Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

23 février 2019 6 23 /02 /février /2019 20:30
La montagne,ça me gagne !!

Je viens de passer quelques jours en montagne et je vous avoue que ,à chaque passage dans les Alpes,j'y trouve une sérénité qui ne finit pas de m'étonner.

Je me souviens d'une réflexion de mon fils faite il y a plusieurs années qui disait à peu près ceci:" qu'est-ce que tu as pu m'emmerder avec ta montagne alors que je suis éperdument amoureux de la mer"!!

Et oui,je suis un amoureux de la montagne et je vous propose de vous raconter comment est née cette passion:

Je suis allé pour la première fois à la montagne vers 25 ans.J'avais découvert la mer plus jeune , au cours d'un voyage scolaire et je me souviens que j'avais trouvé cela .... plat!! pourtant , c'était la mer du Nord,celle qui fait des vagues,celle qui a l'air hostile pour les enfants que nous étions avec des rouleaux énormes qui emmenaient nos petites carcasses fragiles.Comme les copains,j'ai fait quelques pâtés,j'ai pris un coup de soleil qui m'a brûlé le front,je me suis ennuyé et je n'ai pas compris et d'ailleurs aujourd'hui je ne comprends toujours pas comment fait tout ce monde pour rester allongé toute la journée au soleil,bref, la mer,je ne l'ai aimé que sur ma planche à voile.

Quand j'ai découvert la montagne,cela a été un véritable choc.Bien sûr j'étais adulte et censé être plus sensible aux éléments,mais c'est le fait de me retrouver tout petit (moi qui fait 1m90) ,de mesurer l'immensité du monde mais aussi de l'histoire de notre planète avec tous ces sommets qui n'avaient pas bougé depuis des millénaires.Je me souviens que je restais des heures sur le balcon de notre chalet (que nous avions loué au grand chef Marc Veyrat) sans lassitude,avec un paysage qui variait à chaque nuage,à chaque heure,à chaque saison.

Je faisais des randonnées en famille le plus souvent (d'où la réflexion de mon fils) mais aussi avec des potes.Un jour,nous sommes allés ensemble,3 couples et 7 enfants,dormir dans un gîte au pied du Mont Pourri,haut lieu du massif de la Vanoise,qui culmine à 3800 mètres.Comme dans tous les gîtes,nous avons dîné avec différents randonneurs et la discussion,qui fait partie de ces belles soirées montagnardes, tourna autour du Mont Pourri,nos voisins de table s'apprêtant à l'escalader le lendemain matin très tôt.

Tout le monde alla se coucher et , après une bonne nuit réparatrice après notre randonnée,nous nous levâmes assez tôt,prîmes un petit déjeuner copieux pour continuer à marcher avec les enfants et nous attaquâmes les chemins de ce qu'on appelle la montagne à vaches.Dès notre sortie du gîte, j'aperçus nos voisins de la veille qui était déjà sur l'arête neigeuse,tout en haut du Mont Pourri.On les voyais très bien à la jumelle et là,mes amis,là,j'ai vraiment eu un manque.En effet , il me manquait une dimension ,quelque chose que j'ai du mal à expliquer et ,tout en marchant avec notre groupe,je cogitais sur mon aspiration à être aussi là-haut.

Le lendemain,je m'inscrivais à une école de glace mais aussi d'escalade,moi qui avait le vertige,et, dès que je fus prêt,ma première course fut , bien sûr , le Mont Pourri,que je conseille à tout le monde,tant c'est l'archétype du sommet classique et pas trop difficile.Je vous assure que cette première fois a été très importante pour moi.Je me souviens de la béatitude du sommet et du mal que j'ai eu à redescendre,tant je voulais rester sur ce qui était peut-être (soyons psy) mon piédestal.J'ai refait d'ailleurs ce sommet avec mon fils et aussi avec plusieurs amis,car je voulais faire découvrir à tout le monde le bonheur d'être là-haut.

Puis,l'amour de la montagne aidant,j'ai enchaîné tous les principaux sommets du massif du Mont Blanc pendant une dizaine d'années,avec,bien entendu , le Mont Blanc,qui n'est pas le plus difficile mais simplement le plus mythique mais surtout des courses italiennes avec,en point d'orgue les arêtes de Rochefort dont je vous mets une vidéo youtube qu'il faut absolument regarder tant elle est belle et elle me rappelle des souvenirs extraordinaires car j'ai fait la même course (j'avais 35 ans et j'étais un peu cinglé,sans doute).

Cette période de ma vie s'est arrêtée brusquement quand,alors que nous étions 3 encordés dans une pente très raide de la dent du géant,le dernier compagnon a dévissé et,grâce à notre guide (je prenais toujours le même guide,Patrick,un rustre efficace , comme je l'appelais) Patrick,qui eu un réflexe étonnant en enfonçant le manche de son piolet dans la neige et en entourant la corde autour,tout cela en un clin d'oeil,et bien grâce à ce geste salvateur,nous sommes restés suspendus,encordés,blêmes et muets. Je suis redescendu voir ma compagne,livide,j'ai rangé les crampons,le piolet et les cordes et cela a été terminé,j'avais eu trop peur.

J'ai aussi escaladé avec mon fils (et oui!) un sommet culminant à 3000 mètres mais cette fois ci tout en roche et en escalade classique mais j'étais moins passionné.

Et puis la montagne,cela a été le rafting,l'hydrospeed sur l'Isère avec des débits atteignant 30 m3 et je vous assure que ça dépotait ! et il y a eu le canyoning à une période confidentielle,le VTT,et bien sûr,le ski de fond,le ski de randonnée,le monoski,le surf et le bon vieux ski classique que je viens de pratiquer pendant quelques jours .

Enfin,il reste les raquettes que je conseille à tout le monde,car une balade en raquettes,c'est du bonheur en blanc,c'est la découverte d'un chemin que l'on a connu l'été mais qu'on ne reconnait plus comme d'ailleurs toute la montagne bien sûr,car elle s'est drapée de neige et de glace,les caduques ayant perdu leurs feuilles,les mélèzes leurs épines,bref,c'est un autre paysage et la rando en raquettes doit se terminer par un excellent génépi si odorant.

Vous voyez,la montagne,cela a été ma vie de vacances et je ne parle pas de la pêche à la truite,des ascensions en vélos des cols célèbres,de la cueillette des champignons (truite/girolles le soir est un moment inoubliable) et de la sérénité des gens vivant en montagne qui vous apaisent quand vous arrivez tout excité par votre suractivité.

C'est tout ça la montagne et plus encore quand on rencontre des animaux sauvages,des chamois,des marmottes,des bouquetins,quand on lit un bon livre sur le balcon et que chaque inspiration ,chaque bouffée d'air des sommets laisse à penser qu'on se sent bien.

Ah,j'oubliais,la fondue savoyarde,faite avec 4 fromages,,la tartiflette au Beaufort ,la raclette,le vin d'Apremont, et le bon chocolat chaud qui vous retape une fatigue en quelques secondes.

J'arrête là mon ode à la montagne car je pourrais écrire des heures sur ce tableau vivant,ce tableau géant qui nous dit en permanence qu'on est bien petit.

La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!
La montagne,ça me gagne !!

Partager cet article

Repost0
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 20:48

Je ne suis pas un adepte du rap,pas du tout.Je suis peut être trop vieux pour comprendre ce phénomène, même si j'adore presque toutes les musiques.Je suis passé par les chansons françaises à texte mais aussi par le rock,la pop,le jazz ,les musiques du monde,le classique,l'opéra mais le Rap ne m'a jamais intéressé et je suis resté hermétique à ce genre musical.

Ce n'est pas parce que le Rap a été rapidement assimilé aux mauvais garçons,non,ce n'est pas du tout cela.Je pense que ,pour moi,la mélodie est primordiale pour me séduire,et ensuite,j'écoute le texte après une impression générale.Pour moi,la musique ,c'est comme un tableau,j'ai le coup de foudre ou je passe très vite.

Alors,revenons au Rap: hier soir avaient lieu les Victoires de la musique où tous les chanteurs sont en live et seulement en live; pas de playback comme aux USA,rien que du direct et je voulais écouter Jeanne Added dont une chanson m'avait intéressée.

Et tout à coup,je fus interpellé par le live de Bigflo et Oli avec leur titre choc : "Rentrez chez vous". Ce fut pour moi un live à couper le souffle,une émotion intense,avec un côté dramatique qui m'a serré le gosier,et une similitude très forte avec la migration mondiale actuelle.

C'est l'histoire de 2 frères,Flo (Bigflo) et Oli qui se sont perdus de vue car c'est la guerre ou c'est le terrorisme?? . "ils ont même fait sauter la Tour Eiffel " dit Flo en débutant la chanson.

Les morts parsèment les routes,tout le monde se sauve vers Marseille pour traverser la méditerranée et se mettre à l'abri de la folie ,les trains et les ferries sont pleins mais Oli réussit à monter sur un bateau avec ses parents mais sans son frère Flo qu'il a perdu depuis quelques jours .

Flo,lui,va devoir négocier avec des passeurs qui sont toujours là quand la détresse se profile; il a récupéré une petite fille dont les parents sont sous un drap blanc et l'emmène vers une traversée très difficile sur un canot gonflable surchargé  qui aurait dû être une bouée de sauvetage mais qui va être leur cercueil car la tempête monte et monte comme l'intensité de la chanson,et ,en réalité, ce canot et la Méditerranée vont devenir leur tombeau.

Quand Oli arrive de l'autre côté de la Méditerranée,il est séparé de ses parents,voit des barbelés,est mis dans un bus et arrive devant une manifestation dans laquelle quelqu'un brandit une pancarte où il est inscrit :" rentrez chez vous ".C'est là que ,brusquement la chanson s'arrête et j'avoue être resté médusé,comme un peu les spectateurs des Victoires qui ont mis 5 secondes avant d'applaudir et 5 secondes en télé,c'est beaucoup.

Tout est écrit en rimes,la dramaturgie est là constamment, les 2 podiums des 2 frères simulent la séparation,bref,j'ai été séduit.Le résumé que je viens de vous faire vous incitera peut-être à écouter plus attentivement les 5 minutes de cette chanson. (et puis le vieil homme et sa guitare qui les accompagne vaut aussi le détour). J'ai réécouté plusieurs fois les paroles et ,ma curiosité aidant,j'ai voulu savoir qui étaient ces 2 garçons.

Bigflo et Oli sont deux Toulousains (exactement de Villeneuve sur lot),fils d'un père argentin (chanteur de salsa)et d'une mère Française d'origine Algérienne,fan de la chanson Française (Jacques Brel,Aznavour,Cabrel)

Florian (Bigflo) a étudié la batterie et le piano et Olivio (Oli) lui,a préféré la trompette,tous les deux au conservatoire de Toulouse.

Florian a 26 ans,est titulaire du bac S ,s'est lancé ensuite dans les langues (LEA) .Oli a 22 ans ,titulaire du bac ES,mais a préféré très tôt s'investir (dès 6 ans paraît-il) dans la musique.

C'est une belle histoire,non ? tout y est,les origines,la musique et la culture générale,bref,le talent.

Faites comme moi,écoutez et regardez  bien la vidéo qui suit et admirez la mise en scène.Personnellement,j'ai été bluffé et séduit pour la première fois par de la musique urbaine.

Qu'en pensez-vous ???

 

Partager cet article

Repost0
8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 09:28
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale
Bavardages sur l'évolution de la Médecine et en particulier de la Médecine Générale

Je viens de lire un livre d'un ancien doyen de la faculté de Nancy,Adrien Duprez avec qui j'aurai aimé bavardé et qui,en 1987 avait tout compris des dérives de la Médecine et ce,aussi bien pour les études que pour la pratique,aussi bien pour la marchandisation de la pharmacie que pour la gestion financière des hôpitaux: tout est dans son livre,déjà à cette époque,et j'ai du mal à comprendre la bêtise des technocrates et des politiques qui nous gouvernent,de tous ces gens qui ne comprennent rien à la France et aux Français,quels que soient leurs opinions politiques,car ils sont tous plus ou moins aveuglés par leurs chères études avec l'ENA en tête évidemment.

On dit que "gouverner , c'est prévoir"  !! quelle désillusion dans la gestion du corps médical.

Je vais essayer modestement de vous donner mon avis sur ce que je connais,c'est à dire la médecine générale en quelques exemples.

- tout d'abord sur les études: ma promo était à l'époque de 7000 /France,mais,quand mon fils a été admis au concours ,le numerus clausus était de 3500,chiffre qui est resté pendant près de 15 ans,soit un déficit de 15x 3500 (7000-3500) c'est à dire 52500 de médecins formés en moins et pendant ce temps là , le baby boom,c'est à dire moi et mes confrères nés après la guerre 45,arrivait progressivement en retraite étalé sur une dizaine d'année.(les années 1945 à 1955)

Quelle catastrophe quand on pense qu' aujourd'hui il manque des dizaines de milliers de médecins.Comment a t-on pu ne pas prévoir ceci.Il faut dire que les politiques ont même pensé,pendant une période assez longue,qu'il y avait trop de médecins et que c'était cela qui plombait les comptes de notre brave sécu.On a donc proposé à ceux qui le voulaient jusqu'en 2003 de partir en retraite à 57 ans,ce dont j'ai pu bénéficier,étant un peu au bout du rouleau.Mais quelle idiotie !

Les Politiques et les technocrates ont oublié également une chose primordiale qui se dessinait peu à peu (les filles étant plus brillantes au concours),c'est la féminisation de la médecine: autrefois les hommes étaient très majoritaires dans les promos alors que maintenant c'est le contraire et ,avec raison,les femmes médecins ont voulu garder du temps libre pour la famille car nous ne sommes pas encore dans une société égalitaire et l'homme au foyer reste une bête rare.Ces femmes médecins choisissent en générale une spécialité ou une carrière hospitalière et la médecine générale fait peur,surtout en campagne.

Finissons par les études: notre génération avons tous eu des souvenirs mémorables avec des patrons internistes qui étaient des pédagogues sévères mais extraordinairement efficaces dans leur enseignement, particulièrement à l'hôpital où on enchainait les gardes pendant lesquelles les infirmières nous faisaient tout faire,où nous étions souvent seul comme médecin de nuit et je vous garantis que c'est une expérience irremplaçable.Quand on réveillait le patron en pleine nuit,il fallait que ce fut pour de bonnes raisons , sinon,nous  nous faisions démonter en public.

Nous nous lancions dans les remplacement dès la fin de la sixième année,avec la peur au ventre et le Vidal en bandoulière.Que d'expériences,quelquefois aux dépends des malades mais nous avions notre expérience des gardes hospitalières pour nous rassurer,c'est certain,mais quelle formation!!

Actuellement,les enseignants sont des techniciens de la médecine,les spécialités devenant de plus en plus pointues et les bons internistes(des super médecins généralistes) disparaissant au fil des années.

- ensuite je vous parle du métier de Médecin Généraliste qui n'est pas un vrai métier,enfin,qui n'était pas un vrai métier mais une vraie vocation.Tous ceux qui ont connu la médecine de campagne auront les mêmes souvenirs que moi:

Tout d'abord les visites à domicile: c'est vrai que j'en faisais trop au début de mon activité et c'était épuisant de courir la campagne,surtout l'hiver avec la neige et leur nombre s'est réduit fortement vers la fin. J'apprends maintenant que nombre de médecins ne veulent plus du tout se déplacer ou viennent 48h après un appel pour un enfant qui a 40 de fièvre.Or la visite m'a énormément appris des malades,de leur mode de vie,de leur caractère au foyer,de leurs passions et tout ceci a été important pour la manière de les aborder ensuite et de les soigner.Tous les patients qui viennent à la consultation se ressemblent dans leur habillement et dans leur comportement et cela manque souvent de chaleur humaine.Il faut toujours avoir vu un patient fidèle au moins une fois dans son environnement personnel pour mieux le comprendre.Être reçu avec un bon café,une bonne tarte aux pommes ou une assiette de frites était toujours un bonheur.

Et puis,rendre visite aux plus anciens,ceux qui vont du lit au fauteuil et du fauteuil au lit , comme disait Jacques Brel,c'était toujours un plaisir extraordinaire .Je leur ai réglé leur télévision,ramené des médicaments de la pharmacie dans mes débuts avant d'être remplacé par l'infirmière ou le facteur,réglé des problèmes administratifs,appelé leurs enfant pour donner des nouvelles,etc,etc, comme je suppose beaucoup de médecins de campagne.J'ai connu tous les secrets de famille,j'ai participé aux joies et aux peines et j'ai toujours eu l'impression de faire vraiment partie de la famille.

Alors,certains diront que ça n'a rien à voir avec la médecine,et ils n'auront pas tort mais pas non plus complétement raison car ,pour moi,soigner toute une famille demande souvent beaucoup de psychologie.Et connaître son public,et l'aimer avec une connivence de plusieurs dizaines d'années quelques fois,induit un acte médical autre qu'un simple acte technique.

J'ai eu récemment une jeune fille au téléphone ,que je soignais quand elle était toute petite et qui m'a appelé pour que je lui donne un conseil car elle voulait faire médecine,ayant un excellent souvenir de nos rapports passés,presque filiaux m'a t-elle dit.Je ne lui ai donné qu'un seul conseil,ni technique,ni médical,ni professionnel,non,je lui ai simplement dit que pour faire ce métier,il fallait "aimer les gens",car sinon,on s'emmerdait.Je ne me suis jamais ennuyé dans ce métier,mais je me suis fait avalé,bouffé,par mes patients et j'ai connu le burn out final qui a nécessité mon arrêt.Mais je l'ai fait parceque mes patients étaient devenus un peu ma famille.

Mais que de plaisir chaque jour de retrouver des très jeunes,des très vieux,des couples,des ados (j'adorais et j'adore toujours les ados) avec des réflexions déjantées qui me plaisaient et qui m'amusaient (je me souviens d'un gamin de 14 ans qui ,en consult,m'a dit un jour:" tu dois te faire chier toute la journée dans ton cabinet " !!!)  Et puis,il y a les histoires extraordinaires qu'on ne connait qu'en médecine générale et je vous invite à lire cette histoire que j'ai raconté il y a quelques années et qui m'interroge encore aujourd'hui:

 

J'ajoute à cette histoire vraie que vous venez peut être de lire que peu de temps après,je suis remonté en Picardie.Évidemment,vous me connaissez,je suis allé sonner à la porte de Monsieur D.Il m'a accueilli avec un plaisir non dissimulé.Nous avons discuté une demi-heure ,il était en grande forme et se souvenait de tout.Qu'en dîtes-vous ?

J'ai beaucoup d'autres histoires que je raconterai peut être un jour mais il m'est difficile de passer à l'acte maintenant car les familles peuvent se reconnaître ,étant beaucoup lu dans la région où j'ai exercé.

Et la médecine dans tout cela ? et bien elle est là et bien là.Car bien connaître ses patients,faire des petits actes techniques comme les sutures,les ECG,les frottis,les infiltrations,et surtout ne pas envoyer tous les patients que l'on connait pour leur grande anxiété dans les méandres des spécialistes ou diverses hôpitaux est irremplaçable pour les familles qui vous font confiance.Tous les médecins de campagne ou les médecins de famille vous diront la même chose.

La médecine a tendance à évoluer vers un acte technique purement et simplement.Dans mon village Picard,il n'y a plus de médecin et c'est SOS Médecins qui a souvent pris le relais,ou les gros cabinets de groupe de la ville de Saint Quentin,cabinets dans lesquels le patient n'est jamais certain d'avoir le même médecin.

Peut-être que c'est bien comme cela et que les générations montantes sont satisfaites d'avoir encore la chance de trouver un médecin ? peut-être !

Peut-être que les médecins ,je veux parler des jeunes médecins,qui n'ont pas connu notre activité trouvent la leur satisfaisante ? peut-être !

Peu-être que la médecine est-elle devenue une marchandise comme une autre ? peut-être !

Peut-être que la société qui a perdu son curé,son instituteur, a perdu également son médecin,tous n'étant pas forcément des notables mais souvent des repères ? peu-être !

Toutes ces transformations de la société vont de pair avec,pour moi,une société plus égoïste,comme je l'ai dit lors de mes voeux Pugétains( que vous pouvez lire dans un article précédent),une société dans laquelle on se confie moins car on a moins confiance,une société où le partage disparaît,une société dans laquelle TOUT a une valeur marchande.

Aujourd'hui,si le miracle apparaissait sur ma route pour retrouver mes 25 ans,je recommencerais exactement le même parcours et je reprendrais le même chemin car cela a été un vrai plaisir et j'avoue avoir beaucoup de mal à expliquer aux jeunes médecins que je rencontre et qui pensent sans doute que je suis un vieux con,que je suis un nostalgique,que je suis un passéiste,j'ai beaucoup de mal à leur faire comprendre que j'ai fait le plus beau métier du monde et qu'ils ont tort de l'écarter d'un revers de main , sans m'écouter,car on peut encore de nos jours suivre un tel parcours:il suffit "d'aimer les gens"!!!!!

Partager cet article

Repost0
3 février 2019 7 03 /02 /février /2019 00:46

Nous avons été invités hier soir à une soirée végétarienne avec une petite bande d'amis entre lesquels la bonne humeur,l'amitié,la convivialité et la connivence joyeuse forment le ciment.

Lors de cette invitation ,une interrogation générale fut de mise: quel est l'intérêt d'une telle soirée ?  certains ont avancé que nous allions manger triste ! un débat Watsapp s'est installé sur les motivations d'une telle soirée avec quelques 172 messages en 2 heures,c'est vous dire l'intensité du débat.

Claudine et moi avons joué le jeu et nous avons décidé de faire un rôti végétarien avec ,outre une pâte dorée à l'oeuf,une viande remplacée par un mélange de lentilles,de champignons,de marrons , de noisettes et que sais-je encore.L'essai fait dans la semaine nous a régalé mais aussi rassasié rapidement.C'est fou comme les protéines végétales procurent une satiété rapide.

Le projet fut inhabituel,sympa,marrant,curieux,et le débat s'installa par messages interposés pour connaître tous les ingrédients autorisés,en débusquant tous les compléments au soja ou tofu qui appauvrissent les terres.D'autre part,fallait-il manger des insectes? il fallait éviter la gélatine cachée obtenue par l'ébullition prolongée de peaux ou d'os de porc ou de poisson,des extraits de sardine dans les chips ou carottes râpées, etc etc,tout cela dans la bonne humeur mais avec,en sourdine,des informations générales que l'on ne connaissait pas ou peu.

La soirée dépassa toutes nos espérances et effaça tous nos doutes dès l'apéro avec des falafels ou boulettes de pois chiche à la libanaise,des gougères végétariennes ,le tout accompagné d'un bon vin de Bordeaux,un excellent Médoc de 1976 qui était resté superbe.

Puis arriva,toujours dans la bonne humeur et la bienveillance,une foison de plats végétarien et vegan (ou  plutôt végétalien) avec notre rôti,bien sûr,mais aussi des pois chiches à la crème et des haricots rouges avec épices,tout végétaliens,de poivrons farcis à la crème de courgette,des crêpes aux épinards etc etc .Nous nous sommes tous vraiment régalés ,en essayant de deviner la composition des plats en goûtant absolument à tout. Ce fut un repas très innovant et une découverte pour beaucoup.

Tout était délicieux,goûteux,innovant,et je peux vous affirmer que ce ne fut pas une bouffe triste,ce ne fut pas un repas subi mais un repas de fête,pendant lequel chacun (nous étions une vingtaine) se renseignait pour connaître le préparateur ou la préparatrice du plat,mais aussi quels étaient les ingrédients et quelle était exactement la recette car ce fut en réalité un repas dégustation, extrêmement commenté,très apprécié par tous.

Je ne vous parle pas des desserts,que j'apprécie toujours particulièrement,à base d'amandes,de chocolat végan fait avec le jus des pois chiches cité plus haut ,de cramble aux pommes,bref ,nous avons calé !!

Je vous raconte cette soirée car le végétarisme et le végétalisme sont  dans l'air du temps,pas seulement par les images de souffrance des animaux dans les abattoirs ,mais aussi parce que l'eau est un bien précieuxet que,tôt ou tard,il faudra préserver la planète.Or,regardez ces stats (futura-sciences):

  • 13.500 litres d'eau pour 1 kg de viande de bœuf ;(pas seulement l'eau qu'ils boivent mais surtout pour faire pousser ce qu'ils mangent
  • 5.263 litres d'eau pour 1 kg de coton ;
  • 5.000 litres d'eau pour 1 kg de riz inondé ;
  • 900 litres d'eau pour 1 kg de soja
  • 590 litres d'eau pour 1 kg de pommes de terre
  • 590 litres d'eau pour 1 kg de blé
  • 454 litres d'eau pour 1 kg de maïs grain ;
  • 346 litres d'eau pour 1 kg de banane;
  • 238 litres d'eau pour 1 kg de maïs ensilage ;
    • 25 litres d'eau pour 1 litre de bière.   Alors VIVE LA BIÈRE !!                                             

Je ne fais pas cet article pour vous convertir car je ne le suis pas moi-même et j'ai horreur de l'intolérance mais nous faisons en sorte , Claudine et moi,depuis des dizaines d'années,de manger le moins de viande possible et , depuis quelques temps,avec toutes ces images d'abattoir ,je commence à avoir un sentiment de culpabilité  quand je mange de l'agneau.Nous avons déjà supprimer le veau qui souffrirait et pleurerait quand on le sépare de sa mère.

Je pense qu'on peut manger de la viande de temps en temps mais de très bonne qualité,avec des bêtes qui ont pâturées,qui n'ont pas été élevées en batterie,comme mes poulets que je commande 2 fois par an dans le sud ouest,de 2 à 3 kg,pas beaucoup plus chers que les "merdes " des supermarchés,mais avec une viande très goûteuse.

L'alimentation ne se limite pas à la viande ou au poisson (attention il n'y aura bientôt plus de cabillauds) et pensons aux légumes des circuits courts,de notre petit maraîcher local ou , mieux encore,de notre jardin potager,jardin que je fais depuis 50 ans avec un plaisir non dissimulé puisque j'ai déjà fait quelques articles sur la jardinothérapie.

Manger mieux,buvez un bon vin ou une bonne bière,ne fumez pas et faites un peu de sport comme la marche à pied (c'est tout bête comme sport !!) et vous serez à 80% en bonne santé et heureux (peut-être!).

Il reste une solution pour ne pas manger d'animaux et si vous aimez la viande , c'est le cannibalisme mais beaucoup d'humains sont toxiques  et vous pourriez ainsi tomber malades !!

Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne
Une soirée végétarienne

Partager cet article

Repost0
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 19:02
L'empathie , la compassion et la solidarité
L'empathie , la compassion et la solidarité
L'empathie , la compassion et la solidarité

Dans ma vie professionnelle j'ai naturellement été confronté aux malheurs de mes patients mais aussi de mes amis dans ma vie privé,comme vous sans doute et comme tout le monde,malheureusement.

L'empathie, c'est la capacité intuitive de se mettre à la place d'autrui. Autrement dit, c'est d'être capable de percevoir ce que l'autre peut ressentir dans une situation donnée. Tous les gens hermétiques ne peuvent pas comprendre ce qu'est l'empathie.Réfléchir,penser,juger,pardonner,comprendre,tout cela en se mettant dans la position de son interlocuteur n'est pas donné à tout le monde et je trouve que dans notre société où l'égoïsme prend de plus en plus ses aises,cette qualité disparaît peu à peu.

La compassion, c'est la capacité d'être sensible aux souffrances d'autrui, donc d'être touché par ce qui arrive de triste à quelqu'un d'autre.La compassion n'est pas une qualité mais plutôt un réflexe le plus souvent guidé par la politesse et non par l'empathie .La compassion reste néanmoins un sentiment qui peut faire plaisir car il existe tant de personnes dont l'égoïsme interroge.

La compassion ressemble à:" c'est triste ,je pense souvent à toi" qui signifie souvent une fin de non recevoir sur la fin de la discussion sur le sujet mais l'empathie correspond plutôt à : " comment te sens-tu et comment gères-tu cela ?" où l'on sent immédiatement une discussion qui veut s'engager avec un intérêt marqué pour l'autre.Bref,la compassion induit une affirmation alors que l'empathie est souvent dans l'interrogation où l'on sent un intérêt indiscutable pour la vie et l'état psychologique de l'interlocuteur.

Malheureusement, certaines personnes ne semblent posséder aucune de ces habiletés. Avez-vous remarqué que,de plus en plus, dans les films ou les livres, les personnages de « méchants » sont des personnes incapables d'empathie ni de compassion.  Il est facile de constater que l'absence d'empathie ou de compassion rend les gens égoïstes et créateurs de souffrance autour d'eux.La vie - à l'exception de la leur! - ne semble pas avoir de valeur à leurs yeux,même si ce n'est pas toujours vrai.

Cela dit, la compassion ,un peu,et l'empathie,beaucoup,sont deux qualités humaines qui peuvent pousser à de grandes choses, telles que l'entraide, l'amitié, l'écoute, et parfois même à de grands élans de solidarité comme celui des peuples du monde entier envers les gens en difficulté.On voit cela dans toutes les associations humanitaires comme les restos du coeur par exemple.

Heureusement, l'empathie et la compassion sont deux aspects de notre personne que nous pouvons cultiver. Ressentir des émotions pour le sort des autres permet de créer une société plus juste où il y a de l'entraide. Il ne faut surtout pas calculer l'empathie ou la compassion et se dire que si on aide les autres dans le besoin, on pourra aussi compter sur de l'aide quand on sera en difficulté.C'est une fausse piste et une très mauvaise idée qui engendre la déception et,je dirai même plus ,c'est une tactique pour pervers.

Non,l'empathie et même la compassion doivent être naturelles,sortir de votre âme et de vos émotions spontanées par amitié pour l'autre , par intérêt pour les autres ou encore uniquement par solidarité.Faire du bien aux autres rend indiscutablement joyeux et heureux.

C'est en France qu'il y a le plus d'association caritatives et je m'interroge toujours sur tous les gens qui n'ont jamais ou que peu connu cela.L'esprit de groupe est une source de bonheur,même si les clashs sont souvent au rendez-vous.

Je voudrai vous faire part d'une découverte médicale intéressante (car je suis toujours aussi passionné de médecine): savez-vous que l'empathie  aurait pour origine un gène codant le récepteur de l'ocytocine. Ne vous sauvez pas,j'explique :

L'ocytocine est une hormone féminine présente en grande quantité chez la femme enceinte ou allaitant,elle déclenche les contractions lors de l'accouchement et elle favorise la reconnaissance entre la mère et l'enfant.Il a été démontré que des individus hommes à qui on administrait de l'ocytocine par voie intra nasale présentaient des comportements plus généreux ,témoignant de plus d'empathie qu'un groupe témoin n'en n'ayant pas reçu !! j'en conclu que les femmes éprouvent plus d'empathie que les hommes qui ne synthétisent pas cette hormone et cela peut être vérifié à chaque instant dans  votre vie quotidienne.

C'est terrible de tout ramener à la chimie et à la médecine mais les neurosciences ne sont qu'à leur tout début et je serais curieux de connaître les découvertes futures,même si cela manque de poésie et de rêve! malheureusement je serai sûrement à cette époque,digne de compassion !!!

 

 

La compassion devient une variante du mépris dès qu'elle informe à elle seule notre rapport à autrui à l'exclusion d'autres sentiments comme le respect,l'admiration ou la joie (et j'ajouterai,l'empathie)

 

                                                 Pascal Bruckner

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 07:53

Monsieur le Président,

Que de violences de part et d'autre ! que de découvertes fait par les politiques de tous anca  sur l'état du pays et la vie des Français ! on croirait qu'ils viennent d'une autre planète.Pourtant,dès le début,le modeste Maire de campagne que je suis avait compris et fait un article sur mon blog en disant que ce mouvement était un mouvement de fond.

http://www.leblogdunpicardenluberon.com/2018/12/un-petit-tour-de-rond-point.html

Et puis,bien entendu,il y a ceux qui exploitent l'actualité et , ce faisant,ils exploitent la misère à des fins politiques.Ce sont bien entendu les extrêmes, comme d’habitude.

J'invite tous les dirigeants de notre beau pays,mais aussi tous les responsables de la vie de la cité à se rendre dans un local d'une association humanitaire ou caritative , comme "les restos du coeur" mais aussi "Emmaüs" ou encore "Médecins Du Monde " pour parler de quelque chose que je connais bien et que je pratique,pour découvrir la vraie France d'en bas,celle qui souffre au quotidien,souvent sans logement,et nous verrons la réaction de nos dirigeants.Chez ces gens là (comme disait Brel) on ne déconne pas,on survit et il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver du travail car il faut déjà avoir de quoi se loger,s'habiller,se laver et se nourrir.

Et que dire des petits agriculteurs de Provence et d'ailleurs,ces petits ,durs au labeur,avec quelques lopins de terre pour cultiver leurs cerises ,leurs salades , leurs pommes ou leurs poires,sachant que les fruits concurrents arrivent quelquefois du Chili à des prix moins chers! Ils sont souvent en dessous du SMIC en se levant à 6h tous les matins mais ils ne se plaignaient jamais,même s'ils en ont marre.Il en est de même des éleveurs qui eux,en plus,doivent s'occuper de leurs bêtes 24h/24 et 365 jours/365,sans vacances,sans revenus décent.

Les classes moyennes sont en très grande difficulté,les retraités de base serrent les fesses car ils voient leur pouvoir d'achat diminuer alors qu'ils ont cotisé toute leur vie et payé leurs impôts.

Bref,les Gilets Jaunes ont eu le mérite de mettre tout cela en avant,cette France invisible qui souffrait en silence,la France des oubliés,toutes celles et ceux qui ne font pas partie de la start up Nation! ils sont la France de la base,de la province,de la banlieue ,bref,des rond-points.

Monsieur le Président,messieurs les ministres,messieurs les responsables,je suis un légitimiste et vous avez été élus et il n’est pas question de remettre en cause la Démocratie mais vous raisonnez avec ce que vous avez appris à l'ENA dans la promotion Senghor , il a 15 années et votre logiciel interne n'a pas intégré le réchauffement climatique ni les folies de la finance.Vous avez,sans doute, un peu comme moi d’ailleurs,pensé que le numérique allait transformer nos vies, et sans doute les améliorer.Vous avez imaginé,Monsieur le Président, que le ruissellement existait et qu'il fallait exonérer les riches pour qu'ils créent des emplois et je vois aujourd'hui que cette théorie ne tient pas vraiment debout.Elle est valable en théorie,et seulement si vous obligiez les patrons à investir dans l'entreprise la totalité de leurs exonérations d'impôts mais en réalité , que se passe t-il ? ces exonérations vont dans des placements financiers et ne servent à rien ou si peu pour nos usines.

Je répète à l'envi que la société libérale a commencé à perdre la tête quand la bourse a commencé à rapporter plus que le travail.

Nous voyons ce que cela donne aujourd'hui avec le dernier rapport Oxfam qui dit que 26 personnes dans le monde possèdent autant que les 3.8 milliards d'êtres humains les plus pauvres et qu'en France 8 personnes possèdent autant que presque 40% des Français qui tirent le diable par la queue.

Où est le ruissellement ? l'argent coule effectivement,mais dans la besace des nantis presque exclusivement,là est l'erreur de votre jugement.

Monsieur le Président,messieurs les "élites " (hum) , messieurs les décideurs,il faut revoir votre copie de notre future société:

n'abandonnez pas la province !! vous voulez quelques exemples : pas de maternité,pas de poste,peu d'autoroutes,pas de trains,pas de fibre optique,pas de médecins et pas de spécialistes,peu de culture,etc etc et pourtant,le taux d'imposition est le même que tous ceux qui peuvent profiter de tout cela et après,vous pleurez sur la désertification des campagnes.

Préoccupez-vous des sans grade,de toutes ces personnes qui bossent fort pour un SMIC,des femmes à temps partiel,des chômeurs sans qualification( la formation professionnelle est un grand gaspillage) ,occupez-vous de ceux qui ne disaient rien ,les taiseux,et qui sont maintenant dans nos rond points.

Réduisez votre train de vie,ne serait-ce que pour montrer l'exemple.Supprimez les commissions Théodule dont j'ai parlé dans l'article suivant et qui coûtent une vraie fortune et qui sont sans intérêt :

http://www.leblogdunpicardenluberon.com/2018/12/et-si-on-faisait-une-commission-theodule-pour-regler-le-probleme-des-gilets-jaunes.html

Faites travailler tous ces Préfets et autres fonctionnaires de l'état sans affectation .(vous voulez faire travailler les chômeurs mais pas les élites !!)

Respectez les anciens,tous ceux qui ont bossé toute leur vie et qui se retrouvent avec une retraite minable.

Imposez de force toutes ces sociétés qui se gavent:Amazon,Apple,Coca Cola,Facebook etc etc Ils ont un marché juteux en France et ne quitteront jamais notre pays.Soyez fort sur ce sujet !

Enfin,essayez de rassembler et non d'opposer les Français,soyez celui qui saura donner à la France un nouvel élan avec des idées nouvelles mais accessibles à tous en créant une nouvelle société qui nous permettra de sauver l'avenir de nos enfants: manger moins,mangez mieux ,isolez vos maisons,vivons une transition écologique joyeuse,construisez écolo,nous tenons là une source d'emplois importante,mais aussi repensez une nouvelle société libérale du partage,puisque , comme dit Monsieur Legendre,vous êtes trop intelligents.

La croissance à tout prix et en particulier aux dépends des plus précaires est elle indispensable ? réfléchissons à ses travers.La vie des femmes et des hommes doit elle passer par des souffrances vécues  par la domination de quelques-uns ?

Veillez à ce que tout le monde soit irréprochable.Essayez au moins.Je suis Maire,j'ai des indemnités ,mais pas de téléphone portable de la Mairie,pas de bons d'essence pour ma voiture personnelle ,pas d'avantages de repas ou je ne sais quoi.Je ne suis pas un héros,j'essaie simplement d'avoir une éthique personnelle qui me permet de me présenter face à mes administrés la tête haute.Tous les Maires des petits villages à côté de chez moi ont le même comportement et pourtant ils bossent.Vous avez méprisé les Maires pendant une année, et maintenant vous vous servez de nous pour rassembler les Français,soyez cohérents, mais nous acceptons de jouer le jeu et  attention aux résultats. 

Faites en de même avec toute votre cour,tous vos haut fonctionnaires,tous vos technocrates qui ne comprennent rien à la France d'en bas et qui "profitent " des impôts des Français ;balayez tous ceux qui trichent aux dépends de nos compatriotes ,faites tout cela et ayez un discours de rassemblement  en évitant vos petites phrases méprisantes et la France s'apaisera.

Il n’y a pas d’un côté ceux qui ont des diplômes et de l’autre ceux qui n’en n’ont pas, ceux qui sont des intellos et ceux qui sont des manuels, ceux qui manient l’informatique  et les autres, ceux qui ont «  un pognon de dingue » et les plus précaires, ceux qui habitent dans les grandes villes et de l’autre côté les « ploucs » , les soi-disantes  élites et le reste du monde , etc etc , non , il y a les Français et la France que vous êtes chargé de réconcilier , c’est tout ce que le peuple vous demande. 

Respectueusement

Alain Sage

Maire de Puget sur Durance (84360)

 

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 13:49
Les expressions actuelles qui m'agacent mais également qui m'amusent
Les expressions actuelles qui m'agacent mais également qui m'amusent

Vous ne voyez pas de quoi je parle ? de ces expressions que je ne connaissais pas il y a 40 ans et qui ont envahi le langage commun,en particulier au niveau des médias , des politiques et des interviews diverses.

Je vous fais une petite démonstration et vous allez vite comprendre:

"J'ai envie de dire" que c'est pour moi un problème,mais "on ne va pas se mentir "car moi,"j'dis ça j'dis rien ",et en réalité "c'est que du bonheur" et pour moi,"y'a pas de soucis".

Bon,vous voyez là ? vous saisissez ? vous captez ces expressions entendues chaque jour ?Mais comment ces tics de langages apparaissent-ils ? Comment les attrape-t-on et à quoi servent ces mots creux et souvent vides de sens ?

"Vous voyez c'que je veux dire" ? En réalité toutes ces expressions qui n'ont aucun intérêt sont souvent des expressions qui ne servent qu'à maintenir le contact,à éviter le silence .ÉVITER LE SILENCE OU LES SILENCES est devenu impossible dans la société actuellement,vous savez ce silence qui auparavant rassemblait dans une même réflexion et qui est devenu gênant de nos jours.

Avez-vous remarqué qu'un silence de plus de 3 secondes à la télévision est insupportable pour les journalistes.Ils vous contaminent,ils vous pervertissent.Respecter un silence c'est respecter l'autre,c'est aussi respecter la nature qui a son mot à dire quand on est en extérieur,avec le bruit du vent et des oiseaux.

Bref,tu vois,"c'est clair","au jour d'aujourd'hui",et "à un moment donné",il faut respecter le silence.Vous voyez je peux cumuler en ne disant pas grand chose.J'aurai pu dire:" respectons le silence ".

"Au jour d'aujourd'hui" est un pléonasme sans intérêt.Pourquoi ne pas dire "à demain demain d'main " c'est vraiment n'importe quoi.

"Je suis sur Puget","y'a pas de soucis"!! car maintenant on ne vit plus ou on ne visite plus Marseille,on est sur Marseille."Y'a pas de soucis" est une litote qui veut dire "d'accord " ou même "de rien "tout simplement.

"Au fond" et "en fait "débutent souvent les phrases et les annoncent et les renforcent.Les petits se les arrachent car cela les stabilise et leur donne une certaine confiance.

"Ça va l'faire","voilà".Alors là on touche à l'apothéose avec "voilà ",popularisé par les footballeurs lors de leurs interviews.Pas une seule phrase ne se termine pas par "voilà" car ce mot indique ou indiquerait la fin de la phrase ou mieux , la fin de la conversation.Ça n'a pas de contenu informatif, mais c'est pour montrer à l'autre son impuissance à parler plus, dire ce qu'on voulait dire simplement."Voilà " est en passe d'envahir le langage populaire car je l'entends maintenant à tous les coins de rue !! tiens ! "tous les coins de rue " ne serait-il pas mon expression à moi ? Pan,sur le bec,comme dit "le Canard Enchainé " quand il a tort!!

Je vais "juste " terminer (que vient faire le juste là-dedans) par le mot "bon courage "que j'entends très souvent en ce moment.Cette formule qui est en passe de supplanter le "bonne journée" peut être vécue par celui qui le reçoit comme totalement péjoratif et condescendant. Lorsque l'on souhaite "bon courage" à quelqu'un c'est que l'on estime que cette personne va passer une journée difficile. C'est vraiment une expression que l'on devrait utiliser avec tact et modération,deux termes qui sont passés à côté de notre société actuelle.

"Voilà". "C’est clair "? "Y a pas de soucis "? Alors, "bon courage" ! "A plus" ! Et bonne fin de journée !

Et si vous voulez vous marrez en lisant un compte rendu de sport et plus particulièrement de foot,regardez SOFOOT.com sur le web.Inénarrable !!

Les expressions actuelles qui m'agacent mais également qui m'amusent

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 20:35
Mes Voeux pour Puget
Mes Voeux pour Puget
Mes Voeux pour Puget
Mes Voeux pour Puget

Mesdames et Messieurs , Bonjour

Nous venons de laisser derrière nous une bien triste année avec tout d’abord le décès de Jean Daniel Duval,qui a été notre premier adjoint pendant 4 mandats complets  et qui nous manque terriblement maintenant au quotidien,non seulement par le travail qu’il abattait en tant que ministre des affaires étrangères de Puget comme j’avais coutume de le dire  mais aussi par sa gentillesse,sa serviabilité et sa gouaille méditerranéenne. Jean Daniel,tu nous manques énormément.

Danielle Faidy  l’a remplacé et nous connaissons tous également son sérieux et la qualité de son travail mais elle est également en difficulté mais, j’en suis persuadé,elle va gagner son combat.Elle va d’ailleurs déjà un peu mieux .

Je pense également à toutes les personnes malades ou en difficulté et à tous ceux qui nous ont quitté en 2018 et à leur famille.

 Notre commune,elle , se porte bien.Je n’ai pas l’habitude de faire de l’autosatisfaction mais je vais quand même vous faire un petit bilan des travaux de l’année précédente .Je  vous signale que tous ceux qui étaient programmés pour l’an dernier  ont été tous réalisés par le conseil municipal en 2018 

Vous avez tous vu la réfection de la montée du village,la D117,qui a été refaite par le Conseil Départemental que nous remercions.J’en profite au passage pour remercier le Conseil Départemental  représenté aujourd’hui par ses Vice Présidents ,car,sans la contractualisation  qui nous aura permis de réaliser plus de 180000 euros de travaux en 3 ans , nous n’aurions pu continuer tous nos travaux d’investissement. Cette voie,la D117, a donc été déclassée et est maintenant devenue communale.

Nous avons profité de la présence des engins pour goudronner le parking de l’école et de la salle des fêtes.Ceci a été fait grâce à la subvention de 20000 euros de LMV  que nous remercions aussi . Je dois dire combien notre adhésion à LMV nous apporte beaucoup.Bien entendu , ce n’est plus l’ambiance à 7 de la CCPL mais j’avoue que les relations sont très bonnes à LMV. Certes il y a beaucoup, beaucoup de réunions mais elles sont toutes très intéressantes car il en va de l’avenir de notre région.

L’ancienne Mairie est devenue une bibliothèque enfants  pour l’école,le centre de loisirs et bien entendu Sylvie Speck qui continue l’apprentissage de la lecture à haute voix .Il y a également une salle de projection à l’étage et tout le mérite de cette rénovation en revient à Danielle Faidy .Je vous invite à aller visiter ce magnifique endroit pour les enfants que nous avons laissé ouvert cet AM. Ceci jouxte le Temple rénové également il y a quelques années pour en faire une salle de concert et d’expo (Attention le concert de demain du Trio Mistral et d’une Soprano se fera dans l’église à 11h suivi d’un pot au commerce du portalas et nous remercions Azalia et Steve)

A propos de l’église, nous avons retrouvé ,ou plutôt , Danielle Faidy a retrouvé 2 tableaux magnifiques,la Sainte Famille et la Flagellation du Christ Elle a fait une demande de subvention de restauration à la commission Gagnère gérée par le Département.Nous avons été gâtés et le reste à charge pour la Mairie après restauration  sera de 710 euros (à noter que la restauration sera faite par une dame de Puget,pur hasard,car elle a été recrutée par la commission Gagnère)

Une atmosphère chaleureuse et amicale, mais également studieuse, règne à l’école ainsi qu’au centre de loisirs.Les enseignantes et les animateurs du centre de loisirs travaillent main dans la main et les presque 90 petits en profitent ainsi que les parents.Je les remercie car je répète à l’envi que seule l’éducation peut  sauver une société qui a perdu ses repères

 Nous travaillons à rendre la cantine le plus bio possible ou au moins en travaillant avec des circuits courts.

Les enfants viennent d’être équipés de tablettes numériques.

Le jardin potager partagé entre l’école , le centre de loisirs et les anciens de la commune démarre avec un peu de difficulté et c’est normal,mais il existe et va reprendre au printemps.Avis aux amateurs qui veulent guider les petits dans la polyculture potagère.

L’espace vert situé près du stade multisports va être aménagé dès le printemps avec multiples bancs et tables ainsi que différents jeux d’extérieur s’adressant plus aux ados.

Le terrain situé près du terrain de foot est préempté au PLU et sera transformé en parcours de santé et terrain ludique pour enfants et adultes.

 Venons en au centre village.Les 8 appartements se terminent et je pense que ce sera vraiment une belle réalisation avec des enduits de couleurs différentes qui feront penser à des maisons de village et donneront une touche finale à notre magnifique réalisation (un peu d’auto satisfaction ne fait pas de mal).Nous faisons confiance à l’architecte du projet, Céline Foppiani

Les maisons du centre sont presque toutes terminées sauf une et il nous restera à mettre en résine de couleur sable le bout de route goudronnée situé en face de la mairie et du commerce,entre les deux parkings, pour harmoniser et donner une touche finale au projet  mais aussi pour donner une impression de route semi piétonnière et ainsi ralentir les voitures.

Je voudrai dire une mot sur le commerce :"je voudrai dire"(comme disait souvent JDD) que Azalia et Steve progressent de jour en jour et s’adaptent formidablement bien à notre village ,en particulier avec des bons petits plats pas chers mais aussi avec des services aux personnes agées ainsi qu’un salon de coiffure de plus en plus fréquenté.Les repas de groupe pour les associations,les familles ou les amis  sont de plus en plus fréquents et extrêmement appréciés .Merci à tous les deux.

Alors quels sont les projets 2019 me direz-vous ? et bien il y a tout d’abord , avec l’aide financière et logistique de LMV  et du Département au travers de la contractualisation, le remplacement des containers par des containers semi enterrés qui nous permettront,nous l’espérons d’éviter les dépôts sauvages inadmissibles constatés cette année.(et je ne parle pas des imbéciles qui ont mis des clous et des barbelés au point d’apport volontaire des Borrys)

Le PLU,lui, sera approuvé fin mars environ et je vous invite à venir remplir le cahier mis à votre disposition en Mairie par le commissaire enquêteur.Je vous rappelle que,grâce ou plutôt,à cause de la loi ALUR ,nous avons perdu 10 hectares de surface constructible : c’est n’importe quoi. Appliquer la même loi pour les grandes villes et pour la campagne est d’une idiotie sans nom puisque si les gens ont fait le choix de venir vivre à la campagne ce n’est pas pour se retrouver en ville. D’ailleurs,je voudrai en profiter pour vous dire que notre ambition n’est pas de continuer à développer le village à outrance mais de maintenir assez d’enfants pour alimenter l’école et surtout de garder notre esprit de village à la campagne comme je le dis si souvent.

Maintenant le village a terminé sa restructuration avec un vrai centre en haut avec la Mairie et le commerce polyactivités qui permet de se retrouver autour d’un verre dans un superbe décor puisque la vue va jusque la forêt de cèdres ,un véritable centre qui laisse un très bon souvenir aux visiteurs et avec en bas du village,un pôle loisirs et culturel avec l’école,le centre de loisirs,le city stade,le tennis,le jardin potager,le terrain de pétanque,l’espace vert bientôt aménagé ,la bibliothèque enfant,le Temple rénové,la salle des fêtes remasterisée (ouf)

Le bilan final sera fait lors des vœux de l’an prochain mais sachez que les impôts proprement communaux n’ont augmenté que de 6 pour cent en 11 ans ,avec des taux très bas.

Nous vivons en dehors du temps,en dehors des événements douloureux qui se passent actuellement en France. Néanmoins,nous comprenons et nous avons décidé de mettre à votre disposition un cahier de doléances situé en Mairie et que vous pouvez remplir aux heures d’ouverture de la Mairie.N’hésitez pas mais évitez les observations vindicatives pour plutôt faire des propositions constructives.

Je voudrai parler aussi du Conseil Municipal et du Maire que je suis depuis 11 ans. Nous avons toujours travaillé main dans la main , même si nous avons eu des désaccords et c’est normal,le débat étant nécessaire, et je remercie tous les membres du conseil pour la solidarité que nous avons eu quand nous avons traversé des moments difficiles.

J’entends ça et là des remarques comme quoi les Maires auraient le blues et ne pourraient plus rien faire. Personnellement je dis que c’est faux.Nous avons pu restructurer le village sans problème et notre dette est faible puisque qu’elle ne comprend que l’emprunt de l’école fait en 2008.Je pense qu’il faut faire très attention aux dépenses pour pouvoir faire des travaux sans augmenter les impôts et c’est lors de ces petits travaux que les conseillers sont sur le terrain pour travailler et pas seulement décider.Nous avons un porte monnaie à gérer et les économies faites d’un côté permettent des améliorations et des travaux de l’autre.Il n’y a pas de secret. Merci les amis,vous avez été formidables.

Je voudrai remercier également les employés communaux qui permettent le bon fonctionnement de la Mairie,de l’école,du centre de loisirs  et de la voierie.Merci à toutes et à tous

Je termine en remerciant les associations qui sont l’épine dorsale de notre vie sociale et , comme j’ai coutume de le dire,trouvez moi une activité qui n’existe pas à Puget.Puget Loisirs et Alter Ego  permettent à tous les Pugétains mais aussi à nos voisins une certaine forme de partage.Le partage de se retrouver et de passer un moment ensemble.De même l’APE nous aide beaucoup ,en faisant des manifestations (pas de gilets jaunes) pour diminuer les frais de la commune en payant les voyages des enfants en bus par exemple et je remercie ses représentants. Donkilido,notre chorale,se porte très bien et fait des concerts un peu partout avec bonheur et je n’oublie pas le dressage des chiens avec Gaïta pitchoun.

Un petit coup de coeur pour Solidarité Plus de Danielle,qui aura son AG le 2 et qui permet de donner à manger aux enfants d'une école du Burkina jumelée avec l'école de Puget.Nous comptons sur vous.

Enfin,je remercie la gendarmerie et les pompiers avec qui nous avons d’excellentes relations ,merci pour tous les services rendus à la commune.

Quand à moi,et là,je vais être sérieux,rêveur et philosophe, personnellement,j’aimerai,dans l’avenir, retrouver ,une autre société avec d’autres paradigmes une société  qui remplacerait l’actuelle, moribonde, affligeante et égoïste  et je rêve que le sens de l’humain , le sens du bien commun ,du bien-être et de la bienveillance soient les seuls et uniques axiomes de la construction sociale du futur.Mais je rêve un peu,non ?

Tout le conseil municipal et moi-même vous souhaitons une excellente année 2019 avec la santé d’abord,bien entendu,mais aussi une vie de partage dans notre commune avec vos voisins, votre famille ,vos amis ,les associations du village et,pourquoi pas,la Mairie.

Bonne année à toutes et à tous.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2019 5 04 /01 /janvier /2019 10:28

Je suis allé quelques jours à Madrid pour le jour de l'an.Je l'avoue,j'étais sceptique.Cette ville située à 660 mètres d'altitude,au milieu d'un territoire hostile ne m'emballait pas.

Je me suis trompé.Madrid est une ville avec un patrimoine très riche dont je vais vous parler,des artères aérées car boisées,des parcs nombreux et vraiment très agréables,des ambiances de village au gré des quartiers  mais tous aussi attirants les uns que les autres,un centre ville tout piétonnier et une Puerta del sol,la porte du soleil,d'où partent toutes les rues et qui est le rendez-vous de tous les Madrilènes,chaque soir ,365 jours par an et particulièrement le 31 décembre,bien entendu.

Tout d'abord,il y a 3 joyaux à Madrid,les musées du Prado,de la Reine Sofia et le Thyssen et vous y ferez une véritable orgie culturelle: Certains Goya que j'ai trouvé superbes,comme la Maja (photo) ,des Caravage ,la soeur de Mona Lisa ,la Joconde,fait par un élève de Léonard de Vinci ,les Ménines de Vélasquez si mystérieuses,et surtout le choc que m'a provoqué Guernica de Picasso.Je connaissais , comme vous,cette toile,mais voir ses 8mètres par 3.50 est une véritable découverte avec les images de la souffrance et de la mort, avec des membres sectionnés,des visages torturés,des bouches béantes tout en gris et noir pour augmenter la sensation de douleur,excepté une fleur symbolisant l'espoir du lendemain.

Un jour Picasso la légende raconte que était devant son tableau,à côté d'un touriste Allemand qui lui a demandé :" c'est vous qui avait fait cela ? " et Picasso a répondu du tac au tac : "non,c'est vous",faisant référence au bombardement Allemand sur Guernica,ce petit village Espagnol qui a fait 2000 morts,tous des civils.Une émotion indiscutable.

Madrid,c'est aussi un véritable concours d'architecture de rue,surtout dans la Grand Via où chaque immeuble impose le regard du détail.

Madrid,ce sont aussi des parcs à n'en plus finir avec des monuments partout,un magnifique lac et une verrière splendide.

Madrid est entré dans la modernité avec quelques immeubles de type gratte ciel tous magnifiques et tous symboliques.

Madrid c'est enfin un style de vie,à l'Espagnol bien sûr,c'est à dire dans la rue jusqu'à pas d'heure où l'on peut voir une véritable marée humaine  qui bat le pavé et déboule de toutes part à toute heure.Madrid,ce sont des gens qui mangent TOUTE la journée,de 9h à minuit les restos sont pleins,les tapas sont à chaque coin de rue et nous nous sommes surpris à déjeuner vers 16h au lieu de midi et de diner vers minuit , sans vraiment se rendre compte du décalage (c'est en rentrant que cela a été difficile).Les matinaux seront aux anges car les rues sont désertes.

Madrid c'est le Flamenco dans la rue (photo) et à toutes les sauces.

Madrid,c'est la Puerta del Sol,cette place emblématique où le Real de Madrid se réunit à chaque victoire avec ses socios mais surtout où les Madrilènes se rejoignent chaque soir pour discuter,boire une sangria avec une tapas.

Madrid c'est aussi la plaza Mayor,datant de 1617 où les gravures restent superbes,cette place servant aux exécutions mais aussi aux manifestations populaires.

Madrid c'est déjeuner avec les churros qui tiennent debout seul dans un bol de chocolat épaissi à la fécule de maïs et délicieux.(photo)

Madrid,c'est une ville très propre avec des Madrilènes qui font la queue tranquillement,sans tricher,aussi bien pour manger que pour faire la fête.

Je connais assez bien l'Espagne,surtout Barcelone ,bien sûr, mais aussi la magnifique Andalousie et la Galice mais Madrid et ses quartiers populaires ,très différents les uns des autres,ses ruelles et ses Plazas me plaisent bien également,car il m'a vraiment sembler que c'était une ville où il fait bon vivre,avec une jeunesse débordante de vitalité.

Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid
Madrid

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 19:32
Mes vœux pour 2019

Et oui ,1946,1957,1964,1971,1973,2003,2008 et peut-être 2019 seront les dates importantes de ma vie. Quelles sont les vôtres ? Réfléchissez au déroulement de votre existence et demandez-vous quelles sont les dates qui vous ont marquées.

Ceux qui me connaissent savent que 2019 sera difficile comme les deux années qui viennent de passer mais je reste debout .

Je continuerai à être près de vous car je n’ai jamais été du genre à laissé tomber  mes copains ni mes patients ni mes amis , non, jamais.

De même je continuerai à être près de mes amis de Médecins Du Monde car j’en ai besoin, besoin de cette âme d’entraide et de générosité incomparable.Et que dire de ceux qui ont besoin de nous et qui nous font confiance . MDM c’est 97% de bénévoles, ne l’oubliez pas avant de faire vos Dons.

Je souhaite que notre société brutale et lâche soit remplacée par le sens du bien commun ainsi que celui du bien être pour aboutir à  une société plus juste ,moins égoïste et plus humaniste .

Enfin, à toutes et tous avec qui j’ai ce lien invisible, récent ou ancien, je vous souhaite beaucoup de bonheur pour 2019, bonheur parmi vos proches, familles ou amis, bonheur dans votre vie professionnelle et bonheur dans le partage.

Je vous embrasse.

PS: je reviens de Madrid et je vous fais un article cette semaine pour vous raconter cette magnifique ville 

 

 

Mes vœux pour 2019
Mes vœux pour 2019
Mes vœux pour 2019
Mes vœux pour 2019
Mes vœux pour 2019

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2018 2 25 /12 /décembre /2018 11:39
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes
Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes

Nous avons tout entendu sur cette crise des gilets jaunes.Enfin,certains croient avoir tout entendu, en particulier nos chers technocrates,nos dirigeants très intelligents,que dis-je , supérieurement  intelligents,comme dirait le gendre du Président (sic).

Je croyais bien connaître la situation mais j'étais loin du compte et loin de cette lame de fond qui secoue la France (je ne parle pas de ces imbéciles de casseurs ni de ceux qui font de la récupération politique mais des simples quidams qui en ont marre.)

DONC,je revenais de l'hôpital d'Avignon et j'ai fait un tour de rond-point et même plusieurs tours avant de m'arrêter pour discuter le bout de gras ,satisfaire ma curiosité et j'ai entendu tellement de problèmes que j'ai eu du mal à tout noter:

1- j'ai vu une dame , à temps partiel,qui gagnait 920€ / mois,seule,qui avait un loyer à 530€,une APL à 103€ ,210€ de carburant et donc environ 300€ pour vivre pendant un mois

2- j'ai vu un cadre qui avait 2200€ par mois,marié à une dame qui gagnait 1250€/mois ,qui semblait assez aisé mais qui faisait 70h par semaine et en avait marre de se faire ponctionner.

3- j'ai vu un patron d'une petite entreprise écrasé par les charges

4- j'ai vu une femme gilet jaune qui n'en avait que contre les hommes politiques,pas tous,mais ceux qui trichent et s'enrichissent aux dépends du peuple et qui m'a répété X fois son incompréhension de voir encore des gens du type Balkany pouvoir encore être aux manettes.La radiation à vie,c'est cela qu'elle veut Geneviève!

5- j'ai vu des gilets jaunes POUR l'écologie mais pas à leurs dépends mais aux dépends de ceux qui polluent.

6-j'ai vu une personne qui payait beaucoup d'impôts et qui ne refusait pas de les payer mais qui ne comprenait pas pourquoi les prélèvements étaient en France les plus élevés du monde (plus de 46%) sans comprendre où passait son pognon puisque (en vrac):

* les routes sont de plus en plus mauvaises .On a privatisé les autoroutes et Vinci se goinfre !!

*les facteurs ne sont plus ce qu'ils étaient (et la poste non plus)

*on a supprimé la maternité de sa ville

* pendant que je suis sur la santé,il faut 6 mois pour avoir un RV d'ophtalmo à l'hosto où les infirmières sont en burn out

*la sécu n'en peut plus (et certains en profitent car nous sommes aussi les champions du monde des arrêts de travail,surtout chez les fonctionnaires "source INSEE")

*les trésoreries ferment et il faut faire 20 bornes pour y aller

*on a supprimé la gare de sa ville (pertuis) et donc les trains qui vont avec.Idem pour tous les transports.

*l'école française arrive dans les derniers au classement PISA alors que le nombre d'enseignants par élève est un des plus élevé)

*la police est au bout du rouleau car pas assez nombreuse dans le bordel ambiant

*les aéroports sont privatisés

*le budget de la culture baisse (alors que l'ignorance est sans doute une ,sinon LA plus grande source d'inégalité)

*essayez d'avoir France Télécom (ou Orange) au téléphone pour un renseignement ou une réclamation et vous vous dirigerez tout droit vers une dépression nerveuse (à noter que 3 plaques en fonte de France télécom ont été volées il y a un mois à Puget,laissant un trou béant sur la route d'un mètre 50/80 cm,avec un accident à la clé mais France Télécom ne bouge pas un petit doigt)

*idem pour EDF

Bref,bref... où passe donc le pognon m'ont dit les gilets jaunes ????

Peut être dans un certain gaspillage des services de l'état comme dans les commissions théodules ,pour placer les copains,que j'ai décrit ici:(faites un copier coller si le lien ne marche pas))

http://www.leblogdunpicardenluberon.com/2018/12/et-si-on-faisait-une-commission-theodule-pour-regler-le-probleme-des-gilets-jaunes.html

7-Un autre gilet jaune m'a parlé de la croissance,nécessaire aux puissants mais surtout nécessaire à alimenter les dividendes.

8-Une dame , plus pâle que jaune car un peu fatiguée m'a parlé du début de la crise vue par sa famille:" c'est quand les gens ont gagné plus d'argent en achetant des actions plutôt que de gagner leur vie par le travail que les problèmes ont commencés"

9-Une petite bande m'a intégré à leur discussion qui portait sur les institutions ,les élections et le RIC.J'ai essayé de mettre mon grain de sel en ayant le malheur de dire que j'étais Maire de mon village.J'ai alors vite été cloué au pilori mais gentiment je l'avoue,car je représentais l'autorité et la décision.

10- un plus technique m'a dit qu'il ne comprenait pas pourquoi la TVA était l'impôt qui rapportait le plus et qui impactait TOUT le monde,ensuite in y avait la CSG qui impactait TOUT le monde ,puis l'impôt sur le revenu qui n'impactait que 50Ù des gens et enfin les taxes sur l'essence qui impactait TOUT le monde,d'où sa conclusion:où est la justice fiscale,surtout que les dividendes ont une imposition plafonnée et je dois dire que sa démonstration fut imparable.

11- j'ai rencontré plusieurs retraités qui avaient perdu du pouvoir d'achat et qui devaient se restreindre et surtout,qui ne pouvaient plus aider leurs enfants.

Personnellement,pour déconner et provoquer un peu j'ai dit que j'avais été trop intelligent et trop subtil comme je l'ai entendu dans la bouche d'un député (ou maintenant plutôt d'un dépité) cela a fait rire l'assistance et j'ai essayé de ferrailler sans succès et là,je me suis vraiment rendu compte qu'une lame de fond se profilait à l'horizon et que notre système était à bout de souffle.

J'ai aussi entendu cela :

1-Peu de monde décide pour beaucoup trop de personnes (c'est sans doute aussi le cas dans ma Mairie mais c'est le système qui veut cela)

2-il n'y a pas assez de service public mais il y a trop de chefs,trop de planqués,trop de décideurs qui ne décident rien du tout sauf de leur salaire.

3- comment fait Carlos Ghosn pour dépenser autant d'argent (même s'il a peut être été victime d'un putsch de Nissan ) ? à quoi cela sert-il ? et en plus il triche,incroyable !! cela  a fait beaucoup de mal.J'ai répété que mon cher père disait qu'on ne mange qu'un beafsteack par repas

4-pourquoi dois-je justifié toutes mes dépenses pendant toute mon activité libérale alors que nos décideurs n'ont pas à le faire.Prenons exemple sur les pays nordiques.

5-Quel gâchis qui dure depuis 40 ans m'a dit un gilet jaune.

La révolte est là,transcendée par le désespoir,désespoir de n'espérer aucune amélioration dans le futur,désespoir pour les enfants et les petits enfants (ascenseur social en panne) ,désespoir due à une classe politique qui ne comprend rien et qui ne peut pas comprendre comment vivre avec 1000€/mois(et souvent moins),désespoir de voir du gaspillage en haut lieu,désespoir de ne plus avoir de loisirs en dehors de la télé et du smartphone,désespoir de l'isolement,désespoir de l'inégalité face à la maladie et à la mort (espérance de vie inférieure à 7 ans pour les ouvriers),désespoir face au chômage qui menace,désespoir face au logement,désespoir de ne voir aucune visibilité pour un avenir meilleur.

Tous les gilets jaunes rencontrés sont plutôt POUR la transition écologique,à condition qu'ils soient "accompagnés" Ils ont tous compris qu'on allait dans le mur mais le redressement ne doit pas se faire à leurs dépends.

Enfin j'ai rencontré quelques politisés,qui essayait de rendre l'HOMME méchant ,non solidaire,raciste, xénophobe,jaloux et donc stupide.Mais ,dans l'ensemble , tout s'est passé dans le calme,même si je n'avais pas mon gilet jaune sur mon pare brise.

Si les gilets jaunes arrivent à scier la branche violente et extrémiste ,à se structurer,à idéaliser une société future possible sans foutre tout par terre,sans tirer sur celui qui réussit mais qui,au contraire ,l'encourage,s'il devient un véritable acteur de la vie sociale,de la vie de la cité,de la vie de la France, et bien,il aura réussi.... mais il y a du chemin à parcourir.

Faites quelques tours de rond-points le samedi ,arrêtez-vous et discutez,vous serez surpris.Personnellement,j'ai eu l'impression de rencontrer la province,la France profonde,la France Rurale en oubliant le parisianisme et les banlieues.

Bonne journée de Noël à toutes et à tous

 

Un petit tour de rond-point et les gilets jaunes

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 11:36
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds
Les pieds

J'ai toujours beaucoup aimé mes pieds.Pas seulement parce que je les trouve bien équilibrés, massifs,comme un bel outil de travail qu'on aime utiliser.(autosatisfaction)

J'ai des pieds romains,contrairement à ma compagne qui a des pieds grecs,plus gracieux mais qui semblent plus fragiles.Pour partir du bon pied et ne pas perdre pied dans les différents sports , il vaut mieux ne pas avoir un pied creux,ni un pied équin,ni un pied plat qui font la fortune des podologues,et bien entendu,ni un pied bot,même s'il est toujours possible de prendre son pied dans un sport adapté.

Médicalement parlant je signalerai le pied d'athlète,dû à un petit champignon qui se développe facilement avec la sueur mais très facilement guérissable.

Pourquoi faire un article sur mes pieds me direz-vous ? et bien parce que je les remercie tous les jours de m'avoir transporter toute ma vie,de ne jamais avoir failli,d'avoir résisté aux entorses et aux fractures,même lors de mon accident de moto où ce sont les seuls qui ont résisté ,de n'avoir jamais été blessés,même dans des raids importants comme dans les ascensions des différents sommets du Mont Blanc ou la traversée de la Suisse à pied ou encore d'un raid Africain en VTT.Mais c'est surtout lors des différents sports que j'ai remercié mes pieds et particulièrement lors de la course à pied car 42,195 km en courant sans souffrir des pieds est un miracle.Et que dire des arrêts intempestifs du tennis ou du foot où le blocage peut engendrer des entorses redoutables.(je ne parlerai pas du bateau où il faut avoir le pied marin)

Merci mes pieds!!! (chez moi ça remplace merci mon Dieu,en ces temps de crèches dessinées au pied levé)

J'ai du mal à comprendre l'expression "bête comme ses pieds",même si ils ne vont que là où on leur dit d'aller.Le pied se gère tout seul,il se redresse en fonction du terrain,il amortit les chocs,il freine,il talonne dans les pierriers,il souffre sous les pointes des danseuses mais ne flanche pas,il jongle dans les cirques etc etc...

La terre est en permanence sous nos pieds,on la foule souvent d'une manière indifférente et quelquefois irrespectueuse.Savons nous combien de petites bêtes nos pieds ont écrasés sans s'en rendre compte ?

Alors je vais prendre mon pied en délirant un peu,au pied levé,avant d'avoir un pied dans la tombe,ça vous fera les pieds !!

il faut toujours avoir pied dans la vie comme dans l'eau,même face aux tempêtes les plus extrêmes,et il faut toujours être à pied d'oeuvre,pour pouvoir,au pied levé,avoir un pied dans la place de notre vie.

Je me souviens de ma pension où,avec un coup de pied,nous étions vite sur pied,nous partions du bon pied de bon matin,sur le pied de guerre,mais aussi sur un pied d'égalité avec notre blouse grise,pour sauter à pieds joints en cours de Français et compter les pieds des poèmes de François Villon,mon poète préféré.

Certains perdaient pied ,souhaitaient être à cent pieds sous terre,et quelques fois mettaient pied à terre ,avant de reprendre pied et petit à petit de retomber sur leurs pieds.

La vie est difficile mais que serions nous sans nos pieds et j'ai une pensée émue pour tous ceux qui les ont perdus où qui sont nés sans ,mais c'est une autre vie,sans aucun doute.Ils ont dû lâcher pied et faire des pieds et des mains pour être considérer comme tout le monde et quelques fois être appareillés.

Attention aux coups de pieds dans les relations amoureuses où il faut plutôt faire discrètement du pied puis danser sans se marcher sur les pieds ou,pour les plus passionnés,se jeter aux pieds de son amour !!

Je ne vais pas mettre pied à terre sans vous parler des pieds et paquets,une spécialité délicieuse découverte en Provence,indispensable pour me remettre sur pied .

Cela m'amuse de penser que les poètes comptent leurs pieds avec leurs mains.

Bon,j'arrête mon délire car je suis un peu casse-pieds,ça vous fera les pieds et je vais me mettre les doigts de pieds en éventail !!

PS:toutes ces expressions ne sont pas prises au pied de la lettre

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2018 6 08 /12 /décembre /2018 17:21
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne
Les états d'âme d'un petit Maire de campagne

Cela fait presque onze ans que je suis le Maire d'une belle commune de Provence,le seul village à la campagne du Sud Luberon,comme je me plaît souvent à le dire.

J'entends ça et là les états d'âme des Maires de France,qui ne se représenteraient pas (conditionnel!!) en 2020 pour diverses raisons,toutes à peu près aussi fausses les unes que les autres et je vais m'en expliquer.

Tout d'abord,pour être Maire d'un petit village il faut aimer les gens.Je dis souvent cette phrase car c'est le conseil que je donnais aux jeunes ados qui venaient me voir pour avoir de ma part des conseils pour faire des études de médecine : aimer les gens est la condition minimale pour faire un bon médecin généraliste.C'est la même chose pour être Maire,aimer ses administrés,même quand ils vous enquiquinent,est la condition minimale pour être Maire.

Car la relation humaine est indispensable pour partager la vie de quelques centaines d'âmes comme à Puget (ou à Lesdins ou même à Beaurieux,les 3 villages de ma vie).Partager,partager et encore partager,les naissances,l'école,les associations,les loisirs,les mariages,les divorces,les achats de maisons,les constructions,les difficultés financières,les problèmes de santé,les soucis avec les voisins,la vieillesse et enfin les décès.Tout ceci est le quotidien d'un Maire de campagne qui doit s'occuper des problèmes de ses administrés et il faut ajouter,l'entretien du village,l'équilibre financier de la commune,les travaux,les innovations pour l'avenir,les infrastructures,l'urbanisme,les syndicats comme l'eau,la forêt,la Durance,l'électricité et enfin la communauté de communes.

Il faut faire une synthèse de tout cela et être sur tous les fronts avec l'aide précieux des adjoints et des conseillers.Il faut vraiment aimer cela,aimer la politique avec un grand P,c'est à dire s'occuper de l'avenir de la cité.

Alors,j'entends ça et là que nous ne serions plus que des potiches ou des girouettes,justes bons à célébrer les mariages: C'EST FAUX !!

Depuis 11 ans,dans notre bon village de Puget que je prends en exemple puisqu'il faut parler de ce que l'on connaît ,nous avons complétement restructuré le village avec un pôle loisirs et culturel en bas du village (école,stade multisport,tennis,pétanque,jardin potager partagé,espaces verts,jardin d'enfants,Temple remasterisé pour expos et concerts,bibli enfants,salle des fêtes rénovée,ouf)et la création d'un vrai centre village en haut avec une nouvelle Mairie et la création d'un commerce polyactivités.Tout a été fait avec les conseillers,nous avons tout créé,tout décidé,tout fait avec l'aide des secrétaires de Mairie bien sûr,mais j'ai vraiment l'impression que nous avons encore le pouvoir de déplacer des montagnes au niveau de la cité,le pouvoir de changer,de restructurer,d'innover,et surtout de décider.

Depuis 11 ans,un seul emprunt a été fait pour l'école car bien entendu 650 m2 de construits avec 4 classes,une salle d'évolution immense,un réfectoire et des cuisines,tout cela coûte cher(850000€ HT car nous récupérons la TVA)

Tout le reste a été réalisé avec l'aide de l'état (si peu) de la région (un peu) et surtout du Département (beaucoup) mais ces organismes que je remercie n'ont pas du tout interféré dans nos projets mais les ont accompagnés.

Bien entendu la gestion de l'eau,de l'électricité,de la Durance,de la forêt immense qui recouvre Puget (1800 hectares) bien sûr ,tout cela,notre commune ne pourrait pas le gérer car c'est une gestion transversale nécessaire avec les autres villages.

Alors bien sûr ,il y a la Communauté de communes ou d'Agglomération qui prend des compétences:les campings,les piscines,les crèches,la taxe de séjour,les plans divers comme le PLH (Plan Local d'Habitat) le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial ) et bien sûr les déchets.Comment des petites communes feraient-elles pour gérer les déchets avec les normes actuelles ?

Enfin,il reste l'urbanisme et c'est là que le bât blesse puisque les PLU ,faits par les Mairies,sont faits en réalité avec le pied sur la tête de l'administration qui fait appliquer des lois stupides, idéologiques, qui sont les mêmes pour la ville que pour la campagne,c'est à dire l'économie à outrance de l'espace avec la loi ALUR qui nous contraint à densifier nos villages.Certes l'idée n'est pas mauvaise en théorie mais elle devrait être souple et il faudrait éviter d'en faire une religion,c'est à dire l'utiliser avec un certain tact.

C'est pour moi la seule faiblesse du Maire qui se débat et fait ce qu'il peut pour sauver ce qui peut être sauvé entre la densification,les Plans de Prévention incendie et inondation,l'espace Natura 2000 et bien sûr la survie de la terre agricole.

Alors je pense que beaucoup de Maire mettent la pression sur le gouvernement mais se représenteront en 2020,car les Maires des villages sont tous des passionnés.(c'est différent en ville où le Maire connaît peu ses administrés ,où il ne met pas la main à la pâte car il a des intermédiaires qui font fonctionner les services ce qui n'est pas du tout le cas dans les petites communes)

Pour ma part,c'est mon âge , en dehors de problèmes personnels,qui pose problème.J'aurai 74 ans en 2020 c'est à dire 80 à la fin du mandat et il faut être raisonnable et céder la place aux jeunes.Je vois bien une jeune femme dynamique ,sociale et fraternelle me succéder pour continuer de tracer le sillon: garder ce caractère du village à la campagne,ne pas trop augmenter la population mais quand même un peu pour alimenter notre magnifique école,dynamiser la jeunesse,les associations et continuer à s'occuper des personnes âgées comme c'est fait chaque semaine à Puget.

Le village est complétement restructuré mais la jeunesse a des idées et il faut quelquefois amener un peu de folie dans une commune.On nous a traité à l'époque de fous quand on a déroulé notre programme,et bien,nous avons tout fait,absolument tout.Il faut repartir avec de nouvelles idées qui ne peuvent être portées que par la jeunesse et si possible du sexe féminin pour explorer un autre versant de la vie en communauté.

Putain,encore un an , disait Chirac et personnellement je dirai plutôt ,Putain,quel dommage, seulement un an !!

Bon Week End

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 09:19
Un peu de dérision ne vous fera pas de mal par ce gros temps.

Un peu de dérision ne vous fera pas de mal par ce gros temps.

J'étais mercredi avec ma petite fille,une journée de bonheur comme tous les mercredis.Tout à coup,mon bout de chou,9 ans,qui n'est au courant que de peu de choses de l'actualité(sauf à l'école) puisque vivant sans télévision à la maison,en voyant quelques gilets jaunes dans la rue me demande :

" Papy,j'ai vu chez ma copine à la télé que les Gilets Jaunes se battaient avec la police;tu as un gilet jaune ,toi ? "

Ma réponse affirmative l'a laissée interrogative.

"Mais tu ne défiles pas,Papy ? "

"non,ma chatte,car je dois m'occuper de toi "

"mais les autres jours  ? "

"j'ai beaucoup d'activités,ma chérie,beaucoup trop sans doute,mais je comprends les Gilets Jaunes qui ne sont pas violents"

"mais Papy,c'est qui exactement les Gilets Jaunes ?"

" et bien ce sont des gens qui n'ont pas beaucoup d'argent et qui veulent moins de taxes,moins d'impôts,sauf pour les plus riches et enfin qui veulent qu'on les considère "

"Qu'est ce que c'est que les impôts exactement Papy ?"

"et bien c'est de l'argent que tout le monde donne au Président de la République pour les hôpitaux, les trains,les routes,la justice,la police,et surtout pour que tu ailles à l'école ma puce "

"alors tout le monde doit être content de donner un peu, papy ?"

" cela devrait être comme cela et tu vois,normalement,les gens donnent plus s'ils gagnent plus et moins s'ils gagnent moins"

"et toi, tu donnes beaucoup Papy  ?"

"oui,pas mal,mais tu vois,ma chérie,le problème c'est que certains trichent pour donner moins,ne disent pas tout ce qu'ils ont gagné ou vont cacher leur argent dans d'autres pays ,mais ,quand ils sont malades,ils ne se font pas soigner en Suisse,où les impôts sont moins forts,non, ils reviennent en France car les hôpitaux sont de très bonne qualité et gratuits.Tu comprends l'injustice ? "

"ça,ce n'est pas normal,Papy,il faut les obliger à payer"

"oui,c'est ce que veulent les Gilets Jaunes mais c'est difficile car les gens sont libres d'aller où ils veulent,tu comprends ? et puis,les gens veulent plus d'hôpitaux,de maternités,de médecins,de postes,de transports,comme les trains,les bus et les tramways,ils veulent que l'école et les grandes écoles soient gratuites,ils veulent être protégés par la police ou la gendarmerie mais aussi une justice impartiale,ils veulent plus de tout mais trouvent que les impôts sont trop importants mais surtout qu'ils sont mal répartis"

"Papy,comment font les autres pays ?"

"et bien,ils dépensent moins d'argent pour tous ces services mais ,curieusement,l'école est aussi bonne que la nôtre sinon souvent meilleure mais pas toujours complétement gratuite,la justice va plus vite,la police est aussi efficace,ils ont des trains,des tramways et des bus,mais quand ils sont malades ,ils doivent quelques fois  payer les médecins ou les hôpitaux"

"je ne comprends toujours pas les Gilets Jaunes,Papy "

" tu sais ma chéri,c'est un ras le bol qui remonte à très loin et peut être à l'âge de tes parents et je vais t'expliquer: il y a longtemps,les enfants,en grandissant, gagnaient presque toujours mieux leur vie que leurs parents et devenaient plus aisés alors que de nos jours ce n'est plus vrai.Je vais te donner un exemple:Il y a longtemps, les instituteurs,qui sont dans la moyenne pour les salaires,comme ton instit,pouvaient acheter leur maison,aller en vacances,aller au restaurant de temps en temps et au spectacle,payer des études à leurs enfants et,si ils géraient bien leur argent,quelques fois s'acheter un petit appartement à la montagne ou à la mer.Maintenant,ils ne font plus rien de tout cela et peuvent juste vivre à peu près correctement.Tu comprends,c'est de plus en plus difficile pour eux alors tu imagines que ceux qui ne gagnent presque rien et quelquefois même très peu c'est beaucoup plus dur pour eux"

"oui Papy,mais pourquoi tout le monde est en colère en même temps que l'instituteur ?

" et bien,parce que presque tout le monde est dans le même panier et a les mêmes difficultés,sauf ceux qui ont beaucoup d'argent.Sais-tu que dans ta bonne ville de Marseille il y a plus de 10000 personnes qui sont sans logement ? ils ne sont pas tous dans la rue mais chez des copains,dans la famille,dans des foyers etc et sont misérables"

" et pourquoi ceux qui ont trop d'argent n'en donnent pas à ceux qui n'en n'ont pas Papy ? "

"c'est ce que veulent les gilets jaunes,mais les très riches ne sont pas d'accord et on ne peut pas les y obliger.Or la loi est faite par le gouvernement et le Président de la République,et c'est pour cela que les Gilets Jaunes veulent la démission du Président"

"le Président , c'est Emmanuel Macron ? "

"oui,ma chérie "

"et bien Emmanuel Macron il doit avoir du souci ?  et pourquoi ils se battent contre les policiers ,les Gilets Jaunes?"

"tu sais,ma puce,il n'y a que 3 manières pour dire qu'on n'est pas d'accord.Soit on vote pour quelqu'un d'autre aux élections et ça s'appelle la démocratie,soit on défile et on fait la grève et c'est encore  et toujours la démocratie et enfin,certains pensent que seule la violence peut renverser le Président et ça s'appelle la révolution.C'est dangereux mais cela a toujours existé en particulier quand a été faite la prise de la Bastille en 1789.Enfin il y a des voyous qui profitent de tout cela pour piller et tout casser"

"et toi Papy,tu en as un de gilet jaune ? "

"oui,mon chéri,j'en ai un mais en réalité,tout le monde a un gilet jaune"

"c'est pas vrai,montre le moi  "

Et le bon Papy que je suis a dû aller dans le coffre de la voiture pour sortir de sa trousse rouge,le précieux sésame qui permet de passer les rond-points sans encombre et qui est devenu un signe de ralliement disparate de tous ceux qui ne peuvent plus joindre les deux bouts mais également qui en ont marre d'être ballotés par les gens d'en haut qui ne sont jamais descendus tout en bas.

C'est formidable d'être Papy.

Vive le mercredi!!

 

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 10:13
Et si on faisait une commission Théodule pour régler le problème des gilets jaunes ?

Bien entendu les inégalités,l'injustice,le chômage ,les taxes et les impôts sont des motifs de l'apparition des gilets jaunes et avec eux ,bien entendu,les casseurs et les images vues hier soir sur lesquelles je ne reviendrais pas aujourd'hui.

Il y a quelque chose qui me chatouille depuis des dizaines d'années,quelques soient les pouvoirs en place,ce sont les commissions "Théodule",ces commissions qui servent à placer les petits copains et qui ne servent strictement à rien.Mieux,d'ailleurs,elles se cumulent, s’empilent, se superposent, se contredisent pour définitivement gêner le fonctionnement des organisations ministérielles. L’État et son gouvernement friands de rapports tendent de plus en plus à sous-traiter ce qui devrait être du ressort de son administration et du politique.

En définitive, ces commissions ne sont-elles pas d’élégants moyens afin de distribuer des bâtons de maréchaux ou d’occuper des politiques en mal de mandats ?

La création de ces instances n’est-elle pas faite également pour gagner du temps au nom de la concertation, pour déminer certains débats, épargner les divisions partisanes, pour ne pas bousculer les différentes tendances où simplement pour masquer son incompétence à structurer et à gérer de façon efficace l’État .

L’organisation de ces instances nécessite des coûts non négligeables pris en charge par les ministères, comme les locaux, secrétariats, affectation de fonctionnaires, intendances et logistiques, temps passé, notes de frais, frais de transport.

On recense environ plus de 500 commissions et instances consultatives ou délibératives placées auprès du Premier ministre et des ministres.

Je vous donne quelques exemples que j'ai recherché pour vous éclairer,exemples qui font aussi partie de l'injustice sociale clamée par les gilets jaunes (les vrais),même si le plus souvent ces commissions passent inaperçues :

Conseil d’analyse de la société :

  • Mission : « Éclairer les choix politiques du gouvernement par l’analyse et la confrontation des points de vues ».
  • Composition : 32 personnes
  • Production : difficile à évaluer.
  • Budget : 280.000 € par an

Conseil d’orientation pour l’emploi :

  • Mission : « Formuler un diagnostic sur les causes du chômage, émettre des propositions pour lever les obstacles à la création d’emplois, etc. ».
  • Composition : plusieurs représentants de la société civile.
  • Production : 2 rapports par an.
  • Budget : 275.000 € par an

Centre d’analyse stratégique :

  • Mission : « Éclairer le gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou technologique. »
  • Composition : un directeur général, un secrétaire général et environ 200 salariés.
  • Production : 2 réunions par an et une dizaine de rapports.
  • Budget : 28 M€.

Haut conseil à l’intégration :

  • Mission : « Donner son avis et faire toute proposition utile à la demande du premier ministre sur les questions relatives à l’intégration. »
  • Composition : 20 membres.
  • Production : aucun rapport en 2010, 2 en 2011 et 3 avis en 2012.
  • Budget : 95.000 € par an pour le président, plusieurs salariés à plein temps.

Conseil d’analyse économique :

  • Mission : « Éclairer le gouvernement sur les problèmes et les choix économiques du pays. »
  • Composition : 28 économistes et un secrétariat.
  • Production : 13 réunions en 2012 et un rapport.
  • Budget : 860.000 € par an

On avait eu de la part de François Hollande, le fameux choc de simplification et pourtant sa créativité dans ce domaine n’a jamais été aussi productive :

  • Commissariat général à l’égalité des territoires
  • Commissariat à la stratégie et à la prospective
  • Haut Conseil des finances publiques
  • Haute autorité de la transparence de la vie politique
  • Haut conseil du financement de la protection sociale
  • Conseil national économie éducation
  • Conseil supérieur des programmes scolaires
  • Conseil de l’innovation pour la réussite éducative
  • Observatoire national du suicide
  • Etc.

Le plus risible dans cette façon unique et inconséquente de gérer un pays, c’est dès que l’on pose une question sur un de ces sujets, on s’entend toujours dire que l’on doit attendre les résultats de ces commissions.On nous prend pour des neuneus.

La suppression de ces comités permettrait une économie d’environ 3 milliards d’euros !!!

On croit rêver.J'ai regardé si ce genre de commissions existaient dans les pays nordiques et anglo-saxons et , comme vous pouvez le penser,la réponse est NON ou exceptionnelle.

Je pense que les politiques vont créer une telle commission pour évaluer les dégradations de ce qui a été cassé hier,pour pouvoir annoncer aux Français quel est le montant de la nouvelle taxe qui va permettre de remettre à neuf toutes les dégradations. oups !

Vous en déduirez ce que vous voulez mais il y a du boulot pour réformer notre cher pays.

 

Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju