?

Que l'OM batte le PSG (pas gagné non plus)

Que la Chine arrête de s'éveiller ?(ou qu'elle ait un réveil respectueux)

Qu'un De Gaulle surgisse des ténèbres ?

Que Freud se retourne dans sa tombe en lisant Michel Onfray ?

Que le temps s'arrête et fasse une pause ? (ça m'arrangerait bien )

Que les associations à vocation caritatives disparaissent par inutilité ?

Que les futurs coeurs artificiels ne soient pas frabiqués en Chine.

Qu'on invente un robot pour le travail qui cotiserait pour ceux qui glandent!!

Que l'humour soit remboursé par la sécurité sociale

Que l'eau de ma rivière , l'Aisne,redevienne claire et poissonneuse

Que le bénévolat devienne obligatoire (sic)

Que la télé devienne intelligente (c'est pas gagné non plus)

Que les sanglots longs des violons de l'automne,blessent mon coeur d'une langueur monotone.. signant la fin de la guerre économique mondiale

Que la grande ourse emmène le dragon lors d'une nuit étoilée

Que le cancer trouve son maître

Que l'on comprenne enfin quelque chose au choc de simplification

Que Liberté Egalité Fraternité ne soient pas seulement l'emblème de la France mais du Monde

Que le blanc, le noir, le jaune et le gris donne une nouvelle couleur appelée ESPOIR

Que tout le monde cultive son jardin ,comme disait le Candide de Voltaire

Et enfin que Puget devienne le village du bonheur

Bon,j'avoue que la dernière phrase est un peu démago et sent les élections à plein nez.Mais pas tant que cela car nous ne sommes pas si loin du but.On développera cela  plus tard

Bonne fin d'année à toutes et à tous ,je pars quelques jours à Séville, la belle Andalouse,pour passer le réveillon de la Saint Sylvestre sous les flamencos endiablés.

 

Le rêve est à l'homme ce que la bière est à la pression

 

                    Pierre Dac

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 08:55

Vous avez sans doute mangé beaucoup de chocolats à Noël , quelques fois avec une sensation de culpabilité. Alors je voudrai vous raconterson histoire mais de façon un peu particulière c'est à dire un peu médicale et anthropologique:

Tout d'abord le chocolat se savourait en suppo !!! :
De l'Amazonie à l'Europe, l'histoire du cacao s'étale sur près de 7 000 ans. Retour sur cette épopée:
Le mot cacao vient du nahuatl « cacahuatl » qui désigne les fèves extraites de la cabosse, fruit du cacaoyer. La poudre de cacao est obtenue après fermentation, torréfaction et broyage des fèves jusqu’à fabrication d’une pâte dont on extrait la matière grasse, le beurre de cacao. Différentes espèces de cacaoyer sont aujourd’hui cultivées dans les régions tropicales. Elles sont toutes dérivées de variétés d’arbres du continent américain.
La découverte en 2013 de résidus de cacao dans des poteries équatoriennes datant de 5 000 ans avant J.-C. a permis de répondre à la question de l’origine cette plante qui est amazonienne et non méso-américaine, rappelle Dimitri Karadimas, directeur adjoint du Laboratoire d’Anthropologie sociale du Collège de France-CNRS. Ce sont pourtant les indigènes de Méso-Amérique, notamment par les Mayas puis les Aztèques, qui ont popularisé le cacao et le chocolat.
Un alcool utilisé par voie rectale pour doper l'effet psychoactif
Le cacao a d’abord été utilisé pour fabriquer une boisson alcoolisée à partir de la fermentation du mucilage entourant les fèves. Les premières traces de cette utilisation ont été retrouvées entre 1 100 et 1 400 avant J.-C.
Cette fermentation anaérobie permet à des levures de transformer la pulpe acide et sucrée des cabosses en éthanol (fermentation similaire à celle du moult de raisin). Une fermentation assez proche est toujours utilisée dans la première phase de préparation des fèves de cacao, juste après l’écabossage.
L’alcool était utilisé soit par voie orale soit, comme d’autres stupéfiants (mescaline, datura, nicotine), par voie rectale sous forme de lavements afin d’éviter la digestion et obtenir un effet psychoactif plus rapide et plus intense (« Ritual enemas and snuffs in the Americas  »).
Une boisson pimentée ou une épice pour les plats salés
L’invention de la boisson non alcoolisée à base de cacao – le chocolat – est beaucoup plus tardive. Le mot chocolat viendrait lui aussi du nahuatl « xocolati », association des mots « xocolli » (amer) et « atl » (eau).
Le chercheur rappelle aussi que cette boisson fabriquée par la majorité des peuples méso-américains (dont les Mayas et les Aztèques) était d’abord utilisée soit comme psychostimulant, soit pour ses propriétés sur la santé. Ils utilisaient aussi les fèves de cacao comme monnaie d’échange.
Les Mayas élaboraient une boisson chaude, mousseuse et amère, qu’ils aromatisaient avec de la vanille, du piment et du roucou (fruit d’un arbuste d’Amérique tropicale qui donne une couleur rouge à la boisson). Les Aztèques pour leur part, utilisaient le chocolat en boisson froide ou comme épice en y associant de la viande dans des recettes salées.
Le chocolat a aussi des vertus nutritives
En 1494, Christophe Colomb aurait d’abord confondu les fèves de cacao avec des crottes de chèvres. Ce n’est qu’en 1502 qu’il aurait goutté pour la première fois le chocolat sur l’île de Guanaja.
Localement, les conquistadors espagnols s’approprièrent cette boisson en y ajoutant du sucre, du miel, du musc et de l’eau de fleur d’oranger. Herman Cortez, un explorateur espagnol, a rapporté à Charles V en 1528 du chocolat en affirmant qu’« une tasse de cette boisson permet à un homme de marcher un jour entier sans manger ».
En Espagne, les premiers et rares consommateurs remplacèrent le piment par de la vanille et du miel. Le cacao a ensuite été importé de façon moins anecdotique en Europe à partir de 1585. Il est devenu un produit prisé par l’aristocratie et le clergé. En France, le chocolat aurait été introduit par les marranes d’Espagne. En 1609 les premiers chocolatiers français s’installèrent au pays basque. Quatre cents ans plus tard, 4 millions de tablettes de chocolat sont consommées chaque jour dans notre pays, soit 7 kg par personne et par an (en 2012).
On y trouve aussi des propriétés stimulantes ou aphrodisiaques !!!
Les Aztèques associent le chocolat avec la déesse Xochiquetzal, déesse de l’amour, de la beauté, protectrice des prostituées et des femmes enceintes. Le chocolat faisait partie des aphrodisiaques. Ils utilisaient aussi le cacao pour lutter contre la fatigue.
Les Mayas, en référence au livre de la genèse Maya le Popol Vuh qui attribue un rôle fécondant au cacao, utilisent le chocolat comme préliminaire au mariage, comme boisson pour la purification des enfants ou comme présent pour les morts dans leur voyage vers l’Au-delà (« The Recipe for Rebirth : Cacao as Fish in the Mythology and Symbolism of the Ancient Maya »).
Le cacao était aussi utilisé à l’époque pré-colombienne comme anti-diarrhéique.Cette propriété pourrait être en rapport avec la présence de flavonoïdes dans cet aliment. Les premiers missionnaires espagnols décrivent le chocolat comme un « piment » que les Indiens utilisaient en pâte et qui serait bénéfique pour l’estomac ou pour soigner le rhume.
Jusqu’au début du XIXe siècle en Europe, le chocolat était vendu en pharmacies en tant que fortifiant en raison de la présence de 1 à 3 % de théobromine un produit voisin de la caféine. Il contient aussi de la phénylalanine, précurseur de la sérotonine, du tryptophane, un antidépresseur, et de l’anandamide, un cannabinoïde découvert en 1996.
Aujourd’hui, des publications prêtent au chocolat noir un effet bénéfique sur le système circulatoire (baisse de la pression artérielle, dilatation vasculaire, diminution du risque d’infarctus). D’autres actions – anticancer, anti-tussif – sont aussi évoquées mais elles ne sont pas prouvées.

Alors mangez du chocolat,du noir si possible ,avec peu de graisses rapportées,c'est un élixir de longue vie,déclenchant sans doute des sécrétions de sérotonine,l'hormone du bonheur,entrainant un effet aphrodisiaque pour les hommes mais aussi pour vous mesdames.

Hier soir j'ai dégusté du bon chocolat et le coucher de soleil m'est apparu iddylique.Effet du cacao ??

bbbbb-0821.JPG

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 21:38

photo.JPG

En voyant ma petite fille avec le Père Noël je me suis mis à rêvasser en me demandant ce que je pourrai demander pour moi-même ,déposé près du sapin le 25 décembre,comme je l'ai fait depuis 67 ans.

J'avais demandé d'être heureux dans mon village de Beaurieux en Picardie  pendant toute mon enfance (ça ,c'est fait)

J'avais ensuite souhaité  faire des études de médecine (fait aussi)

Et puis bien sûr vint le souhait de rencontrer LA femme (veinard le mec)

D'avoir 2 beaux enfants :un garçon et une fille (voeux réussi)

Bon j'abrège:avoir une vie de médecin de campagne au milieu des famille,voir mes enfants réussir,avoir des petits enfants,avoir plein de copains,faire tout de sorte de sports différents,..... bon je radote et vous allez dire que je m'autocongratule !! et bien non,je dis que j'ai eu de la chance;la chance d'avoir de bons parents,la chance de vivre à la campagne,la chance d'être en bonne santé et de vivre heureux....après,le reste est anecdotique

Il y a aussi des demandes au Père Noël que celui-ci ne m'a pas exaucé : être médecin humanitaire en brousse , en Afrique:ça,c'est raté malgré une expérience d'ailleurs réussie mais trop courte.Faire l'ascension du Cervin qui me fascinait;en effet le jour où je devais faire le Matterhorn avec un pote anglais,celui-ci est tombé malade durablement (bon, c'est pas grave car il va bien maintenant) et puis... je cherche

Et bien ce soir je n'ai rien trouvé!!certains vont me trouver blasé,et bien non,je crois qu'à chaque année vécue intensément,je me détache du matériel pour me centrer sur l'humain.Je suis donc parti sur le chemin du rêve éveillé que je vous ai déjà conseillé dans un article précédent, qui approche la béatitude en débutant par la sérénité.

J'ai tout d'abord demandé au Père Noël un certificat de bonne santé pour ma famille et pour mes amis.

J'ai ensuite demandé d'aller combler les enfants qui vivent en permanence sous les bombes des adultes ou qui travaillent sous le joug de canailles et d'états fascistes.(de toutes façons les adultes sont indécrottables et se feront toujours la guerre et j'ai inconsciemment renoncé petit à petit à un monde de paix,sauf pour les enfants)

J'ai demandé ensuite un certificat me permettant de finir ma vie dans l'espace intersidéral.(un peu cinglé!!)

Je lui ai demandé de reproduire mes soirées sacrées avec un bon livre au coin du poêle (et oui,j'ai remplacé ma cheminée par un poêle à bois;cf photo)).Le seul problème va être pour lui de descendre dans le tuyau de poêle le 25 décembre prochain;il faudrait que je l'avertisse.

J'ai aussi espéré voir et caresser mon chat toujours aussi beau (vous voyez les félins m'apaisent)

N'étant pas trop gourmand,j'ai demandé également un "bon" pour le revoir le 25 décembre 2014 (encore un an de gagné)

Faire de belles rencontres et revoir mes amis.

Manger plein de  gâteaux!! c'est bon les gâteaux (les tartes aux pommes de madame Michel!! miam,miam).

Je lui demanderai bien de discuter avec les âmes de mes parents disparus (ça va pas être facile)

Faire cette année les 800 km des bords de Loire en tandem avec mon épouse pour retrouver les pique-niques du midi,les instants de félicité,assis devant ces si beaux spectacles que nous offre la nature.

Et puis exaucer le voeu de ma belle en lui montrant les aurores boréales d'Islande.

Je n'ai même pas mis dans la lettre que je souhaitais être réélu Maire en 2014 (le Père Noël doit s'en douter)

Faire un tour tous les soirs pour regarder les étoiles et la voie lactée(fastoche en Provence)

Voilà,je crois que ma lettre au Père Noël est prête et j'espère qu'il pourra m'apporter tous les "tickets" pour 2014,car le rêve ne pèse pas lourd dans la hotte .Il y a la vie qu'on rêve et il y a la vraie vie mais dans ma vie professionnelle je n'ai jamais vu personne mourrir d'une overdose de rêves.Jules Renard disait que "le rêve est le luxe de la pensée" et je ne le contredirai pas.

Bonne nuit mes amis.Je mettrai aussi un mot dans la hotte du Père Noël pour qu'il prenne soin de vous.

aaaaaa 1458

dernier-2609.JPG

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 08:05

J'ai eu pas mal de mails personnels concernant l'article sur l'euthanasie et je dois préciser que je ne suis pas "contre " cette loi mais je suis particulièrement méfiant.Pour expliquer cette méfiance je donnerai des exemples déjà exprimés dans un commentaire:

J'ai surveillé des comas toutes les nuits pendant mes études de médecine(pour gagner un peu d'argent et ainsi financer mes études) toutes les nuits j'avais 40 comas pour moi tout seul.J'en ai vu 6 revenir dans notre monde,quelques fois après 2 ans de coma.J'ai aussi un ami personnel qui est resté 2 ans dans le coma après un accident de voiture et qui va très bien aujourd'hui.Chevénement aurait-il été débranché puisqu'il n'y avait plus d'espoir.Je peux vous présenter une dame de Puget restée 4 mois dans le coma et qui va bien et est parmi nous maintenant dans les associations! que serait-il advenu de ces personnes??

Qui va décider de l'euthanasie des Alzheimer en fin de vie ? la famille ?

Si on a un dépressif de type mélancolique  qui a  décidé de mourrir par un suicide assisté.Cela sera t-il autorisé ? n'oublions pas qu'il existe nombre de dépressifs qui guérissent après avoir été au bord du gouffre.

Seuls les malades en fin de vie et en souffrance devraient être concernés.Attention,attention de ne pas banaliser la mort.

Enfin , qui va appuyer sur la seringue (quand le malade ne le fait pas seul) ? un médecin ? la famille ? problème très délicat pour l'équilibre psychologique de ces acteurs là.

Alors une loi,pourquoi pas,je ne suis pas contre mais quand je vois la complexité des technocrates qui pondent les lois.... j'ai peur!!!!

Pour moi,la grande différence entre les hommes et les animaux,c'est avant tout que l'homme sait qu'il va mourrir et c'est ce qui est à l'origine de beaucoup d'angoisses,alors de grâce,ne passons pas à l'abattoir!!!

 

Le suicide ! Mais c'est la force de ceux qui n'en ont plus,c'est l'espoir de ceux qui ne croient plus,c'est le sublime courage des vaincus.

 

          Guy de Maupassant

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 08:44

La discussion bat son plein sur la fin de vie.Comme tous mes confrères j'ai eu à gérer la fin de vie de nombre de mes patients et j'en suis toujours ressorti bouleversé car , comme vous le savez,j'étais et je reste très attaché à eux car je les ai toujours considéré comme un membre à part de ma famille.

Alors que faut-il faire ? c'est bien sûr très difficile et je ne suis pas certain que l'on prenne le sujet par le bon bout.Tout au long de ma vie professionnelle j'ai essayé de régler ce problème et je pense qu'aucun de mes patients n'est parti dans d'atroces souffrances comme il est dit quelquefois.En effet il est très facile pour un médecin,en accord avec la famille,de pousser les doses de morphine qui font disparaitre la souffrance mais aussi qui abrège la vie de ceux qui sont en fin de vie .Nous avons donc à notre disposition les moyens qui existent déjà et j'ai du mal à comprendre la proposition d'une nouvelle loi.

Je ne reviendrai pas sur la mission du médecin qui est de donner la vie et de la gérer en bonne santé et non de faire mourrir.Cela ne me poserait pas de problème particulier et je comprend les motivations des malades et des familles.Non,ce qui me gêne c'est l'officialisation de l'euthanasie qui va nous entraîner dans des problèmes éthiques impossibles à résoudre:

1- le malade et sa famille ayant décidé de passer à l'acte , qui va décider si tout est réglementaire dans cette volonté de mourrir ? car il existe des malades encombrants,des familles peu recommandables,des histoires d'héritage,etc..

2-quand le malade est atteint de la maladie d'Alzheimer et qui est en fin de vie ( il y en a près d'un million d'Alzheimer actuellement et cela ne fait qu'augmenter),qui va décider pour le malade ? la famille ? une commission ?

3-enfin quand va t-on décider de mettre fin à la vie ? dès que la souffrance est là ? mais le seuil de la douleur est différent d'un malade à l'autre. Où alors quand le malade le demande ? mais s'il le fait dès le début de sa maladie et dès qu'il a apris qu'il était condamné , que fait-on alors ? et puis personne n'a évalué la fragilité psychologique des patients mais aussi des familles.Que se passera t-il quand une personne fragile ayant autorisé l'euthanasie d'un parent présentera une dérive dépressive ensuite avec culpabilisation ?

Le problème n'est pas aussi simple que ce que l'on entend sur les médias.Vous avez tous autour de vous des cas similaires et vous savez que les problèmes de famille sont si aigus dans notre société que j'ai peur des dérives.( la dérive d'une famille qui se débarasse d'un parent, cela peut exister )

Pourquoi ne pas renforcer la loi Léonetti qui permet tout simplement de soulager le malade à n'importe quel prix en faisant également une éducation des médecins pour qu'ils facilitent la fin de vie en abrégeant la souffrance et en accédant à la volonté du patient mais sous une forme plus douce  et en créant une cellule de fin de vie à domicile avec aide-soignants,infirmière , médecin et bien sûr famille .La solution n'est-elle pas là ? elle serait moins coûteuse et chacun d'entre nous n'aspire t-il pas à mourrir dans son propre lit ?

Créer de multiples structures de soins palliatifs n'est à mon avis pas la solution aujourd'huiet et la crise étant là,ce serait de toutes les façons impossible .Nous avons à notre disposition des médicaments suffisamment puissants pour éviter la dégradation qui évolue en misère physiologique ;utilisons ces moyens à plein régime qui apaiseront les mourrants et par conséquence la famille.Faisons attention à la pilule qui tue car elle est source de dérives.Je comprend qu'il faille mourrir dans la dignité mais nous en avons déjà lla possibilité et gare aux problèmes d'éthique!!

 

Je n'ai pas peur de mourrir.Je veux seulement ne pas être présent quand cela arrivera.

 

                         Woody Allen

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 22:33

Je vais vous raconter une histoire.Vous savez certainement que je suis né pratiquement sur le Chemin des Dames,haut lieu de la guerre des tranchées de la guerre 14/18 qui me passionne.Cela fait donc un siècle que ces combats féroces,dans la boue,au milieu des rats,ont eu lieu.J'ai joué toute mon enfance dans les trous d'obus et même fait du motocross dans ces dédalles et quand j'y repense aujourd'hui,je mesure l'inconscience de la jeunesse.

Alors revenons à mon histoire:Début février 1915,Pierre Mestre est enrôlé dans un bataillon de chasseurs à pied.Il est envoyé pour dérouler des barbelés et est alors pris pour cible par les Allemands.Il se met à l'abri puis,au cours d'une accalmie essaie de rejoindre son régiment.En le recherchant,il croise sur le chemin deux officiers qui,le voyant seul,le soupçonnent d'être un déserteur.Il est alors traîné devant une cour martiale et il est fusillé sans attendre devant la troupe.

Cette histoire montre qu'à l'époque les jugements étaient expéditifs,sans procès,pour l'exemple,car la discipline doit régner à tout prix.En France 650 militaires ont été alors fusillés dont beaucoup qui s'étaient mutilés dans l'espoir de quitter les tranchées,ces tranchées de l'horreur.La Nouvelle Zélande et le Canada et les  Anglais ont réhabilité ces soldats.Il faut faire la même chose en France.Bien sûr il n'est pas question de dire qu'il étaient des "héros" mais de dire qu'ils n'étaient pas des lâches.

Car personne n'a vocation à être un héros face à une mitrailleuse.La Ligue des Droits de l'Homme demande la réhabilitation de ces soldats.Les deux grands-pères de cet ancien médecin d'Angoulême sont tombés en 14/18.L'un à Verdun et il est devenu un héros,l'autre oublié par tous car il s'était mutilé et a été fusillé.

On a le droit d'avoir peur quand on est pendant des mois et même des années dans les tranchées avec pour seule espérance le fait de mourrir sans souffrance.Car beaucoup agonisaient sans soins et énormément ont été ensevelis sous la pluie de terre envoyée par les bombes.

Le général Bach,militaire à la retraite épluche actuellement les procès de l'époque et il faudra un jour en tirer les conclusions.J'écris cette chronique car j'ai entendu la famille de Pierre Mestre qui ne comprend pas que le papa soit traité comme un véritable paria alors qu'il a combattu mais qu'il a été injustement fusillé.La narration de ce fait d'armes de la guerre 14 m'a ému et,pour avoir parcouru le Chemin des Dames,pour avoir jouer dans la Caverne du Dragon,où les combats ,dans le noir,furent horribles,je m'autorise à m'interroger sur ces 650 poilus fusillés parce que les procès étaient tous à charge pour l'exemple,et surtout je m'interroge sur ma propre peur de la violence.

Dans les années 20 et les années 30,une cinquantaine de soldats ont été réhabilités,et depuis plus rien.

Réfléchissons-y !!

 

Le courage consiste à dominer sa peur,non pas à ne pas avoir peur.

 

«J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.»

                 Nelson Mandela

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 08:34

220px-Nelson_Mandela-2008_edit.jpg

Bon,je ne vais pas en rajouter en faisant l'apologie de Nelson Mandela.Cela a été fait et refait dans les médias,en long , en large et en travers.

Mais il y a une chose,une seule chose qui m'interpelle chez le prix Nobel de la Paix,le matricule 46664:il a été emprisonné avec travaux forcés (entre autres) pendant 27 ans et il est ressorti SANS HAINE.Et ça ce n'est pas rarissime,c'est tout bonnement impossible à imaginer.Il y avait eu Jésus (peut être!!) mais surtout Gandhi,il y a Madiba.

Je m'adresse à vous toutes et tous qui me lisent et je vous demande de faire l'effort d'imaginer votre emprisonnement injuste ,décidé par une poignée de blancs qui dirigeaient tout un peuple noir ,dans une cellule de 5 m2,de 45 ans à l'âge de 72 ans,c'est à dire la période de la vie la plus riche et je vous demande donc d'imaginer votre état d'esprit à votre sortie.Je vous demande aussi de réfléchir et de me dire quel aurait été votre choix si on vous avez proposé de sortir de façon anticipée si vous aviez renié votre peuple et votre couleur de peau.Vingt sept ans de votre vie gâchés et le sourire perpétuel ensuite.... qui dit mieux ??

Bien entendu , tout n'a pas été parfait chez cet ancien "boxeur royal" car sa vie privée n'a pas été au top mais c'est surtout sa transformation opérée en prison qui me marque avec au final gentillesse,douceur, sourire et bonté.Car c'est en tout cas les remarques faits par tous ceux qui l'ont rencontré.Certes , quand on est mort on est toujours le meilleur ,mais il y a quelques fois des opinions divergentes alors que pour Mandela ,tout le monde s'accorde pour mettre en exergue son sourire et son indulgence et surtout l'amour de son prochain.

Je vous invite à lire ce texte de Mandela écrit à sa sortie de prison et qui résume sa pensée

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. » (N. Mandela)

Alors,comment cela est-il possible après 27 ans de prison ? et bien c'est Boris Cyrulnik qui nous donne la solution et je vous invite à relire mes articles sur lui car la solution vient bien sûr de la résilience . (http://alain.sage.over-blog.com/article-5750810.html,

http://alain.sage.over-blog.com/article-la-memoire-traumatique-111075450.html)

La vie est extraordinaire par les rencontres en particulier et par les hommes et les femmes qui nous servent de modèle et Mandela peut servir de modèle à tous les grincheux de la terre , à tous les belliqueux et à tous ceux qui oublient la seule bonne conduite qui réjouit le coeur: je veux parler de l'amour des autres,ceux qui nous ressemblent bien sûr mais aussi ceux qui sont différents.C'est la leçon de vie que nous laissera Nelson Mandela,né un 18 juillet,comme votre serviteur mais j'ai encore des progrès à faire !!!

 

En faisant scintiller notre lumière,nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant.

 

          Nelson Mandela

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 17:19

On vient d'avoir les résultats de l'enquête PISA qui,comme prévu,sont très mauvais pour la France et j'aimerai que l'on s'arrête sur des évidences qui ne le sont pas pour les politiques de tous bords:

1- les bons élèves sont toujours aussi bons sinon meilleurs qu'avant (bravo pour leurs parents)

2- en dehors de ces 15% là,le niveau baisse terriblement

3-on a modifié l'éducation des enfants: méthode globale qui a laissé des traces,il n'y a plus de "par coeur" comme pour les tables de multiplications,peu de dictées,plus de notes,plus de redoublement

4- mes petits copains qui étaient à l'école primaire avec moi et qui n'ont pas fait d'études écrivent bien,sans fautes d'orthographe,savent compter et écrivent tous parfaitement!!! pourquoi ? c'était dans les années 50.

5- si je n'avais pas eu un maître autoritaire et même plus,je n'aurais pas fait d'études car j'étais parti pour devenir un "pirate" (cf cet article:http://alain.sage.over-blog.com/article-l-autorite-la-permissivite-et-l-education-120679509.html qui vous éclairera sur l'importance qu'a eu pour moi l'autorité)

6- si mes parents ne m'avaient pas collé une deuxième fessée après celle du maître,je n'aurai pas passé le cap difficile des études traditionnelles car , comme pour tous les gamins de mon âge,cela m'emmerdait au plus haut point.Car il faut se rendre à l'évidence la grammaire,les maths,quelles que soient les méthodes d'enseignement sont "chiantes" mais on ne peut échapper à cette étape pour la suite.l'internat à 11 ans avec obligation de travailler m'a rendu service;Un enfant ne travaille pas spontanément,ce n'est pas vrai car l'apprentissage exige une contrainte et les enfants n'aiment pas les contraintes mais pour sauver le petit soldat Français,nous devons revenir à un niveau d'exigence assumé.Le reste suivra si tout le monde rame dans le même sens.

7- l'environnement, avec la télévision les ordinateurs et les portables tuent l'éducation par un esprit de zapping entraînant une absence chronique et définitive de concentration

8-quand je vois le langage SMS j'ai peur pour mes petits enfants

9-la lecture a disparu.Elle construit pourtant l'imaginaire des enfants.

10- NON,c'était pas mieux avant car le monde a changé et nous devons nous y adapter mais en gardant nos fondamentaux,car ceux-ci construisent les enfants qui peuvent par ailleurs s'épanouir dans d'autres formes de connaissance , à condition d'avoir acquis la base.

J'ai mis mes idées en vrac,en crachant ma colère sur l'écran et vous pouvez faire le tri.

Alors que déduire de tout cela: tout d'abord je ne regrette pas la violence du temps passé mais je regrette l'autorité: l'autorité des parents et l'autorité des maîtres qui sont maintenant mis sous surveillance par les parents.Avant le maître avait toujours raison;maintenant les parents et encore plus fort leur enfant  ont toujours raison.

Ensuite ,il faut revenir à un enseignement "de base "traditionnel : LECTURE,ECRITURE,RECITATIONS,DICTEES,MULTIPLICATIONS ,OPERATIONS ET CONSORTS.Si à la fin de l'école primaire , tout ceci n'est pas PARFAITEMENT acquis,il est trop tard, définitivement trop tard.Les enseignants doivent être formés et redevenir "tout puissant" dans leur classe,bien sûr sans violence ni physique ni verbale et avec un impératif de réussite.Ils doivent se sentir soutenus et être respectés par les parents qui ne doivent pas passer leur temps à contester,en dehors de cas spécifiques qui doivent être traités par l'inspecteur.

Revenons à un enseignement de base qui donne à chacun une vraie chance ,la vie fera le reste.

Pour ma part,en tant que Maire,je veux que les enfants sachent parler un mimimum anglais en sortant de l'école primaire,qu'ils fassent du sport,du théâtre,de la musique ,tout ceci étant financé par la Mairie.Car ce sont nos enfants et on se doit de leur donner toutes les chances possibles et surtout la découverte de la connaissance culturelle.(rassurez-vous,mon laïus n'est pas électoral puisque tout ce programme est déjà en place pour 2014)

Je pense que tout ceci est simple,facile à mettre en oeuvre,et pas cher.Enfin j'ajouterai une pincée d'INSTRUCTION CIVIQUE en enseignant bien sûr le respect et la politesse mais aussi et surtout le partage et la solidarité.Pour moi ,un cours de philosophie est nécessaire dès le plus jeune âge et doit être adapté ,en enseignant la vie,la nature,le monde,la société et l'amour et l'amitié.Pourquoi n'enseigne t-on pas cela ??    Et bien sûr un liant merveilleux qui s'appelle le sport qui épanouit,donne confiance et apprend la vie en collectivité.Il apprend aussi à découvrir le corps humain,son corps.

Le trio ENSEIGNANT-PARENT-ENFANT doit devenir un trio gagnant et non pas être déchiré comme il l'est actuellement.Les pouvoirs publics,l'Etat ne pourront rien pour nos enfants si notre société ne se reconstruit pas autour de l'éducation

Suis-je un vieux schnock ou ai-je raison ? je suis attaché aux nouvelles technologies,curieux de toutes les nouveautés mais ceci n'est pas incompatible avec un enseignement traditionnel de base qui doit "récupérer" nos chères têtes blondes pour revenir à un classement PISA autrement plus réconfortant.

 

La plus parfaite éducation consiste à habituer le disciple à se passer de maître.

 

                 Robert Sabatier

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 08:25

Tout corps plongé dans une baignoire déclenche systématiquement la sonnerie du téléphone,vous l'avez sans doute constaté.Et c'est toujours la dernière clé de votre trousseau qui ouvrira la porte ;tout objet rond qui tombe par terre  va immédiatement se loger dans un endroit inaccessible ou encore,rappelez-vous, en hiver, la probabilité que la fermeture éclair ouverte de votre anorak rende l'âme est proportionnelle à la vitesse du vent et au nombre de degrés en dessous de zéro.!!Quelle poisse!!!!

Vous savez également tous que si vous laissez tomber votre tartine,elle tombe toujours du côté beurré!! si vous poussez une porte dans un magasin,il fallait la pousser.Au péage de l'autoroute,si vous mettez votre main devant un des 2 distributeurs,le ticket sort à côté,etc...etc..je ne parle pas des toilettes qui n'ont plus de papier (c'est mieux quand c'est la photocopieuse !!) ou du parapluie oublié quand il pleut alors qu'on l'a trimbalé une semaine et qu'il n'y a pas eu une goutte d'eau.

La loi de Murphy s'énonce comme cela : " Tout ce qui peut mal tourner ,va mal tourner" et selon cette loi le pire est toujours certain et on dit de cette loi qu'elle est la loi de la vexation universelle.

Cette Loi de l'Emmerdement Maximum  est sans doute le pessimisme érigé en loi et on ne peut s'empêcher d'y penser quand on se rend compte qu'on choisit toujours la mauvaise file de voitures dans un bouchon ou à la caisse d'une grande surface.Vraiment pas d'veine!!!

Alors quelle est cette loi qui nous enquiquine et nous pourrit la vie ? et bien il y a un postulat à cette loi:La Loi de Murphy s’applique à elle-même ; elle ne se vérifie que lorsqu’on ne s’y attend pas et inversement.Et toute tentative de démonstration d’une Loi de Murphy quelconque qui échoue prouve que la loi est exacte.(vous avez pigé ?? ) D'autre part,une loi de Murphy n’arrive jamais seule. Si elle est seule c’est que d’autres sont en préparation car vous avez sans doute remarqué que dans un premier temps les emmerdements s’additionnenent, et qu'ensuite ils se multiplient.

Pour les "trop "optimistes,si quelque chose ne peut en aucun cas mal tourner, souvenez-vous que les miracles sont malheureusement parfois de ce monde.

Je terminerai par un peu d'humour macho,dit " du jeune homme" : si une fille est belle elle n'est souvent pas très futée et si elle est très intelligente,malheureusement.....Et oui,une fille belle et intelligente est rarement disponible !!!!! et c'est assez désespérant pour l'Homo Erectus.Bon ,je vais me faire incendier!!

Alors que faut-il penser de tous ces énoncés que l'on vérifie tous les jours ? pour ma part,je pense que cette Loi de l'Emmerdement Maximum est un critère de jeunesse;tant que vous penserez que vous en êtes atteint,c'est que votre esprit reste jeune et que vous restez fougueux et impatient;le jour où vous ne changerez plus de file dans les caisses des supermarchés,c'est que vous serez un peu plus vieux et sans doute empreint de sagesse.

En allant à Marseille demain matin,dans ces maudits bouchons,je vais essayer de rester dans la même file et atteindre ainsi le Graal de la sagesse.Hum!!!c'est pas gagné!!!

 

Alors,Souriez...car demain, ce sera pire !

 


Partager cet article

Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 22:37

Le 29 novembre 1973,18h15... j'étais nerveux comme un gamin.Je sortais pourtant d'un service d'obstétrique où j'avais réalisé 40 accouchements mais cette fois-ci c'était mon bébé.

Pour les anciens , rappelez-vous ,c'était le temps où il n'y avait pas d'échographie et on ne connaissait pas le sexe de l'enfant.La surprise était totale et au bout de la main de l'accoucheur.Rappelez-vous aussi,il n'y avait pas de péridurale et c'était un peu plus dur pour les dames.

Ayant déjà une fille j'espérais un garçon,sans doute déjà pour en faire un compagnon de sport et d'aventures  et je n'imaginais pas que j'en ferai un grand médecin.(pour ceux qui se souviennent de lui : http://www.docteursagepsychiatre.fr/parcours/    ou encore  http://www.institut-influences.fr/equipe-pedagogique/docteur-thierry-sage/) et le papa est très fier aujourd'hui,40 ans après.

La suite s'écrira dans le bonheur d'aventures en VTT,d'aventures en escalade mais aussi en ascension cramponnée sur monts enneigés,rafting,cannyonning,ski et surf des neiges et j'en passe pour finir par une traversée du désert en moto où les difficultés de votre serviteur ont été comblées par le fils , tant sur les ensablements que pour les réparations de nos motos meurtries par un raid exigeant.

Je ne savais pas , le 29 novembre 1973 à 18h15 ,que cette naissance orienterait autant ma vie.Car si,au début,on est un père attendri on devient vite un père exigeant pour finir par être un père copain puis celui qui suit de loin le vol du fils parti dans les nuages de la vie.

Quarante ans après,le fils téléphone toujours à son père avant de prendre une décision importante pour son avenir, soit pour demander conseil , soit,si sa décision est prise , pour l'informer et écouter l'avis de l'ancien.

Les naissances entraînent un véritable parcours initiatique des nouveaux parents car on n'apprend pas ,on n'apprend jamais à être parent,car l'éducation dépend beaucoup du caractère de l'enfant et l'éducation n'est en réalité qu'une faculté d'adaptation des parents .Alors,si on dit traditionnellement que l'accouchement est le plus beau jour de la vie des parents,je persiste à penser que ce sont les jours suivants qui sont les plus beaux et cela dure maintenant depuis 40 ans.

Alors ce soir vers 18h15 nous avons parlé de ce jour de novembre 1973;nous ne savons pas quel temps il faisait mais nous nous souvenons très précisement comment s'était passé cet accouchement et nous nous sommes dit que 40 ans , cela va vite,un peu trop vite.

 

L'accouchement est douloureux.

Heureusement,la femme tient la main de l'homme.

Ainsi il souffre moins.

 

        Desproges

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 09:26

H-4 mois !!

Les élections municipales sont en point de mire.Après une très longue hésitation j'ai décidé de me présenter à nouveau sur la ligne de départ.

Pourquoi avoir hésité me direz-vous ? (j'adore faire les questions et les réponses) et bien pour plusieurs raisons:

la première est que ma vie passe et que j'ai encore beaucoup de projets: bien sûr, des aventures comme toutes celles qui ont jalonné ma vie,mais aussi  la médecine avec Médecins Du Monde qui me réjouit le coeur et enfin la curiosité du monde avec les voyages (Le nouvel an à Séville mais surtout les aurores boréales en Islande en février en chiens de traîneau et l'intégrale des 800 km de chemins qui jalonnent la Loire jusqu'à Saint Nazaire en tandem VTT au printemps sont les prochains au programme).Il y a aussi naturellement ma famille avec en première ligne mes petits enfants que j'aime voir grandir et s'épanouir .

la deuxième reste la charge de travail que représente une Mairie qui nécessite une disponibilité quasi constante,car les problèmes sont quotidiens mais surtout multiples,allant des disputes de voisinage à la gestion des finances en passant par la gestion du personnel,l'urbanisme avec les projets,etc..etc..

la trosième est que je ne fonctionne bien qu'à l'affectif et les tensions, dûes à l'intensité de la charge ,me contrarient.

Alors j'ai tergiversé et vous avez pu suivre mes hésitations sur mon blog; j'ai mis sur une page blanche le pour et le contre;j'ai noté combien cette fonction me plaisait mais combien elle était difficile et m'isolait car tout remonte au Maire.

Mais voilà,c'est décidé,je repars pour un tour de chauffe et des élections en mars que je n'avais pas du tout aimé en 2008 par le côté polémique qui ne me va pas bien.

Alors soyez rassuré,ce blog ne sera pas transformé en blog électoral et je continuerai d'exprimer mes états d'âme sur la société , sur le monde,sur les voyages mais vous aurez droit à quelques articles exprimant mes humeurs sur cette campagne.

J'ai dit il y a quelques mois à une ancienne petite patiente qui me demandait des conseils pour être médecin que la première qualité nécessaire d'un généraliste restait à mon avis qu'il était indispensable d'aimer les gens,et bien pour être Maire d'un petit village,c'est la même chose.Aimer son Conseil Municipal mais aussi les enfants des écoles,les parents,et puis les associations et surtout les pépés et les mémés,ce trosième âge qui connait bien maintenant ma gourmandise quand je les accompagne pour le goûter.Oh,bien sûr,tout n'est pas complétement idyllique mais j'avoue que ce n'est pas si loin ( en tout cas c'est la vision que j'en ai)

De la même manière ,quand je consulte des populations en perdition sur les trottoirs de Marseille,il faut bien sûr les aimer et ils nous le rendent bien.

Voilà,tout va se mettre en ordre de marche dans les semaines qui viennent,compléter la liste,établir et fignoler un beau programme que j'ai déjà en partie à proposer à mes colistiers et qui viendra compléter leurs idées toujours judicieuses et surprenantes,et présenter notre bilan qui parle pour nous.

Il ne doit pas y avoir beaucoup de Conseils Municipaux qui peuvent se targuer d'avoir réaliser toutes leurs promesses électorales et même bien au-delà,sans élever la pression fiscale,les taux d'imposition communaux n'ayant pas bougé depuis 2008.Et il reste des choses à faire avant de se reposer pour voir les Pugétains vivre en harmonie avec la nature mais dans un confort certain et avec une vie associative,culturelle et amicale très développées.

Je dois remercier tous ceux qui m'ont aidé au cours de ces 6 ans passées,en particulier au moment de mon accident de moto,mais aussi dans la vie de tous les jours.La Mairie est devenue une grande famille à Puget et cela j'ai adoré le cultiver .Ceux qui me connaissent bien savent combien j'ai aimé le côté bénévole associatif dans ma vie,et bien j'ai essayé de garder cet esprit à la Mairie de Puget et cela me plaît beaucoup.

Peut-être vais-je appeler ma liste:

La liste de l'amitié et du progrès pour la sérénité de Puget!!! un peu long,non ? on va réfléchir.

Bonne nuit avec un peu d'humour sur cette citation de Frédéric Dard:

 

Il est temps que Dieu remonte à la tribune,sinon il risque de ne pas repasser aux prochaines élections.

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 14:27

Et oui,cela fait 10 ans que j'ai quitté Lesdins où j'ai exercé la médecine de campagne ou plutôt la médecine de famille,dénomination qui convient mieux à ma pensée et à l'idée que j'en ai.Et , chose extraordinaire,il m'arrive souvent,comme cette nuit,de rêver souvent à mes anciens patients,en les revoyant très fidélement dans mes songes nocturnes.Ceci peut paraître étonnant mais la cause est en réalité l'attachement que j'avais pour eux ou plutôt que j'ai pour eux ,l'imparfait n'étant pas approprié car je pense toujours à eux.

Cela rebondit naturellement avec nombre de mes amis de Facebook qui sont d'anciens petits patients mais aussi parce que ,régulièrement,je me demande ce que sont devenus les anciens,si les jeunes sont mariés et dans ce cas j'aimerai quelquefois être petite souris pour les observer ,car ils restent pour moi tous ces enfants adorables que j'ai vu naître et que j'ai toujours soigné durant leur enfance,les plus sages mais aussi les plus agités.

Je pense qu'en réalité j'étais complétement assimilé à leur famille ou , en tout cas,ils faisaient partie intégrante de ma famille et on n'oublie jamais sa famille.

Je reçois tristement de temps en temps les faire-part de décès mais aussi avec beaucoup de joie ceux de mariage ou de naissance.Je suis souvent abasourdi quand une petite m'annonce qu'elle est enceinte car je garde l'image de la petite fille adorable et espiègle que j'ai connu (n'est-ce pas Océane ??)

Et puis il y a toute cette génération d'ados qui sont maintenant des parents confirmés et cela m'intrigue de les voir dans la vie de tous les jours.

Sans doute tout ceci est fort plaisant mais le fil qui nous lie à jamais n'est pas là.Il est dans la confidence,dans le secret des familles,dans les épreuves traversées et que j'ai accompagné pendant des dizaines d'années,les deuils tragiques,les divorces,les maladies,l'alcool,les problèmes de famille(et Dieu si cela est fréquent), l'amour,les problèmes avec les enfants et j'en passe... C'est tout cela qui a construit mon attachement et c'est tout cela qui motive mes questions : " que sont-ils devenus ??" et oui,que sont-ils devenus tous ces membres de ma famille Picarde ,ces enfants ,ces ados,ces vieilles pousses ?

J'avais la passion (interne) d'essayer d'imaginer le devenir des petits en étudiant leur caractère soit dans mon cabinet médical soit chez eux.Avais-je raison ? que sont-ils devenus? ces questions sont sans aucun doute la matrice de beaucoup de mes rêves où je les revois enfant.J'ai revu récemment (sans doute à la suite d'un contact Facebook, Coralie M,une adorable gamine dynamique née en 83; elle a maintenant 30 ans !! je rêve!! et Céline F qui a une histoire extraordinaire,elle a maintenant 34 ans!!et j'ai des dizaines,que dis-je , des centaines de souvenirs identiques (je repense à la famille  R qui avait traversé la place du village lors de mon adieu aux Lesdinois et il y avait 4 générations avec les Ghislaine,les Christine,les Muriel,les Rachel,les Christelle.... et je me souviens avoir dit que mon plus beau souvenir de médecin de famille était là,devant nous,car j'avais soigné les 4 générations)

Tout ceci est extrêmement compliqué dans ma petite tête,car je m'aperçois que les années passent mais que l'attachement est le même.Alors,je ne sais pas s'il en est de même pour tous les médecins qui arrêtent leur passionnant métier mais ,pour ce qui est de mon cas,moi qui suis très actif dans tous les domaines,je me surprend de temps en temps,dix ans après , à m'ennuyer d'eux.

Je les embrasse toutes et tous très fort ce soir, dix ans après.

 

Il ne faut jamais s'attacher tellement aux gens qu'on ne puisse plus ensuite vivre sans eux.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 16:25

Je vais regarder encore ce soir les Tontons Flingueurs et ce,sans doute pour la 20ième fois.Je connais les répliques par coeur et cela ne m'ennuie jamais.Cinquante ans après,Lautner nous laisse orphelin avec un cadeau inestimable en héritage:les Tontons Flingueurs.Alors,même s'il a fait beaucoup d'autres films comme le Guignolo,Flic ou voyou,Le Professionnel,Joyeuses Pâques etc..etc.ce sont les Tontons Flingueurs qui resteront dans la cinémathèque comme un grand moment de comique servi par des acteurs impayables,un sommet de parodie de film policier jamais atteint où Ventura,Blanche,Lefèbvre et Blier incarnent un quatuor détonant.

Quelques répliques cultes vont vous rafraîchir la mémoire:

 « Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix ! Il chante et puis crac, un bourre-pif ! Il est complètement fou ce mec. Mais moi, les dingues, j’ les soigne. J’ vais lui faire une ordonnance, et une sévère… J’ vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’ correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile ! »,

« Patricia, mon petit… Je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier… l’homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menues ! »,

« Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît  et puis bien sûr , touche pas au grisbi,salope!!»,

Toutes ces répliques sont signées Michel Audiard.Il est à noter que Ventura a remplacé Gabin qui était en désaccord avec Lautner.

Regarder ce film est toujours un moment jubilatoire et je me retrouve comme tous ces enfants qui peuvent voir 20 fois le même film,connaître la fin mais resté toujours captivé en regardant à chaque fois des choses différentes  sur tous les plans du film , en savourant les dialogues et en regardant ce jeu extrordinaire des acteurs.Je retrouve alors mon âme d'enfant et je me surprend quelques fois à réciter les dialogues qui sont devenus de grands classiques.

L'ambiance sur le tournage des Tontons Flingueurs était des plus cocasse. En effet,Francis Blanche, qui venait du café-théâtre, aimait à manier l'autodérision jusqu'à l'excès, et ce, au grand désarroi de son partenaire Lino Ventura qui lui préférait les choses écrites et établies à l'avance. Ayant compris cela,Georges Lautner resta sourd aux complaintes de Ventura et encouragea au contraire Francis Blanche dans cette voie.

""Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J'vais l'renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux."

Le Terminus des Prétentieux devrait faire réfléchir certains quidams qui nous dirigent ou nous entourent!!!!

627689_0203117153872_web_tete.jpg




Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju